menu

Sélection de ressources et d’outils en ligne pour l’étude de l’Antiquité

Haut de la page
Critère de recherche :
Enlever les critères, voir tous les sites

ACHEMENET

http://www.achemenet.com/fr/

La plate-forme ACHEMENET a pour vocation de faciliter l’accès à toute la diversité des documents permettant l’étude de la Perse achéménide (documents écrits, archéologiques, iconographiques). Certains artéfacts sont visibles dans le « Musée achéménide » hébergé par le site. D’autres sections permettent la consultation d’articles de revues, ou proposent des traductions d’auteurs anciens, des récits de voyageurs européens ayant traversé la Perse, ainsi que des photographies anciennes.

An Analytical Onomasticon to the Metamorphoses of Ovid

http://www.mccarty.org.uk/analyticalonomasticon/

Index onomastique et concordance aux Métamorphoses d’Ovide, établis par W. McCarthy avec la collaboration d’autres chercheurs. Le projet a été achevé en 2007 et, depuis lors, demeure accessible en l’état.

ANALEC

https://www.lattice.cnrs.fr/ressources/logiciels/analec/

Logiciel d’annotation et d’analyse de corpus écrits développé en Java par le Lattice, laboratoire d’enseignement et de recherche en Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition (CNRS – École Normale Supérieure – Sorbonne Nouvelle).

Aoidoi

http://www.aoidoi.org/

Site dédié à l’étude de la poésie grecque épique et lyrique, présentant essentiellement les textes en langue originale avec des indications lexicales, grammaticales et dialectales à l’intention des débutants.

Archibab

https://www.archibab.fr/Accueil.htm

Site présentant un corpus de textes issus des archives babyloniennes (XXe au XVIIe s. av. J.-C.), souvent dispersées dans les collections modernes et mal recensés. La page donne accès aux publications de textes et aux données bibliographiques, et les collaborateurs (principalement rattachés au Collège de France) s’attèlent également à un travail plus fondamental, qui consiste à cataloguer les documents et à donner l’édition des textes qu’ils contiennent.

Aristoteles Latinus Database (ALD)

http://clt.brepolis.net/ald/Default.aspx

La base de données Aristoteles Latinus Database (ALD), hébergée sur la plate-forme Brepolis, contient en premier lieu les textes critiques édités dans la série (imprimée) Aristoteles Latinus. En janvier 2017, la base de données s’est enrichie de traductions latines d’œuvres d’Aristote publiées en dehors de la série Aristoteles Latinus, de traductions de commentaires grecs sur Aristote ainsi que d’autres textes associés au Corpus Aristotelicum.

Attalus : Sources for Greek and Latin history

http://www.attalus.org/index.html

Site consacré aux textes grecs et latins et à l’histoire antique. Il présente notamment une liste d’événements année après année de 324 à 30 avant Jésus-Christ. Chaque événement est accompagné d’un lien vers le texte qui le documente (en traduction anglaise). La page héberge également un certain nombre de textes latins en langue originale (commentaires d’Asconius, scholia Bobiensia, Breviarum de Festus). Il contient enfin une liste de traductions figurant sur d’autres sites (comme Latin Texts and Translations de l’Université de Chicago ou Lacus Curtius), ainsi qu’une sélection très importante d’inscriptions grecques et latines en traduction.

Base Callythea

http://telma.irht.cnrs.fr//outils/callythea/index/

Base de données de textes poétiques grecs d’époque hellénistique (souvent difficiles d’accès) dans lesquels sont représentés des épisodes mythologiques, avec traduction, commentaire et index des thèmes et des personnages. La base inclut également des représentations figurées en rapport avec ces textes. Elle vise à offrir un accès plus facile aux mythes rares et une mise en évidence des rapports (divergents ou convergents) entre ces différents documents.

Berliner Papyrusdatenbank (BerlPap)

https://berlpap.smb.museum

La base de données BerlPap, fruit d’un projet de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), vise à mettre en valeur et numériser les fonds papyrologiques de la collection de Berlin. BerlPap offre à tous les spécialistes de l’Antiquité et à tous les intéressés un accès direct à des milliers de textes de l’Égypte gréco-romaine (IVe siècle av. J.-C. - VIIe siècle ap. J.-C.). Pour chaque document, le site donne une reproduction dans une bonne résolution, une description détaillée, ainsi qu’une bibliographie à jour. (descr. empruntée au site et librement adaptée)

Biblioteca digitale di testi latini tardoantichi (DigilibLT)

https://digiliblt.uniupo.it/index.php

Bibliothèque de textes de l’antiquité tardive (IIe-VIIe s. apr. J.-C.) portant sur des sujets profanes (notamment les grammairiens et les textes juridiques). La page donne un accès libre et de qualité à de nombreux textes qui n’étaient consultables jusque-là que sur des sites payants.

Bibliotheca Teubneriana Latina Online (BTL)

https://www.degruyter.com/database/btl/html

BTL est un outil de recherche dans l’ensemble des textes latins publiés dans la Bibliotheca Teubneriana, qu’ils datent de l’Antiquité, du Moyen Âge ou de l’époque moderne. Le grand mérite de cette base de données est la qualité des éditions et son constant accroissement. La consultation requiert un accès institutionnel.

Bibliothèques Virtuelles Humanistes

http://www.bvh.univ-tours.fr/index.htm

Page de l’Université de Tours, donnant accès à des documents patrimoniaux ainsi qu’résultat de recherches associant littérature et informatique. On y trouve notamment : des fac-similés d’ouvrages de la Renaissance, une base textuelle (Epistemon) offrant des éditions numériques (au format XML-TEI), des éditions numériques de textes littéraires et de documents d’archives du XVIe siècle.

CENTAL Beta Code to Unicode Converter

https://cental.uclouvain.be/beta2uni/

Service en ligne de conversion de textes, du Beta Code (encodage propre au Thesaurus Linguae Graecae ou TLG) vers le standard Unicode. Permet également d’interpréter les fichiers binaires des anciennes installations du TLG. Le code source de ces convertisseurs a été développé par Claude Devis, du Centre de Traitement Automatique du Langague (CENTAL) à l’Université Catholique de Louvain.

Classical Works Knowledge Base

http://cwkb.org

Service de concordance entre bases de données textuelles du grec et du latin (PHI Latin Texts, Perseus Digital Library, Library of Latin Texts - Series A, Thesaurus Linguae Graecae). Pour un passage donné, cité soit de manière canonique, soit au moyen de transcriptions ou d’abréviations en langues modernes, sont fournis les liens directs dans les différentes bases de données prises en compte. Le service peut être utilisé via le moteur de recherche (onglet Search), mais chaque passage est aussi identifié via une OpenURL qui peut être utilisée directement (comme c’est le cas sur l'Année philologique).

Cet outil a été développé par la Cornell University Library.

CollateX

https://collatex.net/

Logiciel en Java permettant de comparer plusieurs versions d’un texte à des fins philologiques ou de critiques textuelles (construction d’un arbre stemmatique ou d’un apparat critique). Il est publié sous licence libre (GNU General Public License v3.0). Voir également sur Github : https://github.com/interedition/collatex.

Corpus corporum repositorium operum Latinorum apud universitatem Turicensem

https://www.mlat.uzh.ch/

Ce site développé sous la direction du prof. Ph. Roelli (Univ. de Zurich) constitue une archive de textes latins médiévaux ou néolatins libres d’accès et réutilisables par le grand public et la communauté scientifique. Il a vocation à devenir une véritable plate-forme de publication en ligne. L’encodage standardisé des textes s’appuie sur le format TEI, dans le but notamment de permettre des recherches complexes, la production de concordances, etc. De nombreux dictionnaires (Du Cange, Georges, Lewis & Short, Gaffiot…) sont mis à disposition de l’utilisateur (en parallèle du texte) afin de faciliter sa lecture.

Corpus Grammaticorum Latinorum (CGL) - A Digital Edition

https://htldb.huma-num.fr/exist/apps/cgl/index.html

Le site donne un accès libre aux textes des grammairiens latins (grammatici Latini) du corpus établi par H. Keil entre 1855 et 1880, en reprenant, lorsqu’elles existent, les éditions plus récentes ou plus complètes.

Outre une liste des auteurs et une fonction de recherche (peut-être un peu sommaire), la page comprend une liste des thèmes récurrents (avec des liens vers les passages correspondants dans les différentes œuvres) ainsi qu’un index des citations tirées des auteurs littéraires.

Pour la bibliographie des grammairiens latins, voir cette autre notice.

Cuneiform Digital Library Initiative (CDLI)

https://cdli.ucla.edu/

La CDLI représente les efforts d’un groupe international d’assyriologues, de conservateurs de musées et d’historiens des sciences pour offrir un accès en ligne aux inscriptions cunéiformes. Le nombre de ces artefacts actuellement conservés dans des collections publiques et privées dépasse les 500'000, dont plus de 350'000 ont été catalogués sous forme électronique par la CDLI. (descr. empruntée à la page du projet)

Database of Byzantine Book Epigrams (DBBE)

https://www.dbbe.ugent.be

Cette base de données d’épigrammes byzantines (IVe-XVe s.), établie par l’université de Gand, vise à donner accès aux données textuelles et contextuelles de ces poèmes de forme brève. Sur le site, des recherches simples ou multi-critères peuvent être lancées à partir d’un mot-clé (orthographe du testimonium ou normalisée), d’un manuscrit, d’un personnage, ou d’éléments bibliographiques.

Database of Neo-Sumerian Texts (BDTNS)

http://bdtns.filol.csic.es/index.php?p=home

La base de données des textes néo-sumériens (ou BDTNS, son acronyme en espagnol) est un corpus électronique consultable de tablettes administratives cunéiformes du XXIe s. av. J.-C. Au cours de cette période, les rois de la troisième dynastie d’Ur ont construit un empire en Mésopotamie, géré par une bureaucratie complexe qui a produit un volume sans précédent de documentation écrite. On estime que les musées et les collections privées du monde entier détiennent au moins 120'000 tablettes datant de cette époque, auxquelles il faut ajouter un nombre indéterminé de documents conservés au Musée d’Irak.

Le BDTNS a été conçu par Manuel Molina (CSIC) afin de gérer cette énorme quantité de documentation. Le projet reposait initialement sur deux piliers fondamentaux. Premièrement, l’impulsion donnée par Marcel Sigrist, qui en 1996 a mis à la disposition de M. Molina son catalogue Ur III de plus de 30'000 textes. Deuxièmement, la masse des translittérations d’Ur III préparée en 1993 par Remco de Maaijer et Bram Jagersma (Rijksuniversiteit, Leiden), mise en libre accès sur leur site web ; au fil des ans, ce matériel s’est considérablement enrichi et a été rendu accessible à M. Molina en 2001 par le biais de l’initiative de la Bibliothèque numérique cunéiforme. Toutes les translittérations du BDTNS basées sur ce travail sont correctement créditées sur leurs fiches de catalogue respectives (et souvent munies des transcriptions voire des photographies des documents).

(desc. reprise du site et librement adaptée)

Diachronic Corpus of Sumerian Literature (DCSL)

https://digital.humanities.ox.ac.uk/project/diachronic-corpus-sumerian-literature

Le projet Diachronic Corpus of Sumerian Literature (DCSL) vise à établir un corpus web de littérature sumérienne couvrant toute l’histoire de la civilisation mésopotamienne, soit une période de 2500 ans. Il rendra ce corpus accessible et consultable sur le modèle de l’Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL). L’objectif de recherche du projet est de permettre la mise en évidence des changements qui ont parcouru cette littérature. Une telle analyse devrait contribuer à l’étude de l'histoire intellectuelle de la Mésopotamie ancienne. (descr. reprise au site et adaptée)

Die digitalen Monumenta Germaniae Historica (dMGH): MGH

https://www.dmgh.de/

Version digitale des sources historiques allemandes du Moyen Âge.

Digital Statius : The Achilleid

https://achilleid.unige.ch/welcome

Édition numérique en libre accès de l’Achilléide de Stace. Accès aux photographies des manuscrits, ligne par ligne, et par l’apparat critique. Des traductions et des liens vers des outils de recherche sont aussi prévus.

Diogenes

https://d.iogen.es/d/index.html

Diogenes est une application gratuite développée par le Prof. Peter Heslin. Le logiciel permet de rechercher et de parcourir les bases de données de textes latins et grecs publiés sur CD-ROM par le PHI et le TLG. (Ces bases de données ne sont pas distribuées avec Diogenes et doivent être obtenues séparément.)

L’outil permet non seulement l’accès à un passage donné dans les littératures grecque et latine, mais également des recherches textuelles et la consultation des dictionnaires Lewis & Short et Liddel-Scott-Jones, installés avec le logiciel. L’utilisateur peut ainsi naviguer entre textes et dictionnaires, car un clic sur un mot du texte ouvre sa définition, tandis qu’un clic sur une référence dans une définition appelle le passage correspondant du texte cité.

Diogenes Web

https://d.iogen.es/web

Développé à la suite du logiciel du même nom, la version web de Diogenes donne également accès à un vaste corpus de textes grecs et latins et aux outils morphologiques (analyse des formes sur simple clic) et lexicographiques de Perseus (dictionnaires Liddell Scott Jones et Lewis & Short). Les corpora de textes sont quelque peu différents de ceux qui alimentent le logiciel : Perseus grec et latin (plus restreint que la sélection du TLG et du PHI), mais aussi latin tardif avec la DigiLibLT et le CSEL.

Duo Passiones Acaunensium martyrum

https://passiones.textandbytes.com/transkriptionen

Ce site web contient les transcriptions des deux Passiones des martyrs d’Acaunus, l’une d’un Anonyme (datée de 400 env.) et la seconde d’Eucherius de Lyon (vers 450). La page a pour objet d’offrir une recension plus complète des témoignages manuscrits afin de préparer une nouvelle édition des deux textes.

Le projet est dirigé par les Universités de Fribourg (chaire de Patristique et d’histoire de l’Église Ancienne, Prof. Dr. Franz Mali, PD Dr. Gregor Emmenegger) et de Zürich (Département d’histoire, Prof. Dr. Beat Näf).

e-chartae

https://www.e-chartae.ch/de

e-chartae est le portail numérique des contrats des archives du couvent de St-Gall (des années 716 à 1399), les seules archives d’un diocèse du haut Moyen Âge à avoir survécu jusqu’à nos jours.

Les documents peuvent être sélectionnés à partir d’une carte interactive ou en filtrant la liste générale (par lieu, par année).

Epigraphic Database Bari (Inscriptions by Christians in Rome, 3rd-8th cent. CE)

https://www.edb.uniba.it/

Projet de l’Université de Bari (depuis 1988) proposant au public un accès aux inscriptions paléochrétiennes de la ville de Rome (IIIe-VIIIe s. apr. J.-C.), au nombre d’environ 40’000. Le moteur de recherche permet un accès aisé au corpus rassemblé dans la base de données. Le site donne également accès à des publications relatives au projet.

Euripides Scholia : An Open-Access Online Edition

https://euripidesscholia.org/

Projets de publications des scholies d’Euripide par un ancien professeur de l’Université de Berkeley.

Fragmentarium

https://fragmentarium.ms/

Issu d’un projet de recherche, ce laboratoire digital est consacré aux fragments de manuscrits médiévaux. Les usagers de la plateforme peuvent y collaborer en cataloguant, en y transcrivant et en y assemblant les fragments épars.

Hetithologie portal Mainz

https://www.hethport.uni-wuerzburg.de/HPM/index.php

Portail des études en hittitologie à l’Université de Mayence. La page donne accès à différents aux projets de recherche menés à Mayence ou Würzburg, ainsi qu’à des bibliographies, des corpus de textes, des livres numériques, des polices et claviers, de nombreux liens vers des projets externes, des musées, etc.

Hodoi elektronikai

http://hodoi.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm

Corpus d’œuvres grecques allant de l’Antiquité à la Renaissance, et présentées dans un environnement hypertexte : chacun des mots du texte représentent des liens vers une concordance. Pour chaque texte sont également proposés : une liste de vocabulaire avec les fréquences d’attestations, des index inverses, des traductions en français (reprises du site de Philippe Remacle). Le site appartient au département de lettres classiques de l’Université de Louvain.

Humanistica Friburgensia

https://www.unifr.ch/philclass/fr/recherche/humanistica-helvetica/index/humanistica-friburgensia.html

Page web consacrée à l’humanisme à Fribourg. On y trouve une introduction générale sur le sujet ainsi que plusieurs textes latins traduits en français et en allemand. Parmi ces textes (au format PDF) figurent des lettres d’humanistes et de jésuites sur divers sujets (p. ex. le Collège Saint-Michel), un poème sur Fribourg, une ode de Noël et l’extrait d’une comédie (le Timon) jouée sur la place Notre-Dame à Fribourg.

Humanistica Helvetica

https://humanistica-helvetica.unifr.ch/fr

Portail consacré à la littérature latine des humanistes suisses au XVIe siècle. Le site comprend notamment une introduction générale sur le sujet, environ 140 extraits d'oeuvres latines accompagnés de traductions en français et en allemand et classés par auteur ou par thème/genres littéraire. Les six auteurs principaux (Conrad Gessner, Henri Glaréan, Joachim Vadian, Johannes Fabricius Montanus, Rudolf Gwalther et Simon Lemnius) sont présentés individuellement dans des introductions. C'est aussi le cas des thèmes et des genres littéraires. Le site contient aussi une bibliographie sur le latin de la Renaissance et une liste d'humanistes suisses.

Hyperdonatus

http://hyperdonat.huma-num.fr/

Editiones collectae antiquorum commentorum electronicae cum translatione, commentariis et adnotationibus criticis. Autrement dit, ce site propose les commentaires de Donat aux comédies de Térence : notamment le texte original, la traduction, la collation des manuscrits, un lexique et un thésaurus.

Inscriptiones Graecae

http://telota.bbaw.de/ig/

Le site, hébergé par l’Akademie der Wissenschaften de Berlin, met à la libre disposition des utilisateurs l’ensemble des sources épigraphiques du corpus des Inscriptiones Graecae. Le texte grec numérisé est accompagné d’une traduction allemande présentée en regard.

L’accès aux inscriptions se fait soit au moyen de l’index détaillé des volumes, soit au moyen d’un formulaire de recherche multi-critères.

Itinera Electronica

http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm

Textes d’auteurs latins de l’Antiquité à la Renaissance préparés dans un environnement hypertexte : les mots des textes sont des liens vers une concordance. Pour chaque texte sont également proposés une liste de vocabulaire avec les fréquences d’attestations, des index inverses, des traductions en français (reprises du site de Philippe Remacle?). Le site appartient au département de lettres classiques de l’Université de Louvain.

Juxtasoftware ☠️

http://www.juxtasoftware.org/download/

Selon ses auteurs, Juxta est un outil open source permettant de comparer et de rassembler plusieurs témoins d’une seule œuvre textuelle. Conçu à l’origine pour aider les chercheurs et les éditeurs à examiner l’histoire d’un texte, du manuscrit à la version imprimée, Juxta offre un certain nombre de possibilités pour l’informatique en sciences humaines et l’érudition textuelle.

[La page officielle n’est plus accessible (12 déc. 2022). Toutefois, le logiciel peut encore être téléchargé à l’adresse suivante : https://juxta.software.informer.com/]

Latin, grec, juxta

http://gerardgreco.free.fr

Page de Gérard Gréco, qui propose des reproductions de documents anciens, notamment des éditions scolaires des classiques grecs et latins avec texte et traduction en regard et mot à mot (les juxtalinéaires). Le site a piloté la numérisation du Gaffiot et du Bailly, dont il fournit des versions PDF plein texte.

Lexicity

http://www.lexicity.com

Portail dédié aux langues anciennes les plus diverses (élamite, slavon, hittite, étrusque, ancien norois, maya, vieux perse …). Le site héberge ou recense sur la toile un grand nombre de lexiques, grammaires, recueils de textes, etc. Même si la page donne ainsi accès à de nombreux ouvrages et projets utiles, on regrettera qu’un certain nombre de liens ne fonctionne plus — la dernière mise à jour datant de 2016.

Lexicon of Greek Grammarians of Antiquity (LGGA)

https://referenceworks.brillonline.com/browse/lexicon-of-greek-grammarians-of-antiquity

Le LGGALexique des grammairiens grecs de l’Antiquité, publié sous la direction de Franco Montanari, Fausto Montana, et Lara Pagani, a vocation à inclure l’ensemble des grammairiens de l’Antiquité grecque et latine (570 personnages identifiés). Chaque entrée contient (1) une introduction biographique sur le grammairien concerné, ainsi qu’une description de ses ouvrages et notamment des fragments conservés ; (2) le texte grec de ces fragments ; (3) la bibliographie disponible, incluant, le cas échéant, les éditions et études. Chaque entrée est publiée en italien et en anglais. L’achèvement du Lexique est prévu pour fin 2023. La consultation de l’ouvrage sur le site de Brill nécessite un accès institutionnel.

LibriVox

https://librivox.org

Site proposant gratuitement un grand nombre de livres audio lus par des bénévoles. Parmi ces livres figurent des œuvres anciennes (grecques et latines) en langue originale ou en traduction.

Loeb Classical Library (consultation online)

https://www.loebclassics.com/

L’intégralité des volumes publiés dans la Loeb Classical Library (auteurs grecs et latins, avec traduction anglaise) disponible en ligne. Il est possible de faire des recherches par auteur, période, genre ou encore mot-clé à l’intérieur du corpus. Nécessite toutefois une connexion via une institution.

Loebolus

https://ryanfb.github.io/loebolus/

Le site offre en téléchargement gratuit (scans au format PDF) l’ensemble des volumes de la série Loeb tombés dans le domaine public. Cette collection comprend une grande partie des œuvres grecques et latines de l’Antiquité. Les textes originaux sont munis d’une traduction anglaise en regard ainsi que de quelques notes critiques et commentaires.

Migne online (AWOL)

http://patristica.net/graeca/PG-volumes.htm

Index de l’ensemble des volumes de la Patrologia Græca de Migne, donnant directement accès à chacun des textes du corpus dans une version numérique (documents PDF issus d’un projet de l’Université de l’Égée).

Mirabile

http://mirabileweb.it/index.aspx

Le site MIRABILE, « archives digitales de la culture médiévale en Italie », est un système de gestion des connaissances destiné à l’étude et à la recherche sur le Moyen Âge italien. Le projet est conduit sous les auspices de la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (SIMEL) et par la Fondazione Ezio Franceschini  (FEF) de Florence, et dispose d’une large collaboration institutionnelle au sein des universités italiennes.

La page donne accès à de très nombreuses bases de données du latin médiéval, des langues romanes (principalement en Italie), de l’hagiographie, ainsi qu’à certaines revues de ces domaines. Des textes latins, des lexiques, des bibliographies sont également mis à disposition des utilisateurs.

Oxford Scholarly Editions

https://www.oxfordscholarlyeditions.com/classics

Le site présente les éditions de textes publiées par Oxford University Press. La section classics donne accès aux texte grecs et latin de la série des Oxford Classical Texts (ou OCT). Elle inclut automatiquement les nouvelles publications et comptera à terme toute la collection. La page privilégie un affichage en colonnes : une pour l'index, une autre pour le texte, une troisième pour l’apparat critique et une denière pour les commentaires (publiés à part). Depuis les mots du texte latin, il est possible de lancer une recherche dans l’Oxford Latin Dictionary (OLD).

Malgré la qualité du matériel mis à disposition, on regrettera non seulement la nécessité d’un accès institutionnel, mais aussi le fait que toute autorisation ne libère pas l’accès à l’ensemble du contenu.

Packard Humanities Institute (PHI) - Latin Texts

https://latin.packhum.org/index

Le site offre un accès libre l’ensemble des textes littéraires latins, des origines à la fin du IIe s. apr. J.-C., ainsi que certains commentateurs plus tardifs (Servius, Porphyrion) et le Digeste de Justinien. L’intérêt majeur du PHI (disponible à l’origine sur CD-ROM et consultables avec l’outil Diogenes) tient à la qualité des éditions retenues ainsi qu’à la précision de la numérisation. Il est possible de faire défiler le texte pour une lecture suivie, de procéder à une recherche textuelle, ou d’afficher une concordance.

Papyri.info

https://papyri.info/

Papyri.info donne accès :

  • aux transcriptions de papyri publiés et fournis par la Duke Databank of Documentary Papyri (DDbDP),
  • aux métadonnées et aux traductions fournies par Heidelberger Gesamtverzeichnis der griechischen Papyrusurkunden Ägyptens (HGV),
  • aux métadonnées, aux images et aux traductions de l’Advanced Papyrological Information System (APIS),
  • aux transcriptions et aux métadonnées fournies par le Digital Corpus of Literary Papyri (DCLP),
  • les liens vers les enregistrements dans Trismegistos.

Une recherche multicritère peut être faite sur les textes, leurs métadonnées et sur les données bibliographiques.

La Checklist résoud les abréviations utilisées dans les publications de papyrologie.

Patristic Text Archive : An open access archive of ancient Christian texts

https://pta.bbaw.de/en/

Les archives de textes patristiques mises à dispositions par l’Académie des sciences de Berlin offrent à toute personne intéressée une collection de textes et de traductions de textes chrétiens de l’Antiquité (soit davantage que le terme «patristique» pris dans son sens strict). Pour le moment, ces archives contiennent principalement des textes grecs, mais elles sont explicitement ouvertes à toutes les langues dans lesquelles des œuvres chrétiennes d’époque antique nous seraient parvenues. Le site est également un lieu de traduction des textes patristiques dans toutes les langues modernes.

Patrologia Latina Database

http://pld.chadwyck.co.uk/

Version électronique de la première édition de la Patrologia Latina éditée par Jacques-Paul Migne au XIXe siècle. Les textes des Pères de l’église (à partir de Tertullien) sont présentés avec la numérotation de l’édition de Migne et accompagnés de leurs préfaces, de leurs index et de leur apparat critique.

Perseus Digital Library

http://www.perseus.tufts.edu/hopper/

La Perseus Digital Library ou Perseus Project est un portail web de l’Université Tufts près de Boston aux États-Unis. Placé sous la direction du Prof. Gregory Crane, il tisse un réseau dense entre des éditions de textes, des traductions anglaises, des dictionnaires et des grammaires, majoritairement placés dans le domaine public (et donc relativement anciens) ou plus récents grâce à la permission des ayants-droits. Les textes sont encodés dans le format XML/TEI.

Les textes sont présentés dans une interface offrant plusieurs fonctionnalités — navigation facilitée, affichage des éditions alternatives, outils de recherche, analyse grammaticale et lexicale (fréquences lexicales), références croisées — qui contribuent à permettre une « lecture contextualisée ».

Le Perseus Catalog (https://catalog.perseus.org/) est un catalogue de références bibliographiques qui vise à donner une vision complète de l’histoire des textes.

Une partie des logiciels informatiques utilisés dans ce projet sont publiés sous license open source et les corpora sont téléchargeables.

Le futur environnement de lecture du projet, baptisé Scaife viewer, peut être testé à cettte adresse : https://scaife.perseus.org/.

Philologisch-historischer Kommentar zur Chronik des Malalas

https://malalas.hadw-bw.de/einfuehrung

Texte grec et commentaire allemand de la Chronique de Jean Malalas, qui couvre les événements survenus dans le monde connu jusqu’au règne de Justinien (527-565). Le commentaire historique et philologique a été établi par une équipe de recherche de l’Akademie der Wissenschaften d’Heidelberg, sous la direction du Prof. Misha Meier. La publication en ligne de ces travaux devrait être régulièrement augmentée et mise à jour.

Projet Textométrie

https://txm.gitpages.huma-num.fr/textometrie/?lang=fr

Logiciel open-source pour la textométrie développé par le laboratoire IHRIM de l’ENS de Lyon. Il permet l’analyse de grands corpus de textes au moyen de la lexicométrie et la statistique textuelle. Disponible sur Linux, Mac et Windows.

Tacitus on line

http://tacitus.elan-numerique.fr/

Issu d’un projet de recherche en cours, ce site réunit les premiers commentaires en latin (1517-1608) sur les Annales de Tacite (pour l'instant les trois premiers livres). Le texte de Tacite (tiré de l’édition des Belles Lettres) y est balisé : les passages qui ont fait l'objet de commentaires par les savants sont mis en évidence. Leurs remarques, qui sont classées thématiquement (histoire, politique, controverse...), peuvent être directement consultées.

The Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL)

https://etcsl.orinst.ox.ac.uk

L’Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL), un projet de l’université d’Oxford, comprend une sélection de près de 400 compositions littéraires enregistrées sur des sources provenant de l’ancienne Mésopotamie (Irak moderne) et datant de la fin du IIIe et du début du IIe millénaire avant notre ère.

Le corpus contient des textes sumériens en translittération, des traductions anglaises en prose et des informations bibliographiques. Les translittérations et les traductions peuvent être recherchées, parcourues et lues en ligne à l’aide des outils du site web.

Le financement du projet ETCSL a pris fin à l’été 2006 et aucune mise à jour n’est désormais effectuée sur son contenu.

(descr. reprise au site et adaptée)

The Latin Library

http://www.thelatinlibrary.com/

La page (maintenue pendant plus de vingt ans par William L. Carey) donne accès à un large éventail de textes latins de toutes les périodes, depuis ceux des auteurs archaïques et classiques jusqu’à ceux des savants des XVIIIe et XIXe siècles, en passant par les compositions du Moyen Âge et de la Renaissance. Les textes au format html sont d’un emploi pratique, mais l’on regrettera l’absence d’apparat critique. Ils sont pour la plupart issus de la numérisation d’éditions anciennes ou de sources peu sûres, qui s’avèrent désormais dépassées.

The Latin Text Archive

https://lta.bbaw.de

Cette archive des textes latins est une plateforme et une base de données en ligne permettant de conserver, d’explorer et de distribuer en libre accès des éditions numériques. Elle offre également un lexique morphologique du latin médiéval, le Frankfurt Latin Lexicon (ou FLL), utilisé pour la lemmatisation de tous les textes de la base de données. Actuellement, la LTA se concentre sur les textes médiévaux de l’Europe post-romaine (après 400), jusqu’au XVe siècle. À long terme, elle vise à élargir sa couverture chronologique afin de retracer les changements sémantiques dans la production de textes latins européens jusqu'à l’époque moderne.

The Little Sailing – Μικρός Απόπλους

http://www.mikrosapoplous.gr/en/

Ce petit navigateur, qui propose de partir naviguer au milieu des textes (μικρός απόπλους), est édité par Angelos Perdikouris. Il offre une grande variété de textes grecs antiques, de l’époque classique pour l’essentiel, ainsi que des extraits d’œuvres néohelléniques. Chaque titre peut être téléchargé individuellement au format MS Word. Quelques traductions (en grec moderne) sont également proposées. Le site, dont la dernière mise à jour remonte à 2007, demeure cependant fonctionnel.

The Mind is a Metaphor | Browse the Database

http://metaphors.iath.virginia.edu/metaphors

The Mind is a Metaphor est décrit par ses auteurs comme un ouvrage de référence évolutif, une collection interactive de métaphoriques mentales, dont les enrichissements successifs doivent (ou devraient !) sans cesse resserrer la trame. Cette collection sert de base à une étude savante des métaphores et des images-racines auxquelles ont fait appel les romanciers, poètes, dramaturges, essayistes, philosophes, belles-lettristes, prédicateurs et pamphlétaires du XVIIIe siècle anglais. Elle donne accès à une série de citations issues de langues variées (anglais, français, allemand, grec, afro-anglais, néerlandais …), et munies, le cas échéant, d’une traduction anglaise.

Thesaurus linguae Graecae (TLG)

http://stephanus.tlg.uci.edu/

Base de données comportant pratiquement tous les textes publiés de la littérature grecque d’Homère au Moyen Age (sans apparat critique).

ToposText

https://topostext.org

ToposText est une collection indexée de lieux et de textes liés à des événements mythiques ou historiques de la Grèce ancienne (du néolithique jusqu’au IIe siècle de notre ère). Le projet a été initié par Brady Kiesling, ancien historien et archéologue de Californie, qui a exploré la Grèce deux décennies durant (en voiture, à pied ou à vélo), dans le but d’apprécier ἐπὶ τόπου les données livrées par le texte de Pausanias ou d’autres sources primaires. La page internet (également déclinée en une application mobile) vise à offrir une bibliothèque portable des classiques grecs, organisée de façon géographique.

Vergil project

http://vergil.classics.upenn.edu/

Le sit permet d’afficher le texte latin de l’Énéide avec, en regard, plusieurs commentaires et traductions, des correspondances homériques (d’après Knauer) et des variantes textuelles. Il propose également une analyse syntaxique de chaque mot latin.

Virgil.org

http://virgil.org/

Page consacrée à de nombreux aspects du poète mantouan et de son œuvre. On y trouve des éléments biographiques, une fonction de recherche (sous forme de concordance) dans les Bucoliques, les Géorgiques et l’Énéide, une série de bibliographies thématiques très complètes, quelques traductions anglaises anciennes, pour ne citer que les ressources principales.

Voci dal mondo antico

http://www.poesialatina.it/index.htm

Ce site, développé par Giuseppe Frappa, enseignant à Udine, a pour objectif de faciliter l’étude des textes antiques au moyen d’outils permettant d’afficher l’analyse logique, la traduction, etc. Une attention particulière est accordée à la poésie grecque et latine ainsi qu’à la métrique. Des questionnaires géographiques et historiques permettent de tester ses connaissances de manière ludique.

Wikisource grec — Βικιθήκη

https://el.wikisource.org/wiki/Κατηγορία:Συγγραφείς

Bibliothèque couvrant toutes les périodes de la langue grecque. Ces textes (au format HTML et en accès libre) forment la Βικιθήκη (le Wikisource grec), constamment enrichie par les utilisateurs bénévoles et proposant des œuvres parfois difficiles à trouver. Étant donné que le projet mêle les littératures antique, médiévale, moderne, ainsi que des traductions néohelléniques d’auteurs étrangers (parmi lesquels on reconnaîtra Φρανσουά Βιγιόν ou Πολ Βερλαίν), il vaut la peine de s’assurer au préalable de l’époque à laquelle appartient le texte que l’on consulte.

Wikisource latin — Vicifons

https://la.wikisource.org/wiki/Pagina_prima

Bibliothèque numérique de Wikipedia pour les œuvres latines. Elle couvre toute la latinité, depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne et offre un accès large et ouvert à des œuvres peu classiques. Le lecteur veillera toutefois à la qualité des éditions reproduites, qui ne sont pas toujours signalées avec clarté.

Ou filtrez les sites selon une des étiquettes suivantes :