menu

Sélection de ressources et d’outils en ligne pour l’étude de l’Antiquité

Haut de la page

Critère de recherche : aucun.

Nombre de résultats : 407

Academus

https://www.academuseducation.co.uk/

Plate-forme d’enseignement en ligne fondée en 2020, développant (en anglais) des programmes d’apprentissage du grec, du latin, de l’histoire et de la civilisation antiques destinés aux élèves de l’école secondaire (secondary school). Les cours (cours d’été notamment) sont dispensés par des étudiants universitaires.

ACHEMENET

http://www.achemenet.com/fr/

La plate-forme ACHEMENET a pour vocation de faciliter l’accès à toute la diversité des documents permettant l’étude de la Perse achéménide (documents écrits, archéologiques, iconographiques). Certains artéfacts sont visibles dans le « Musée achéménide » hébergé par le site. D’autres sections permettent la consultation d’articles de revues, ou proposent des traductions d’auteurs anciens, des récits de voyageurs européens ayant traversé la Perse, ainsi que des photographies anciennes.

Advanced Papyrological Information System (APIS)

https://quod.lib.umich.edu/a/apis

APIS (Advanced Papyrology Information System) est une bibliothèque virtuelle offrant un accès en ligne à la collection papyrologique de l’Université de Michigan. Les utilisateurs peuvent visualiser les notices détaillées des papyri, avec leurs images, la description de leurs caractéristiques matérielles, les corrections apportées aux textes et les différentes publications des documents.

Aeneas Tacticus

https://www.aeneastacticus.net/public_html/about.htm

Site de Maria Pretzler (de l’université de Swansea) dédié à Énée le Tacticien (IVe s. av. n.è.), auteur d’un traité d’art militaire sur le siège des villes (Poliorketika). La page présente tout d’abord l’auteur et son ouvrage, puis une sélection d’extraits classés thématiquement. Elle offre en outre l’accès au texte grec complet avec une traduction anglaise en regard (trad. Hunter – Handford, 1927) ainsi qu’une bibliographie.

AIP Liens

https://aip.ulb.be//index.html

Collection de liens web réunie par l’Association Internationale de Papyrologues (AIP) sur les matières suivantes : instrumenta pour la papyrologie grecque et latine, démotique, copte ou arabe et l’égyptologie, l’épigraphie, les études classiques, les associations, les congrès, les colloques et les ateliers, différents projets de recherche et de publication, ainsi que vers des périodiques (la page est actuellement en construction).

An Analytical Onomasticon to the Metamorphoses of Ovid

http://www.mccarty.org.uk/analyticalonomasticon/

Index onomastique et concordance aux Métamorphoses d’Ovide, établis par W. McCarthy avec la collaboration d’autres chercheurs. Le projet a été achevé en 2007 et, depuis lors, demeure accessible en l’état.

ANALEC

https://www.lattice.cnrs.fr/ressources/logiciels/analec/

Logiciel d’annotation et d’analyse de corpus écrits développé en Java par le Lattice, laboratoire d’enseignement et de recherche en Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition (CNRS – École Normale Supérieure – Sorbonne Nouvelle).

Ancient Coastal Settlements, Ports and Harbours

https://www.ancientportsantiques.com/

Ce projet, débuté en 2010, vise à collecter, identifier et localiser les ports et rades antiques. Il a permis de constituer un vaste catalogue comprenant des milliers de lieux. Dès le début, une grande attention a été consacrée aux aspects structurels tels que décrits par Vitruve et résultant de l’ingénierie côtière moderne, comme les étapes de conception et l’envasement. Une attention supplémentaire a été consacrée aux navires anciens et à la voile, qui définissent les besoins des ports.

Ancient Greek OCR

https://ancientgreekocr.org/

Ancient Greek OCR est un logiciel gratuit permettant de convertir des scans de documents en grec ancien en texte unicode et en fichiers PDF. Il fonctionne avec Windows, OS X, Linux et Android (dernière mise à jour : 2014).

Ancient Greek Tutorials @ AtticGreek.org

http://atticgreek.org/

Ressources pour l’apprentissage du grec (exercices de prononciation, de flexion, d’accentuation et de vocabulaire) en complément au manuel de Donald J. Mastronarde, Introduction to Attic Greek (University of California Press, 2013). 

Ancient World Mapping Center (AWMC)

https://awmc.unc.edu/

Ce centre de recherche poursuit le travail qui a abouti au Barrington Atlas of the Greek and Roman World qui fait référence en la matière. On trouve sur le site web des cartes destinées à l'apprentissage en classe, d'autres qui sont liées à des auteurs antiques, etc. (Maps). Le projet donne également un libre accès aux données géographiques sur le monde antique (GIS Data).

Annotated Justinian Code - University of Wyoming

http://www.uwyo.edu/lawlib/blume%2Djustinian/

Le site donne accès à une traduction anglaise du Code Justinien munie de nombreuses annotations, ouvrage réalisé par Fred H. Blume entre 1920 et 1952.

Annuaire de liens de l’Institut des sciences et techniques de l’Antiquité (Université de Franche-Comté)

https://ista.univ-fcomte.fr/annliens

Annuaire de liens vers des sites internet, classés dans les catégories suivantes : Sources textuelles grecques et latines, revues en ligne, sources archéologiques et iconographiques, catalogues et bases bibliographiques, manuscrits et imprimés, encyclopédies et dictionnaires, droits antiques, bibliothèques numériques, ressources vidéo et audio, portails et annuaires.

Antiquipop

https://antiquipop.hypotheses.org/

Le blog Antiquipop recense et décode les références à l’Antiquité dans la culture populaire contemporaine (art, cinéma, jeux vidéos, littérature, mode, musique, publicité, séries).

Antiquité vivante

https://antiquite-vivante.ch

Blog présentant des expositions, des films, des œuvres littéraires, des spectacles en rapport avec l’Antiquité, ainsi que des sujets plus classiques sur l’histoire et les textes anciens (présentés et traduits). Étant donné la qualité du blog, il est regrettable que la publication des articles se soit arrêtée en 2009…

Aoidoi

http://www.aoidoi.org/

Site de William S. Annis dédié à l’étude de la poésie grecque épique et lyrique, proposant des textes en langue originale avec des indications lexicales, dialectales, grammaticales et métriques à l’intention des débutants.

Archéologie Suisse

https://archaeologie-schweiz.ch/fr/

Site de l’association Archéologie Suisse présentant notamment des événements ayant lieu en Suisse, des liens et des offres d’emplois.

Archibab

https://www.archibab.fr/Accueil.htm

Site présentant un corpus de textes issus des archives babyloniennes (XXe au XVIIe s. av. J.-C.), souvent dispersées dans les collections modernes et mal recensés. La page donne accès aux publications de textes et aux données bibliographiques, et les collaborateurs (principalement rattachés au Collège de France) s’attèlent également à un travail plus fondamental, qui consiste à cataloguer les documents et à donner l’édition des textes qu’ils contiennent.

Archives historiques de l’Abbaye de Saint-Maurice

http://www.digi-archives.org/pages/archives.html

Le site offre l’accès au riche fonds d’archives de l’abbaye, aux numérisations des manuscrits et, pour une sélections d’entre eux, à une édition du texte (souvent en latin) ainsi qu’une traduction.

Aristoteles Latinus Database (ALD)

http://clt.brepolis.net/ald/Default.aspx

La base de données Aristoteles Latinus Database (ALD), hébergée sur la plate-forme Brepolis, contient en premier lieu les textes critiques édités dans la série (imprimée) Aristoteles Latinus. En janvier 2017, la base de données s’est enrichie de traductions latines d’œuvres d’Aristote publiées en dehors de la série Aristoteles Latinus, de traductions de commentaires grecs sur Aristote ainsi que d’autres textes associés au Corpus Aristotelicum.

Arrête ton char – Langues et Cultures de l’Antiquité

https://www.arretetonchar.fr/

Site dédié à la promotion des langues et cultures de l’Antiquité auprès du grand public et des écoles. Il fournit une revue de presse, une lettre d’information hebdomadaire, des catalogues de productions culturelles en rapport avec l’Antiquité et de ressources pédagogiques variées.

Il permet de suivre l’actualité de l’enseignement de cette discipline en France (au gré des différentes réformes de l’Éducation nationale), ainsi que celle des expositions dans les musées d’art et d’archéologie français (aussi sous forme d’agenda).

Association des Amis du Centre d’Histoire et Civilisation de Byzance

https://achcbyz.com/fr/

Cette association édite des ouvrages (monographies, mélanges, recueil d’articles) sur l’Antiquité tardive et l’époque byzantine.

Associations in the Greco-Roman World

http://philipharland.com/greco-roman-associations/

Le site, géré par Philip A. Harland (York University de Toronto), propose des traductions anglaises de textes épigraphiques et papyrologiques relatifs aux associations (religieuses, philosophiques, professionnelles, etc.) dans le monde gréco-romain. La page constitue une publication parallèle à plusieurs ouvrages déjà parus ou à paraître sur le sujet. Le projet, régulièrement enrichi de nouveaux textes, bénéficie d’une large collaboration scientifique.

Athenian Onomasticon

http://athnames.org

La page, entretenue par Sean Byrne, met à disposition du public une version complète et à jour des données onomastiques relatives à la population de l’Athènes antique. Ces données sont accessibles grâce à un moteur de recherche et à des fichiers html. Elles intègrent le Lexicon of Greek Personal Names II (Attique) [1994], le recueil des Foreign Residents of Athens [1996], ainsi que des publications épigraphiques ultérieures.

Atlas archéologique de l’Antiquité (vici.org)

https://vici.org/

Vici.org est un atlas archéologique collaboratif dédié aux sites antiques. Il est lié à OmnesViae, outil de calcul des distances basé sur la Table de Peutinger. Le projet propose un ViciWidget qui permet d’inclure les données de la carte sur une autre page web.

Attalus : Sources for Greek and Latin history

http://www.attalus.org/index.html

Site consacré aux textes grecs et latins et à l’histoire antique. Il présente notamment une liste d’événements, année après année (de 324 à 30 avant J.-C.), accompagnés de liens vers les textes qui les documentent (en traduction anglaise). La page héberge également un certain nombre de textes latins en langue originale (commentaires d’Asconius, scholia Bobiensia, Breviarum de Festus). Elle contient enfin une liste de traductions figurant sur d’autres sites (comme Latin Texts and Translations de l’Université de Chicago ou Lacus Curtius), ainsi qu’une sélection très importante d’inscriptions grecques et latines en traduction.

Attic Inscriptions Online (AIO)

https://www.atticinscriptions.com/

Traductions anglaises annotées des inscriptions grecques d’Athènes et de l’Attique à l’initiative de membres de la British School d’Athènes.

Attic Vase Inscriptions / Attische Vaseninschriften

https://avi.unibas.ch

Base de données interactive sur les vases attiques et bibliographie étendue sur le sujet.

Aufstieg und Niedergang der Römischen Welt (ANRW) — Index

http://www.cs.uky.edu/~raphael/scaife/anrw.html

Index informatique facilitant la consultation de cette prestigieuse collection d’articles sur « l’essor et le déclin du monde romain » (dans les domaines de la langue, de la littérature, des sciences, de la religion, de la philosophie). La table des matières des volumes est mise à disposition par l’institut de tradition classique de l’Université de Boston.

Aventicum - Documents

https://www.aventicum.org/fr/publications/documents

Site internet d’Aventicum concernant le site archéologique et le musée romain d’Avenches. La page « documents » renvoie aux bulletins et nouvelles de l’Association Pro Aventico, à de la documentation pédagogique et à une liste des publications sur l’Avenches antique.

Bailly.app — dictionnaire grec-français en ligne

https://bailly.app/

Application de consultation du dictionnaire grec ancien-français d’Anatole Bailly numérisé sous la direction de Gérard Gréco (et connu comme le Bailly 2020 Hugo Chávez). Cette version, basée sur la quatrième édition datant de 1935 et tombée dans le domaine public, a fait l’objet d’une mise à jour (pour les étymologies et la toponymie) et d’une normalisation (pour les références textuelles).

Sur le projet de Gérard Gréco : http://gerardgreco.free.fr/spip.php?article52 (avec lien vers le fichier PDF de la version Bailly 2020 Hugo Chávez).

Pour le fac-similé de l’édition de 1935 : https://archive.org/details/BaillyDictionnaireGrecFrancais.

 

Banque de données des épiclèses grecques du CRESCAM

https://epiclesesgrecques.univ-rennes1.fr/infos.php

Établie par le Centre de Recherche et d’Étude des Sociétés et Cultures Antiques de la Méditerranée de l’Université de Rennes ou CRESCAM, cette banque de données des épiclèses grecques et latines donne pour chaque attestation la mention du contexte (littéraire ou épigraphique), la date, la référence bibliographique, les cultes et les divinités associées, etc.

Banque des images des papyrus de l’Aphrodité byzantine (BIPAb)

http://bipab.aphrodito.info

Banque d’images conçue et dirigée par Jean-Luc Fournet (EPHE). Elle a pour but de rassembler des papyri provenant du village d’Aphrodité en Moyenne Égypte, et désormais dispersés dans un grand nombre de collections (25 en tout, dans plus de 10 pays). Un accent particulier a été mis sur les reproductions photographiques de ces documents, parfois indisponibles dans les publications anciennes dont ces textes ont fait l’objet.

Base Callythea

http://telma.irht.cnrs.fr//outils/callythea/index/

Base de données de textes poétiques grecs d’époque hellénistique (souvent difficiles d’accès) dans lesquels sont représentés des épisodes mythologiques, avec traduction, commentaire et index des thèmes et des personnages. La base inclut également des représentations figurées en rapport avec ces textes. Elle vise à offrir un accès plus facile aux mythes rares et une mise en évidence des rapports (divergents ou convergents) entre ces différents documents.

Base Tirésias

https://tiresias.unil.ch/home

Base de données iconographiques de l’Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité de l’Université de Lausanne alimentée par plusieurs fonds photographiques hétéroclites, comme ceux du Musée romain de Lausanne-Vidy ou le fonds Collart concernant le patrimoine proche-oriental.

Beazley Archive

http://www.beazley.ox.ac.uk/index.htm

Collection de photographies de céramiques grecques ornées de peintures figuratives, mises à disposition par le Classical Art Research Centre de l’Université d’Oxford. La base de données principale (Pottery Database) peut être interrogée selon plusieurs critères : date, provenance, forme, technique, sujet représenté, inscriptions. Le site propose également diverses ressources (introduction à la céramique grecque, bibliographies), une base de données des pierres fines gravées (glyptique) et d’éléments architecturaux en terre cuite provenant du centre de l’Italie et de l’Étrurie.

Berliner Papyrusdatenbank (BerlPap)

https://berlpap.smb.museum

La base de données BerlPap, fruit d’un projet de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), vise à mettre en valeur et numériser les fonds papyrologiques de la collection de Berlin. BerlPap offre à tous les spécialistes de l’Antiquité et à tous les intéressés un accès direct à des milliers de textes de l’Égypte gréco-romaine (IVe siècle av. J.-C. - VIIe siècle ap. J.-C.). Pour chaque document, le site donne une reproduction dans une bonne résolution, une description détaillée, ainsi qu’une bibliographie à jour. (descr. empruntée au site et librement adaptée)

Biblia sacra Vulgata

https://www.biblegateway.com/versions/Biblia-Sacra-Vulgata-VULGATE/

Site en anglais donnant accès au texte de la Vulgate, c'est-à-dire la traduction latine de la Bible faite par Jérôme de Stridon (vers 347-420). On peut y faire une recherche par livre, par sujet ou par mot-clé.

BiblIndex

https://www.biblindex.org/fr

Biblindex est un index des citations et allusions bibliques présentes dans la littérature patristique d’Orient et d’Occident. Couvrant actuellement les trois premiers siècles et une partie du ive, cet outil destiné à faciliter et à renouveler l’étude de la réception des textes scripturaires vise à l’exhaustivité pour l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge (description empruntée au site).

Biblioteca digitale di testi latini tardoantichi (DigilibLT)

https://digiliblt.uniupo.it/index.php

Bibliothèque de textes de l’antiquité tardive (IIe-VIIe s. apr. J.-C.) portant sur des sujets profanes (notamment les grammairiens et les textes juridiques). La page donne un accès libre et de qualité à de nombreux textes qui n’étaient consultables jusque-là que sur des sites payants.

Bibliotheca Teubneriana Latina Online (BTL)

https://www.degruyter.com/database/btl/html

BTL est un outil de recherche dans l’ensemble des textes latins publiés dans la Bibliotheca Teubneriana, qu’ils datent de l’Antiquité, du Moyen Âge ou de l’époque moderne. Le grand mérite de cette base de données est la qualité des éditions et son constant accroissement. La consultation requiert un accès institutionnel.

Bibliothek der Kirchenväter

https://bkv.unifr.ch/de

La base de cette bibliothèque des Pères de l’Eglise sur Internet est constituée de trois collections de textes anciens, qui contiennent une large sélection de littérature chrétienne ancienne en traduction allemande. Ces trois collections ont été publiées initialement par Köselverlag.

Bien que des traductions plus récentes et meilleures de certaines œuvres soient apparues depuis ces trois collections, et que celles-ci ne répondent plus aux exigences modernes à bien des égards, elles demeurent toutefois utiles et constituent parfois les seules versions allemandes de ces textes.

Bibliothèque numérique Medica

https://www.biusante.parisdescartes.fr/histoire/medica/index.php

Bibliothèque numérique du service d’histoire de la BIU Santé (Bibliothèque InterUniversitaire, de l’Univ. Paris Cité). Elle contient plus de 24'000 documents numérisés par la bibliothèque même et redirige vers plus de 366'000 documents issus d’autres collections. Le site donne notamment accès à un grand nombre d’éditions anciennes de textes médicaux de l’Antiquité (qui peuvent être téléchargés ou consultés en ligne, p.ex. sur archive.org).

Bibliothèques Virtuelles Humanistes

http://www.bvh.univ-tours.fr/index.htm

Page de l’Université de Tours, donnant accès à des documents patrimoniaux ainsi qu’résultat de recherches associant littérature et informatique. On y trouve notamment : des fac-similés d’ouvrages de la Renaissance, une base textuelle (Epistemon) offrant des éditions numériques (au format XML-TEI), des éditions numériques de textes littéraires et de documents d’archives du XVIe siècle.

Biblissima

https://portail.biblissima.fr/

Portail vers les ressources numériques (manuscrits et imprimés numérisés, du Moyen Age à la Renaissance, catalogues et bases de données) d’un consortium d’institutions françaises. Comporte des moteurs de recherches, des outils de visualisation des données (notamment géographiques) et un espace de travail.

Boîte à outils Biblissima (Baobab)

https://baobab.biblissima.fr/fr

La page donne accès à des ressources diverses, dûment sélectionnées. On y trouve notamment les outils Collatinus (lemmatiseur et analyseur morphologique de textes latins) et Eulexis (lemmatiseur de textes en grec ancien), en versions web et de bureau. Une liste de liens plutôt fournie, organisée par thèmes, est également disponible.

Brepolis

http://apps.brepolis.net/BrepolisPortal/default.aspx

Portail d’accès à des ressources numériques fondamentales pour les études classiques (bibliographies, textes et traductions, dictionnaires, encyclopédies) mais qui sont payantes, ce qui nécessite qu’on s’y connecte via une université disposant d’un budget numérique étoffé. On peut citer en particulier :

  • L’Année philologique
  • Library of Latin Texts
  • Aristoteles Latinus Database
  • Monumenta Germaniae Historica
  • Sources chrétiennes Online
  • Database of Latin Dictionaries

British Library - Digitised Manuscripts

http://www.bl.uk/manuscripts/Browse.aspx

Accès aux manuscrits numérisés de la British Library. On peut effectuer une recherche par manuscrit, par auteur, par copiste ou par titre.

Bryn Mawr Classical Review (BMCR)

https://bmcr.brynmawr.edu/

Comptes rendus en libre accès de publications dans le domaine de l’étude de l’Antiquité, rédigés par des spécialistes selon le principe du peer-reviewing.

Cairn.info

https://www.cairn.info

Portail né de la collaboration de plusieurs maisons d’édition et institutions françaises. Il présente des revues et des ouvrages de lettres et de sciences humaines, dont une partie en libre accès.

California Classical Studies

https://escholarship.org/uc/ucbclassics_ccs

La site des California Classical Studies (Univ. of California, Berkeley) publie des travaux de recherche évalués par des pairs et disponible en accès libre (et en téléchargement). La collection (créée en 2013) a pour but de diffuser les résultats de recherches pointues, que les principales maisons d’édition sont peu enclines à publier, ou dont le coût s’avère excessif pour les bibliothèques et les chercheurs. La collection a vocation à acueillir des études d’archéologie, de papyrologie, d’épigraphie et de littérature pour l’essentiel.

Le Department of Classics de l’univ. de Berkeley propose en outre (toujours en libre accès) un vaste éventail de publications ou republications, accessible à l’adresse suivante : https://escholarship.org/uc/ucbclassics.

Cappelli online

https://www.adfontes.uzh.ch/fr/ressourcen/abkuerzungen/cappelli-online

Version numérique du Dizionario di Abbreviature Latine ed Italiani d’Adriano Cappelli, hébergée par la plate-forme Ad Fontes de l’Université de Zurich. Depuis la fin du XIXe siècle, ce dictionnaire a rendu d’inestimables services aux déchiffreurs des manuscrits médiévaux ; son informatisation permet désormais de nouveaux modes de consultation : par caractères lisibles dans l’abréviation, par caractères contenus dans la résolution de l’abréviation, par position du/des signes d’abréviation, par type de document ou par langue.

Catalogo dei Papiri Ercolanesi online

http://www.chartes.it/index.php?r=site/index

Le catalogue des papyrus d’Herculanum a été créé dans le double objectif de mettre à jour le catalogue imprimé (avec les deux suppléments) et de fournir un nouvel outil de travail à ceux qui s’occupent des ces documents.

La première version publiée en ligne comprenait des données mises à jour jusqu'en 2005 (version CD). D'autres mises à jour ont été effectuées et sont prévues, incluant les données issues de recherches et de publications les plus récentes. (présentation empruntée au site)

cdli:wiki

https://cdli.ox.ac.uk/wiki/doku.php?id=start

Adossé au programme international Cuneiform Digital Library Initiative et né avec lui, cdli:wiki est désormais un projet d’encyclopédie en ligne et d’outils de recherche assyriologique, qui fait collaborer des membres de l’équipe française du CNRS ArScAn-HAROC (Nanterre), et l’équipe et les étudiants de la Faculty of Oriental Studies de l’Université d’Oxford, avec des contributeurs dans plusieurs autres pays, engagés dans des recherches sur l’histoire du Proche-Orient ancien.

Census of Antique Works of Art and Architecture Known in the Renaissance

http://www.census.de/

Base de données de l’Université Humboldt de Berlin visant à documenter la redécouverte des monuments et des œuvres d’art antiques après le Moyen Âge. Les œuvres antiques et les « documents post-antiques » relatifs (mentions par des historiens ou des voyageurs, inventaires de collections, reproductions, biographies d’artistes, archives, etc.) sont accompagnées de renseignements (lieux, dates, bibliographies, relations avec d’autres œuvres, etc.).

CENTAL Beta Code to Unicode Converter

https://cental.uclouvain.be/beta2uni/

Service en ligne de conversion de textes, du Beta Code (encodage propre au Thesaurus Linguae Graecae ou TLG) vers le standard Unicode. Permet également d’interpréter les fichiers binaires des anciennes installations du TLG. Le code source de ces convertisseurs a été développé par Claude Devis, du Centre de Traitement Automatique du Langague (CENTAL) à l’Université Catholique de Louvain.

Center for the study of new testament manuscripts

https://www.csntm.org/

Ce centre basé au Texas a pour but de fournir des photographies digitales des manuscrits grecs du Nouveau Testament, de fournir des analyses du ductus des différents rédacteurs et de publier des travaux de critique textuelle.

Christian Muslim Relations Online I (CMRO)

https://brill.com/view/db/cmro

L’ouvrage constitue une histoire générale des relations entre les deux religions, depuis les débuts de l’Islam jusque vers la fin du Moyen Âge (600-1500) et concerne principalement le bassin méditerranéen étendu, et les langues syriaque, arabe, grec, latin.

Il comprend des essais sur le traitement des chrétiens dans le Coran, des commentaires du Coran, des biographies du Prophète, des hadiths et de la loi sunnite, ainsi que plus de deux cents entrées détaillées sur toutes les œuvres enregistrées, qu’elles aient survécu ou non. Fruit d’une collaboration entre universitaires, le CMR Online se veut un outil indispensable pour la recherche sur les relations islamo-chrétiennes. (description reprise à la page et librement adaptée)

On regrettera sans doute la nécessité d’un accès institutionnel. L’ouvrage a cependant fait l’objet, en parallèle, d’une publication papier.

Ciceroniana on line

http://www.ojs.unito.it/index.php/COL/index

Revue éditée par la Société internationale des Amis de Cicéron et le Centre d’Études Cicéroniennes (accès libre). La parution des numéros (en ligne exclusivement) est bisanuelle. Les domaines couverts sont la pensée romaine, c’est-à-dire la philosophie et son contexte culturel, ainsi que les différents aspects de l‘œuvre et de la figure de Cicéron (y compris son héritage et sa réception).

CLAROS : concordance d’inscriptions grecques

http://www.dge.filol.csic.es/claros/cnc/3cnc.htm

« L’objectif de la base de données CLAROS est de faciliter la tâche de localiser de nouvelles éditions d’inscriptions grecques parues au cours du temps. Elle est conçue pour aider les épigraphistes, mais aussi les historiens, les linguistes et les philologues en général, moins habitués à se retrouver dans la jungle bibliographique que cette discipline a produite. » L’accès aux liens manque cependant un peu de clarté.

Classical Works Knowledge Base

http://cwkb.org

Service de concordance entre bases de données textuelles du grec et du latin (PHI Latin Texts, Perseus Digital Library, Library of Latin Texts - Series A, Thesaurus Linguae Graecae). Pour un passage donné, cité soit de manière canonique, soit au moyen de transcriptions ou d’abréviations en langues modernes, sont fournis les liens directs dans les différentes bases de données prises en compte. Le service peut être utilisé via le moteur de recherche (onglet Search), mais chaque passage est aussi identifié via une OpenURL qui peut être utilisée directement (comme c’est le cas sur l'Année philologique).

Cet outil a été développé par la Cornell University Library.

Classics Cambridge Core Blog

https://www.cambridge.org/core/blog/category/humanities/classics/

Le Cambridge Core Blog a pour but de fournir à la communauté des universitaires et aux bibliothécaires des informations sur l’actualité de la recherche (avec des liens vers les publications), des comptes-rendus d’ouvrages, des mises à jour et des offres spéciales. Une section de ce blog général est dédiée à l’Antiquité classique (et propose un flux RSS).

Classics Guide : An overview of scholarly resources in Classical studies (Library of the University of Chicago)

https://guides.lib.uchicago.edu/classics

Liste de ressources pour l’étude de l’Antiquité classique classées par catégories : Books, Articles, Journals, Reference Sources (encyclopédies, dictionnaires, grammaires, manuels et autres ouvrages de référence), Images, Abbreviations (liens vers des listes d’abréviations d’ouvrages de références ou de projets particuliers), Greek Texts, Latin Texts, Papyrology, Epigraphy, Numismatics, Classics Reading Room (voir le Reference guide), Sites of Interest (sites internet, blog et listes de diffusion), Academic Programs & Workshops.

Codex Sinaiticus. Experience the oldest Bible

https://codexsinaiticus.org/en/

Site consacré au célèbre Codex Sinaiticus, Bible grecque datant du Ve s., première copie complète des Évangiles, et témoin important pour établir l'histoire du texte. Le manuscrit, conservé à l’origine par le monastère de Sainte-Catherine du Mont Sinaï, a été démembré aux XIXe-XXe s. et se trouve actuellement dispersé entre quatre institutions : British Library, Bibl. de l’Univ. de Leipzig, Bibl. nat. de Russie (St-Pétersbourg), et le monstère du Sinaï. La page internet remembre le codex et propose une description complète, une numérisation des pages ainsi qu’une transcription du texte.

Coin Hoards

http://coinhoards.org

CoinHoards est une composante du projet Hellenistic Royal Coinages, financé par le National Endowment for the Humanities (fonds nat. pour les sciences humaines) et développé par l’American Numismatic Society (ANS). Le site fournit des données relatives à 2'387 dépôts de monnaies grecques et méditerranéennes frappées entre 650 et 30 av. J.-C. Outre une description de base de chaque dépôt, figurent le lieu de découverte, l’atelier de frappe et des références bibliographiques. Dans la mesure du possible, chaque type de pièce répertorié est lié à une description typologique, comme celles que des projets PELLA, Seleucid Coins Online et Ptolemaic Coins Online. Des liens supplémentaires sont fournis vers d’autres ouvrages de référence. La version actuelle de CoinHoards est basée sur la publication imprimée Inventory of Greek Coin Hoards, éditée par Margaret Thompson, Otto Mørkholm et Colin Kraay, publiée en 1973 par l’ANS pour la Commission Numismatique Internationale. [descr. empr. au site et librement adaptée]

Coinage of the Roman Republic Online (CRRO)

http://numismatics.org/crro/

Le site a pour objectif de fournir une version en ligne de la publication de M. Crawford (Roman Republican Coinage (RRC), 1974), qui reste la principale typologie utilisée pour l’identification des types de pièces républicaines romaines. Elle a été adaptée pour refléter les progrès apportés par les nombreuses découvertes archéologiques ultérieures. Depuis 2020, le CRRO intègre les liens du Roman Republican Die Project. En outre, de nouvelles monnaies issues de collections privées et de catalogues de vente aux enchères sont désormais accessibles (données de la base SITNAM de l’ANS).

CollateX

https://collatex.net/

Logiciel en Java permettant de comparer plusieurs versions d’un texte à des fins philologiques ou de critiques textuelles (construction d’un arbre stemmatique ou d’un apparat critique). Il est publié sous licence libre (GNU General Public License v3.0). Voir également sur Github : https://github.com/interedition/collatex.

Collection of Greek Ritual Norms (CGRN)

http://cgrn.ulg.ac.be/

Choix d’inscriptions grecques à caractère prescriptif touchant à la religion et notamment au rituel («‍ lois sacrées »), éditées, traduites (parfois en plusieurs langues), commentées et assorties de bibliographies. Le projet est dirigé par Vinciane Pirenne-Delforge.

Compitum : Recherches et actualité sur l’Antiquité romaine et la latinité

http://www.compitum.fr/index.php

Le site informe le public des conférences et colloques à venir, des soutenances de thèses, des appels à contribution et des comptes-rendus de publications (principalement dans le monde francophone). On y trouvera également une sélection de liens (commentée) vers des ressources accessibles en ligne.

CORONA Atlas & Referencing System

https://corona.cast.uark.edu

CORONA est le nom de code de la première mission de satellite d’espionnage photographique des États-Unis, en service de 1960 à 1972. Pendant cette période, les satellites CORONA ont pris des images à haute résolution de la majeure partie de la surface de la terre, en mettant l’accent sur les pays du bloc soviétique et d’autres points de tensions politiques afin de surveiller les sites militaires et de produire des cartes pour le ministère de la défense. Les plus de 800'000 images collectées par les missions CORONA sont restées classifiées jusqu’en 1995, date à laquelle un décret du président Bill Clinton les a rendues accessibles au public par l’intermédiaire de l’US Geological Survey. Les images CORONA conservant une image à haute résolution du monde tel qu’il existait dans les années 1960, elles constituent une ressource unique pour les chercheurs et les scientifiques qui étudient les changements environnementaux, l’agriculture, la géomorphologie, l’archéologie et d’autres domaines. [descr. librement empruntée au site]

Corpus corporum repositorium operum Latinorum apud universitatem Turicensem

https://www.mlat.uzh.ch/

Ce site développé sous la direction du prof. Ph. Roelli (Univ. de Zurich) constitue une archive de textes latins médiévaux ou néolatins libres d’accès et réutilisables par le grand public et la communauté scientifique. Il a vocation à devenir une véritable plate-forme de publication en ligne. L’encodage standardisé des textes s’appuie sur le format TEI, dans le but notamment de permettre des recherches complexes, la production de concordances, etc. De nombreux dictionnaires (Du Cange, Georges, Lewis & Short, Gaffiot…) sont mis à disposition de l’utilisateur (en parallèle du texte) afin de faciliter sa lecture.

Corpus Grammaticorum Latinorum (CGL) - A Digital Edition

https://htldb.huma-num.fr/exist/apps/cgl/index.html

Le site donne un accès libre aux textes des grammairiens latins (grammatici Latini) du corpus établi par H. Keil entre 1855 et 1880, en reprenant, lorsqu’elles existent, les éditions plus récentes ou plus complètes.

Outre une liste des auteurs et une fonction de recherche (peut-être un peu sommaire), la page comprend une liste des thèmes récurrents (avec des liens vers les passages correspondants dans les différentes œuvres) ainsi qu’un index des citations tirées des auteurs littéraires.

Pour la bibliographie des grammairiens latins, voir cette autre notice.

Corpus Grammaticorum Latinorum (CGL) - bibliographie

https://cgl.hypotheses.org

Répertoire bibliographique sur les ouvrages inclus dans le CGL (Corpus Grammaticorum Latinorum), ouvrages des grammairiens latins de l’Antiquité tardive (IIIe-VIIIe s. de n. è.), avec liens vers les éditions scannées disponibles sur le web.

Ce site ne doit pas être confondu avec l’édition numérique récemment mise en ligne.

Corpus Inscriptionum Latinarum

https://cil.bbaw.de

Corpus du CIL en ligne (géré par la Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften). Informations sur les auteurs et l’histoire du CIL; liens vers les volumes, pour la plupart consultables en ligne ou sous format pdf.

Corpus Medicorum Graecorum / Latinorum

https://cmg.bbaw.de/startseite/corpus-medicum/

Le Corpus Medicorum Graecorum (CMG) et le Corpus Medicorum Latinorum (CML) incluent des éditions critiques de textes médicaux grecs ou latins rédigés entre le Ve s. av. J.-C. et la fin de l’Antiquité, munis de traductions en langue moderne et d’index complets des noms propres et des mots. Ces éditions de référence peuvent être complétées par des commentaires critiques, linguistiques et factuels. Le Supplementum Orientale regroupe des écrits d’origine grecque qui sont parvenus jusqu’à nous dans des traductions arabes, syriaques ou latines médiévales. Les volumes anciens sont disponibles en ligne, tandis que les nouvelles éditions sont publiées auprès des éditions De Gruyter [présentation reprise au site et librement adaptée]

Corpus Nummorum

https://www.corpus-nummorum.eu

Base de données consacrée aux monnaies antiques de Basse-Mésie, de Thrace, de Mysie et de Troade. Le site fournit également une importante bibliographie sur le sujet.

Correcteur de latin et de grec Titivillus

https://drouizig.org/correcteur/correcteur-latin-titivillus/

Le site propose des correcteurs orthographiques pour le latin et le grec ancien qui peut être intégré aux fonctions de vérification de Microsoft Word sur Microsoft Windows. Sur la même page, l'auteur propose des dictionnaires pour les utilisateurs de LibreOffice. L'utilisation et les limitations imposées par Microsoft Windows (et inhérentes aux logiciels privateurs) sont bien documentées.

Croatiae auctores Latini bibliotheca electronica (CroALa)

http://croala.ffzg.unizg.hr/

Bibliothèque des auteurs latins croates, publiée par la Faculté de philosophie de l’Université de Zagreb. Elle contient des ouvrages rédigés en latin par des auteurs croates ou qui se rapportent à la Croatie, depuis le Xe siècle jusqu’à nos jours. Cette collection de textes se compose de deux éléments : les textes proprement dits (450 documents, soit 20'000 pages imprimées ou 5 millions de mots), encodés en XML TEI et disponibles en accès libre, ainsi que l’outil de recherche PhiloLogic, développé par le projet ARTFL et le Digital Library Development Center de l’Univ. de Chicago.

Cult of Saints in Late Antiquity (CSLA) database

http://csla.history.ox.ac.uk

Projet de recherche conduit par les universités d’Oxford et de Varsovie (jusqu’en 2018) et ayant fait appel à une très large collaboration internationale, la base de données Cult of Saints in Late Antiquity a pour but de rassembler tous les témoignages de cultes rendus à des saints dans tout l’espace chrétien avant l’an 700. Les textes recensés (extraits d’hagiographies, inscriptions, etc.) sont présentés en langue originale, traduits en anglais, commentés et discutés, et munis d’une abondante bibliographie.

Cuneiform Digital Library Initiative (CDLI)

https://cdli.ucla.edu/

La CDLI représente les efforts d’un groupe international d’assyriologues, de conservateurs de musées et d’historiens des sciences pour offrir un accès en ligne aux inscriptions cunéiformes. Le nombre de ces artefacts actuellement conservés dans des collections publiques et privées dépasse les 500'000, dont plus de 350'000 ont été catalogués sous forme électronique par la CDLI. (descr. empruntée à la page du projet)

Current Epigraphy

https://currentepigraphy.org/

Blog annonçant nouveautés et événements concernant l’épigraphie grecque et latine, tels que la tenue d’ateliers et de conférences, de nouvelles découvertes et publications, le lancement de projets, des notices descriptives vers des ressources sur le web, la primeur de nouvelles inscriptions, ainsi que de courts articles.

D-Scribes

https://d-scribes.philhist.unibas.ch/en/

Site du projet FNS Ambizione « Reuniting fragments, identifying scribes and characterizing scripts: the Digital paleography of Greek and Coptic papyri » (septembre 2018-août 2022). Interface en ligne à travers laquelle les papyrologues peuvent chercher des écritures similaires à celle d’un papyrus donné. Les principaux témoins sont les papyri grecs de l’Iliade, les archives de Dioscore d’Aphrodité (en copte et en grec) et les archives de Papas (en copte).

DAINST Abréviations fréquentes de publications

https://www.dainst.org/forschung/publikationen/publizieren/zitierstil-abkuerzungen

En bas de cette page, le Deutsches Archäologisches Institut met à disposition du public plusieurs listes d’abréviations employées dans le domaine des Sciences de l’Antiquité (titres de journaux, de collections, de lexiques et d’autres ouvrages fréquemment cités).

Database of Byzantine Book Epigrams (DBBE)

https://www.dbbe.ugent.be

Cette base de données d’épigrammes byzantines (IVe-XVe s.), établie par l’université de Gand, vise à donner accès aux données textuelles et contextuelles de ces poèmes de forme brève. Sur le site, des recherches simples ou multi-critères peuvent être lancées à partir d’un mot-clé (orthographe du testimonium ou normalisée), d’un manuscrit, d’un personnage, ou d’éléments bibliographiques.

Database of Classical Scholars

https://dbcs.rutgers.edu/

Base de données d’informations biographiques et bibliographiques sur les savants qui ont étudié l’Antiquité classique de la fin du XVIIIe siècle à nos jours (détails biographiques, formation, carrière universitaire, livres et articles publiés, appréciation de l’œuvre).

Le projet, fruit de la collaboration de plusieurs institutions américaines et britanniques, est hébergé par l’université Rutgers (New Jersey).

Database of Latin Dictionaries (DLD)

http://clt.brepolis.net/dld/pages/QuickSearch.aspx

Page offrant un accès (payant ou via une institution) à une recherche simultanée dans un grand nombre de dictionnaires latins relatifs à la période antique (Forcellini Lex., Forcellini Onom., Lewis and Short, Gaffiot), à la patristique (Blaise, Souter), au Moyen Âge et à la latinité moderne (Blaise Médiéval, Du Cange, Latinitas Italica, Latinitas Hungariae, Lat. Regni Legionis, DMLBS, Lex. Bohemorum) notamment.

Database of Neo-Sumerian Texts (BDTNS)

http://bdtns.filol.csic.es/index.php?p=home

La base de données des textes néo-sumériens (ou BDTNS, son acronyme en espagnol) est un corpus électronique consultable de tablettes administratives cunéiformes du XXIe s. av. J.-C. Au cours de cette période, les rois de la troisième dynastie d’Ur ont construit un empire en Mésopotamie, géré par une bureaucratie complexe qui a produit un volume sans précédent de documentation écrite. On estime que les musées et les collections privées du monde entier détiennent au moins 120'000 tablettes datant de cette époque, auxquelles il faut ajouter un nombre indéterminé de documents conservés au Musée d’Irak.

Le BDTNS a été conçu par Manuel Molina (CSIC) afin de gérer cette énorme quantité de documentation. Le projet reposait initialement sur deux piliers fondamentaux. Premièrement, l’impulsion donnée par Marcel Sigrist, qui en 1996 a mis à la disposition de M. Molina son catalogue Ur III de plus de 30'000 textes. Deuxièmement, la masse des translittérations d’Ur III préparée en 1993 par Remco de Maaijer et Bram Jagersma (Rijksuniversiteit, Leiden), mise en libre accès sur leur site web ; au fil des ans, ce matériel s’est considérablement enrichi et a été rendu accessible à M. Molina en 2001 par le biais de l’initiative de la Bibliothèque numérique cunéiforme. Toutes les translittérations du BDTNS basées sur ce travail sont correctement créditées sur leurs fiches de catalogue respectives (et souvent munies des transcriptions voire des photographies des documents).

(desc. reprise du site et librement adaptée)

Der Neue Pauly

https://referenceworks.brillonline.com/browse/der-neue-pauly

La Neue Pauly (Brill’s New Pauly en anglais) est une encyclopédie sur l’Antiquité, principalement classique, dont les volumes principaux ont été publiés entre 1996 et 2003 et les volumes supplémentaires entre 2004 et 2012. Trois volumes sont consacrés à la réception de l’Antiquité.

Il s’agit probablement de l’encyclopédie à la fois la plus complète et la plus récente consacrée à l’Antiquité gréco-romaine, même si, sous le premier rapport, elle ne dépasse pas la Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft de Wissowa (dite Pauly-Wissowa) en 84 volumes (1890-1978).

La Neue Pauly ne pas être confondue avec la Kleine Pauly beaucoup plus modeste et ancienne (cinq volumes publiés entre 1964 et 1975).

Diachronic Corpus of Sumerian Literature (DCSL)

https://digital.humanities.ox.ac.uk/project/diachronic-corpus-sumerian-literature

Le projet Diachronic Corpus of Sumerian Literature (DCSL) vise à établir un corpus web de littérature sumérienne couvrant toute l’histoire de la civilisation mésopotamienne, soit une période de 2500 ans. Il rendra ce corpus accessible et consultable sur le modèle de l’Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL). L’objectif de recherche du projet est de permettre la mise en évidence des changements qui ont parcouru cette littérature. Une telle analyse devrait contribuer à l’étude de l'histoire intellectuelle de la Mésopotamie ancienne. (descr. reprise au site et adaptée)

Diccionario Griego-Español (DGE / LMPG)

http://dge.cchs.csic.es/xdge/

Dictionnaire grec ancien-espagnol (DGE) rédigé par l’Instituto de Lenguas y Culturas del Mediterráneo y Oriente Próximo (Institut de langues et cultures de la Méditerranée et du Proche-Orient) de Madrid. La page offre un accès libre aux volumes parus du dictionnaire (couvrant les lemmes α - ἔξαυος) ainsi qu’à la documentation bibliographique rassemblée dans le cadre du projet.

En outre, un lexique de la magie et de la religion dans les papyri grecs, le LMPG (Léxico de magia y religión en los papiros mágicos griegos) dont la publication s’est achevée en 2001, est également disponible sur la page.

Dictionary of Medieval Names from European Sources (DMNES)

https://dmnes.org

Ce dictionnaire en ligne a pour but de recenser tous les prénoms donnés sur le territoire européen entre 500 et 1600 de n.è. Il présente l’origine des noms, leur diffusion sur le continent, des statistiques de fréquence, l’indication des noms dérivés ainsi que le renvoi aux documents contenant les occurrences relevées.

Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio

https://dagr.univ-tlse2.fr/

Ce projet de l’Université de Toulouse donne accès aux pages numérisées de ce dictionnaire de realia publié sous la direction de Ch. Daremberg et Edm. Saglio entre 1877 et 1919. La description de l’ouvrage sur le site du projet replace cette vaste entreprise dans le contexte scientifique de la fin du XIXe s. et rappelle les raisons pour lequelles il a fait date :

« Le Daremberg … se présente comme un monument d’une très haute tenue scientifique. Chaque article est rédigée par le meilleur spécialiste de la question ; la référence à toutes les sources figure en bas de page ; les débats les plus actuels ne sont pas ignorés. Dans le registre des institutions, des techniques, de l’histoire des religions en particulier, il constitue alors une référence. Pour la maîtrise des sources textuelles, il reste inégalé. Bien évidemment, son contenu mérite d’être mis à jour en raison des découvertes et des progrès dans les domaines de l’archéologie, de l’épigraphie, de la numismatique. »

Dictionnaire Historique de la Suisse (DHS)

https://hls-dhs-dss.ch/fr/

Le DHS est ouvrage rédigé dans les quatre langues nationales. La publication des 36'000 articles répartis en 13 volumes, conduite sous les auspices de la Société suisse des sciences humaines (depuis lors Académie des sciences humaines et sociales), s’est étendue de 2002 à 2014. La version en ligne (développée depuis 1998) est entièrement gratuite. Elle donne accès à l’ensemble des articles originairement établis pour le dictionnaire imprimé. Cependant, le dictionnaire numérique constitue désormais une version actualisée, régulièrement enrichie de nouveaux articles, images et autres media. Offrant des renseignements sur toutes les localités du pays, elle prend notamment en compte les données de l’histoire et de l’archéologie antiques. Les articles spécialement consacrés à des sujets antiques peuvent être sélectionnés au moyen du filtre temporel.

Die digitalen Monumenta Germaniae Historica (dMGH): MGH

https://www.dmgh.de/

Version digitale des sources historiques allemandes du Moyen Âge.

Digital Atlas of the Roman Empire

https://imperium.ahlfeldt.se/

Carte numérique conçue par le Centre for Digital Humanities de l’Université de Göteborg, affichant données issues de différents projets (onglet layer).

Digital Augustan Rome

https://www.digitalaugustanrome.org/

Carte interactive de Rome à l’époque d’Auguste (14 apr. J.-C.). De nombreux bâtiments sont indiqués sur le plan de la Ville. Un clic sur leur étiquette ouvre une description détaillée comprenant une bibliographie. Il est également possible d’accéder aux lieux de la carte d’après la liste compète des bâtiments. Le projet est développé par l’Archeological Mapping Lab de l’Université d’Arizona.

Digital Bodleian

https://digital.bodleian.ox.ac.uk/

Site donnant accès à un très grand nombre de manuscrits et d’éditions anciennes d’oeuvres antiques et médiévales conservés à la Bodleian Library et dans les bibliothèques d’Oxford College.

Digital Marmor Parium

http://www.digitalmarmorparium.org/index.html

Ce projet dirigé, par une chercheuse de l’Université de Leipzig, propose des données numériques sur la Chronique de Paros (IG XII, 5, 444), une importante inscription datant du IIIe siècle avant J.-C. et constituée de courtes descriptions d’événements (considérés comme légendaires ou réels) situés entre le XVIe et le IIIe siècle.

Les données publiées comprennent : l’annotation et la situation des lieux mentionnés sur une carte interactive, l’annotation des noms de personnes mentionnés, le dépouillement des événements et leur représentation sur une frise chronologique et sous forme de liste, des images en haute résolution du marbre et de ses reproductions,  et une photographie par imagerie de transformation par réfléctivité (RTI) facilitant le déchiffrement.

Digital Medievalist (DM)

https://digitalmedievalist.org

Digital Medievalist, communauté internationale sur internet, propose depuis 2003 aux médiévistes des outils numériques. Elle a été créée afin de répondre aux besoins techniques de plus en plus complexes suscités par les projets numériques contemporains. Digital Medievalist publie un journal en libre accès, sponsorise des sessions de conférences, gère une liste de discussion par courriel et encourage les meilleures pratiques dans la création de ressources médiévales numériques. (descr. empr. au site et librement adaptée)

Digital Prosopography of the Roman Republic (DPRR)

https://romanrepublic.ac.uk

Cette prosopographie de l’élite romaine de la République est le résultat d'un projet du King’s College de Londres, dirigé par le prof. H. Mouritsen. La page intègre directement les données de l’ouvrage de Broughton (The Magistrates of the Roman Republic), qui constitue l’épine dorsale de la base de données. Elle contient également l'inventaire de Rüpke sur prêtres romains (Fasti Sacerdotum), la collection d’informations sur les relations familiales tirée de l’Adfinitas de Zmeskal, et les travaux de Pina Polo sur les repulsae, les candidats ayant connu un échec. En outre, l’équipe s’est largement inspirée des travaux de Brennan sur le prétorat, de Nicolet sur l’ordre équestre, des onomastica aux œuvres de Cicéron par Shackleton Bailey, de la liste des triomphes de Rich et de l’étude d’Hinard sur les proscriptions. D’autres sources secondaires sont répertoriées sur la page bibliographique du projet. (descr. basée sur la présentation donnée sur le site)

Digital Statius : The Achilleid

https://achilleid.unige.ch/welcome

Édition numérique en libre accès de l’Achilléide de Stace. Accès aux photographies des manuscrits, ligne par ligne, et par l’apparat critique. Des traductions et des liens vers des outils de recherche sont aussi prévus.

Digital Vatican Library (Biblioteca Apostolica Vaticana)

https://digi.vatlib.it/mss/

Page officielle des collections de la Bibliothèque Vaticane, donnant accès au très riche fonds de manuscrits, d’imprimés, de dessins et de tableaux, de monnaies et médailles rassemblés au fil des siècles.

Accès direct aux manuscrits numérisés grâce au lien suivant : https://opac.vatlib.it/mss/.

DigiZeitschriften

https://www.digizeitschriften.de

Portail de revues scientifiques allemandes, couvrant de nombreux domaines, dont l’égyptologie, l’archéologie, les études orientales, la philosophie, la philologie, les sciences religieuses. Certaines revues sont directement accessibles, mais d’autres ne peuvent être consultées qu’au moyen d’une licence institutionnelle.

Diogenes

https://d.iogen.es/d/index.html

Diogenes est une application gratuite développée par le Prof. Peter Heslin. Le logiciel permet de rechercher et de parcourir les bases de données de textes latins et grecs publiés sur CD-ROM par le PHI et le TLG. (Ces bases de données ne sont pas distribuées avec Diogenes et doivent être obtenues séparément.)

L’outil permet non seulement l’accès à un passage donné dans les littératures grecque et latine, mais également des recherches textuelles et la consultation des dictionnaires Lewis & Short et Liddel-Scott-Jones, installés avec le logiciel. L’utilisateur peut ainsi naviguer entre textes et dictionnaires, car un clic sur un mot du texte ouvre sa définition, tandis qu’un clic sur une référence dans une définition appelle le passage correspondant du texte cité.

Diogenes Web

https://d.iogen.es/web

Développé à la suite du logiciel du même nom, la version web de Diogenes donne également accès à un vaste corpus de textes grecs et latins et aux outils morphologiques (analyse des formes sur simple clic) et lexicographiques de Perseus (dictionnaires Liddell Scott Jones et Lewis & Short). Les corpora de textes sont quelque peu différents de ceux qui alimentent le logiciel : Perseus grec et latin (plus restreint que la sélection du TLG et du PHI), mais aussi latin tardif avec la DigiLibLT et le CSEL.

Diotíma

https://diotima-doctafemina.org/

Diotima se présente comme un site abordant des questions relatives aux femmes, au genre, au sexe, aux sexualités, à la race, l’ethnicité, la classe, le statut, la masculinité, l’esclavage, le handicap et à leurs intersections dans le monde méditerranéen de l’Antiquité. La page donne accès à du matériel de cours, des traductions, des bibliographies, des articles, une liste de banques d’images, …

Dodona Online (DOL)

https://dodonaonline.com/

Dodona Online est un projet d’édition numérique des tablettes oraculaires de Dodone. L’édition de ces textes a été préparée sur plusieurs décennies et a été achevée en 2013.  Le projet comporte deux facettes : un travail collaboratif de large ampleur (DOL) qui est actuellement en pause, et un projet parallèle dynamique, axé sur des textes particuliers, le Choix d’inscriptions oraculaires de Dodone (CIOD). Les textes mis en ligne sont traduits (en anglais ou en français) et commentés.

Dr. Pfeffers Schriftarten

http://robert-pfeffer.net/schriftarten/index.html

Page de Robert Pfeffer qui propose plusieurs polices d’écriture du gothique dans différents styles, basées sur le Codex Argenteus, manuscrit de la Bible de Wulfila. Une police runique est également disponible, de même qu’une fonte inspirée de l’écriture elfique (tengwar) de J.R.R. Tolkien.

Le site propose aussi un clavier (gratuit) pour la saisie de l’écriture de la langue gothe sous Windows.

Droits antiques (DRANT)

https://heurist.huma-num.fr/heurist/?db=misha_drant&website&id=521264&pageid=639964

Le Centre de Documentation des Droits Antiques (CDDA), fondé en 1960 (à la fac. de droit de Paris), associé au CNRS depuis 1973 et actuellement géré par le dpt de droit romain et d’histoire du droit de l’Univ. Paris-Panthéon-Assas et l’institut d’histoire du droit Jean Gaudemet (CNRS), gère la base de données DRANT (ou DRoits ANTiques) qui regroupe plus de 70'000 références bibliographiques relatives aux institutions juridiques, politiques, économiques et sociales des peuples de la Méditerranée ancienne (y compris de l’Égypte et du Proche-Orient).

Duke Databank of Documentary Papyri (DDBDP)

https://papyri.info/browse/ddbdp/

La page donne accès aux documents de la Duke Databank of Documentary Papyri. Pour chaque papyrus est présentée l’édition du texte grec, ainsi que les références bibliographiques au document et ses données matérielles.

Duo Passiones Acaunensium martyrum

https://passiones.textandbytes.com/transkriptionen

Ce site web contient les transcriptions des deux Passiones des martyrs d’Acaunus, l’une d’un Anonyme (datée de 400 env.) et la seconde d’Eucherius de Lyon (vers 450). La page a pour objet d’offrir une recension plus complète des témoignages manuscrits afin de préparer une nouvelle édition des deux textes.

Le projet est dirigé par les Universités de Fribourg (chaire de Patristique et d’histoire de l’Église Ancienne, Prof. Dr. Franz Mali, PD Dr. Gregor Emmenegger) et de Zürich (Département d’histoire, Prof. Dr. Beat Näf).

e-chartae

https://www.e-chartae.ch/de

e-chartae est le portail numérique des contrats des archives du couvent de St-Gall (des années 716 à 1399), les seules archives d’un diocèse du haut Moyen Âge à avoir survécu jusqu’à nos jours.

Les documents peuvent être sélectionnés à partir d’une carte interactive ou en filtrant la liste générale (par lieu, par année).

e-codices

http://www.e-codices.unifr.ch/fr

« Le but d’e-codices est de mettre à disposition tous les manuscrits médiévaux et une sélection de manuscrits modernes en Suisse dans une bibliothèque virtuelle. Pour l’instant [au 17 déc. 2022], 2733 manuscrits de 98 collections différentes sont accessibles. La bibliothèque virtuelle sera progressivement enrichie. » (Description donnée sur le site)

 

e-periodica - Revues suisses en ligne

https://www.e-periodica.ch

Portail généraliste de revues scientifiques suisses, régulièrement enrichi, et donnant un accès libre à des publications datant du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours (avec un moratoire de cinq ans sur les publications récentes). Parmi les différents modes de consultation figure la possibilité de lancer des recherches plein texte. Ce projet de la bibliothèque de l’ETH bénéficie désormais d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale suisse.

e-rara.ch, the platform for digitized rare books from Swiss libraries

https://www.e-rara.ch

Pendant d’e-codices, ce site recense les imprimés anciens des bibliothèques suisses, XVe-XXe siècles. KB

e-sequence

http://www.e-sequence.eu/de

Édition digitale du corpus de Sequences de Saint-Gall, composées à l’époque carolingienne par Notker Balbulus (ca. 840-912). Cette édition comprend des enregistrements des séquences, tropes et chants grégoriens qui, dans les manuscrits, sont accompagnés de notations musicales. L’écoute d’un chant active automatiquement le défilement de la page correspondante dans le manuscrit concerné.

Un CD issu de ces recherches est sorti en 2011. Il a été produit en coopération avec la bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall (le Prof. Dr. Ernst Tremp, bibliothécaire de l’abbaye), Südwest- Rundfunk Tübingen (SWR, Mme Dr. Anette Sidhu-Ingenhoff), le label Christophorus, l’institut de musicologie de l’Université de Tübingen (Prof. Dr. Stefan Morent) et l’ensemble Ordo Virtutum pour la musique du Moyen Âge (directeur Stefan Johannes Morent).

Eidolon

https://eidolon.pub

Blog hébergé par la plateforme américaine Medium, présentant des sujets de réception classique en lien avec des thèmes sociétaux et d’actualité (politique, racisme, féminisme, diversité culturelle, médias, cultures populaires), des points de vue réflexifs sur la recherche dans le domaine de l’Antiquité (rubrique metascholarship), des comptes-rendus d’expositions, de spectacles ou de livres (rubrique review), l’enseignement et la didactique des langues et de l’histoire ancienne (rubrique pedagogy) ou de divertissement (rubrique levity).

Electronic Resources for Classicists

http://www.tlg.uci.edu/index/resources.html

Répertoire de liens web de Maria Pantelia, professeure à l’Université de Californie et directrice du Thesaurus Linguae Graecarum (TLG). Les catégories utilisées sont : portails, grandes bases de données, périodiques en ligne, bibliographies et index, répertoire d’images, cours, associations, bibliothèques numériques et collections de textes, départements universitaires, maisons d’édition spécialisées, didactique pour le niveau secondaire.

Electronic Tools and Ancient Near East Archives (ETANA)

http://etana.org

ETANA est un projet de collaboration multi-institutionnel lancé en août 2000 en tant que publication électronique. Il est conçu pour améliorer l’étude de l’histoire et de la culture du Proche-Orient ancien. Le portail propose un certain nombre d’outils pour favoriser la recherche dans ce domaine, notamment : une sélection d’articles (ABZU), un ensemble de traductions de textes akkadiens (eTACT), ainsi qu’un moteur de recherche offrant un accès simplifié à toutes les données du site. L’accès à certains contenus est soumis à une inscription (gratuite).

ENARRO

https://associationenarro.wixsite.com/enarro/acceuil

ĒNARRŌ se présente comme « une association de reconstitution historique et de médiation culturelle dont l’activité principale est la vulgarisation des connaissances liées au mode de vie des premiers siècles de notre ère. » Elle est basée à Montpellier en France.

Contrairement à un grand nombre d’autres associations de ce type, qui proposent des reconstitutions militaires, Enarro s’attache uniquement aux aspects de la vie civile des Romains.

Encyclopaedia Iranica

https://www.iranicaonline.org

Encyclopédie généraliste de langue anglaise dédiée à la « civilisation iranienne » de l’antiquité à nos jours (incluant des articles sur le Proche-Orient, le Caucase, l’Asie centrale et l’Inde), rédigée par de nombreux chercheurs du monde entier. Le projet est soutenu par une fondation à but non lucratif sise à New York.

Encyclopedia of Ancient Greek Language and Linguistics

https://referenceworks.brillonline.com/browse/encyclopedia-of-ancient-greek-language-and-linguistics

L’Encyclopédie de la langue et de la linguistique grecques anciennes (EAGLL) rassemble les connaissances récentes d’une grande variété de disciplines afin d’offrir aux chercheurs et aux étudiants un accès simple à de nombreux aspects de cette langue. L’accès au contenu de l’encyclopédie nécessite toutefois de disposer d’une licence institutionnelle.

Ephemerides Tullianae

https://www.tulliana.eu/ephemerides/home.htm

Chronologie de Cicéron dérivée de la Chronologia Ciceroniana in CD-Rom de Nino Marinone et Ermanno Malaspina. De 106 à 43 av. J.-C., elle permet de consulter les fastes consulaires, de connaître les événements principaux de la vie de Cicéron, de se renseigner sur les rapports de l’Arpinate avec ses contemporains (romains ou non), d’accéder à un classement chronologique de ses lettres (avec des informations bibliographiques précises concernant les incertitudes dans la datation de ces documents).

EpiCherchell

http://ccj-epicherchel.huma-num.fr/fr/le-projet-epicherchel/

Projet d’édition numérique de l’ensemble des quelque 1300 inscriptions grecques et latines de Césarée de Maurétanie (act. Cherchel, Algérie), établi et dirigé par Philippe Leveau, prof. émérite d’archéologie à l’Univ. d’Aix-Marseille. Outre l’accès à la base de données des inscriptions (dont les textes sont désormais publiés suivant les standards d’EpiDoc [Epigraphic Documents in TEI-XML]), la page présente une brève histoire du site archéologique et des découvertes, ainsi qu’une bibliographie.

Epigraphic Corpus of Georgia | საქართველოს ეპიგრაფიკული კორპუსი (ECG)

http://epigraphy.iliauni.edu.ge/

Dirigé par la Prof. Nino Doborjginidze de l’Université d’État d’Ilia (ISU) à Tbilissi, le projet Epigraphic Corpus of Georgia met en ligne les inscriptions des Ier-IXe s. découvertes sur le territoire géorgien. Ce corpus, de par l’étendue géographique et chronologique envisagée, inclut ainsi des documents rédigés dans de nombreuses langues employées autrefois dans la région (araméen, grec, arabe, perse, arménien …).

Epigraphic Database Bari (Inscriptions by Christians in Rome, 3rd-8th cent. CE)

https://www.edb.uniba.it/

Projet de l’Université de Bari (depuis 1988) proposant au public un accès aux inscriptions paléochrétiennes de la ville de Rome (IIIe-VIIIe s. apr. J.-C.), au nombre d’environ 40’000. Le moteur de recherche permet un accès aisé au corpus rassemblé dans la base de données. Le site donne également accès à des publications relatives au projet.

Epigraphic Database Heidelberg

https://edh-www.adw.uni-heidelberg.de/home

Base de donnée des inscriptions latines et bilingues des provinces de l’Empire romain. Les notices comprennent une transcription, les données descriptives du document, de son contexte et de son contenu, un commentaire et des références à de la bibliographie

Epigraphic Database Roma (EDR)

http://www.edr-edr.it/Italiano/index_it.php

La Base de données épigraphiques de Rome (EDR) fait partie de la Fédération internationale des bases de données épigraphiques appelée Archive électronique de l’épigraphie grecque et latine EAGLE. Celle-ci a pour vocation de recueillir toutes les inscriptions grecques et latines antérieures au VIIe siècle après J.-C., dans la meilleure édition existante, éventuellement révisées, et accompagnées de photographies et de descriptions de base.

Epigraphische Datenbank Clauss - Slaby

http://www.manfredclauss.de/fr/index.html

Banque de données épigraphique dont l’objectif est de regrouper toutes les inscriptions latines antiques. Les textes, développés et restitués, y sont présentés sous la forme la plus simple possible. L’emploi des signes diacritiques de développement, de restitution et de correction couramment utilisés a été privilégié, et le recours à des symboles particuliers réduit au minimum.

Les inscriptions sont placées sur une carte interactive à l’adresse suivante : https://db.edcs.eu/epigr/imp-rom.html

Epigraphy.info

https://epigraphy.info

Epigraphy.info est une communauté internationale ouverte qui cherche à créer un environnement collaboratif dédié à l’épigraphie numérique et vise à faciliter les contacts entre chercheurs. Le projet a donc vocation à identifier les projets épigraphiques existants, à héberger des outils numériques, et à établir des normes pour la publication en ligne de corpus épigraphiques.

EPWING for the classics (ダウンロード)

http://classicalepwing.osdn.jp/download.html#gren

Ce site en japonais met à la disposition du public de nombreux dictionnaires grecs et latins (et d’autres ouvrages de références sur le monde antique) adaptés au format epwing (un format de données pour dictionnaires numériques).

ERC Elephantine — Texts and Scripts from Elephantine Island in Egypt

https://elephantine.smb.museum/index.html

Dirigé par Verena Lepper (Staatliche Museen zu Berlin) et composé d’une large équipe scientifique, le projet Elephantine a pour but de recueillir et présenter les documents inscrits trouvés sur l’île éponyme, depuis l’Ancien Empire jusqu’aux débuts de l’époque arabe (incluse).

La page a donc vocation à collecter ces quelque 10'000 témoins, dispersés dans plus de 60 institutions, à les réunir dans une base de données accessible au public, et à donner des reproductions photographiques, remembrer les papyri épars, donner le texte (encodage XML-TEI), la traduction et le commentaire de ces documents inédits pour la plupart (80%), et rédigés dans des écritures aussi diverses que l’écriture hiéroglyphique, le démotique, l’hiératique, l’araméen, le grec, le copte et l’arabe.

Et ego in Arcadia… la Grèce antique de Chaeréphon

https://chaerephon.e-monsite.com/#

Site d’un passionné de la Grèce antique et moderne, qui partage ses sujets de prédilection avec le plus grand nombre (l’épigraphie, les épigrammes, la lexicographie …). On y trouve notamment : un large choix d’inscriptions grecques munies de traductions françaises personnelles, de nombreuses traductions de poèmes lyriques et d’élégies (souvent des fragments), le Bailly numérisé (et d’autres dictionnaires, sous différents formats), des dossiers thématiques, des chronologies, …

Euripides Scholia : An Open-Access Online Edition

https://euripidesscholia.org/

Projets de publications des scholies d’Euripide par un ancien professeur de l’Université de Berkeley.

Europeana network of Ancient Greek and Latin Epigraphy (EAGLE network)

https://www.eagle-network.eu/

Portail fédérant plusieurs bases de données épigraphiques européennes (entre autres les Epigraphic databases de Bari, Heidelberg et Rome, Hispania Epigraphica Online et Vbi erat lupa). Le moteur de recheche est accompagné d’un lexique contrôlé (pour la description des inscriptions), d’une collection de traductions collaboratives (sous la forme d’un wiki), d’une Storytelling Platform et d’une bibliographie (sous la forme d’un groupe Zotero).

Ce projet ne doit pas être confondu avec l’Electronic Archive of Greek and Latin Epigraphy, dont l’acronyme est aussi EAGLE.

FAMA Oeuvres latines médiévales à succès

http://fama.irht.cnrs.fr//fr/

Le projet FAMA consiste à rassembler des renseignements sur le nombre de témoins subsistants des ouvrages les plus lus du Moyen Âge latin, en les incluant dans une base de données qui permette de les regrouper non seulement par le nombre d’exemplaires, mais aussi par genre, par pays, par date (description empruntée au site).

Fasti online

https://www.fastionline.org/

L’objectif de cette page est de fournir une base de données des fouilles archéologiques menées depuis l’an 2000, en donnant, pour chaque saison, une description en anglais et dans la langue locale. Le site n’a pas la prétention d’offrir des informations sur tous les sites fouillés (même après 2000). Chaque pays participant est responsable de la mise en ligne des données qu’il collecte, ce qui entraîne nécessairement certaines disparités.

Le projet a été lancé avec le soutien du Packard Humanities Institute. Il a ensuite développé des partenariats avec l’ICCROM, l’AIAC et le Center for the Study of Ancient Italy de l’Université du Texas à Austin, où le projet est hébergé. (description reprise au site et adaptée)

Le site est (temporairement ?) indisponible, mais le journal FOLD&R est disponible sur Academia.edu (https://fastionline.academia.edu/FOLDER).

Fédération et ressources sur l’Antiquité (FRANTIQ)

https://www.frantiq.fr/

Outils et services offerts par des unités du CNRS et d’autres institutions publiques françaises dans le domaine de l’archéologie, notamment : un catalogue collectif, un thésaurus pour l’archéologie et les autres sciences de l’Antiquité, ainsi qu’un logiciel libre de gestion de thésaurus.

Following Hadrian Photography

https://followinghadrianphotography.com/about/

Page d’une photographe passionnée qui a sillonné le pourtour méditerranéen sur les traces de lempereur Hadrien et documenté de très nombreux sites, romains pour l’essentiel. Ses images sont mises à la disposition du public, classées par sites et regroupées par pays ou par thèmes. Les lieux eux-mêmes font souvent l’objet d’une description détaillée qui vaut comme une mise en contexte.

Fonti epigrafiche

http://www.rassegna.unibo.it/epigrafi.html

Répertoire de liens vers des sites hébergeant des corpus épigraphiques. Chacune des pages retenues dans la liste est décrite dans le détail. On peut toutefois déplorer que le site ne soit plus mis à jour depuis 2007 et que de nombreuses pages recensées aient depuis disparu …

Fonts for Scholars

https://scholarsfonts.net/index.html

Page de David J. Perry, auteur d’un ouvrage de recommandations techniques pour le traitement informatique des écritures anciennes (Document Preparation for Classical Languages, Greentop, 2010) et de la police Cardo, l’une des fontes Unicode les plus complètes à destination langues classiques. On peut également obtenir gratuitement la police ItalicaVetus qui comprend la plupart des graphies des alphabets italiques, ainsi que des claviers destinés à la saisie informatique de cette écriture.

Forum Ancient Coins

https://www.forumancientcoins.com

Site d’achat et de vente de pièces de monnaie anciennes, notamment grecques, romaines et byzantines, ouvert en 1997. À côté des transactions et de la mise en relation des collectionneurs, la page offre un grand nombre de ressources en ligne sur la numismatique : des sites hébérgés par Forum, des livres numériques, des outils permettant l’identification et l’authentification des monnaies, des informations historiques. En outre, et ce n’est pas là son moindre intérêt, la page donne accès à un grand nombre de reproductions photographiques.

Found in Antiquity

https://foundinantiquity.com

Blog consacré à de nombreux thèmes de l’Antiquité, notamment utiles du point de vue de l’enseignement (paléographie, prononciation, pédagogie). L’auteur a aussi une : chaîne youtube homonyme.

Fragmentarium

https://fragmentarium.ms/

Issu d’un projet de recherche, ce laboratoire digital est consacré aux fragments de manuscrits médiévaux. Les usagers de la plateforme peuvent y collaborer en cataloguant, en y transcrivant et en y assemblant les fragments épars.

France Culture : histoire antique

https://www.radiofrance.fr/sciences-savoirs/histoire/histoire-antique

Émissions de radio, enregistrements de conférences ou de cours (du Collège de France) disponibles sur le site de France Culture (chaîne de Radio France). Autres thématiques connexes : l’archéologie (avec notamment les enregistrements de l’émission Carbone 14, le magazine de l’archéologie) ou encore la mythologie grecque.

Gaffiot.fr : dictionnaire latin-français

https://gaffiot.fr

Édition 2016 du dictionnaire latin-français Gaffiot au format texte. Les références aux textes cités sont affichées sous forme d’hyperliens renvoyant à des éditions disponibles sur le web.

Gesellschaft für Antike Philosophie (GANPH)

http://ganph.de

Cette société dédiée à la philosophie antique s’est fixé pour but de :

  • maintenir un lien vivant avec le passé et le rendre fructueux pour le présent,
  • poursuivre l’étude de la philosophie antique, en particulier dans ses thèmes et domaines les moins connus,
  • renforcer la coopération entre les chercheurs, en particulier dans le domaine de la philosophie et de la philologie classique,
  • soutenir l’enseignement universitaire et scolaire dans le domaine de la philosophie antique.

Glossarium mediae et infimae latinitatis (du Cange)

http://ducange.enc.sorbonne.fr/

Cette page établie par l’École nationale des chartes donne accès au glossaire établi par Charles du Fresne, sieur du Cange (1610-1688), monument de la philologie initialement paru en 1678. Cette version numérique reprend la réédition augmentée du glossaire, parue entre 1883 et 1887 chez L. Favre. L’ouvrage ainsi mis à la disposition du public comprend 10 tomes, 6'000 pages, 90'000 entrées et 6 millions de mots — soit un peu moins du double de la publication initiale. Malgré l’existence de travaux plus récents (le Mediae latinitatis lexicon minus de Niermeyer par exemple), le Du Cange offre souvent de précieux éclaircissements.

Gnomon Online : Système d’information d’Eichstätt pour les sciences de l’Antiquité classique

https://www.gbd.digital/metaopac/start.do?View=gnomon

Base de données bibliographiques pour les sciences de l’Antiquité. Recherche de publications multicritères (notamment par lieux selon l’atlas Barrington) et par thésaurus. Présente également des listes de ressources (journaux en ligne, vidéos sur Youtube, etc.)

GoldenDict Dictionaries

https://cloud.freemdict.com/index.php/s/pgKcDcbSDTCzXCs

La page propose en téléchargement direct un grand nombre de dictionnaires électroniques pouvant être lus par le logiciel GoldenDict (et compatibles avec d’autres logiciels). Parmi ces dictionnaires et encyclopédies figurent certains ouvrages fondamentaux pour l’Antiquité classique, le latin médiéval, la rhétorique, la philosophie.

Grammateus

https://grammateus.unige.ch/index.html

Grammateus est un outil conçu par une équipe du Prof. Paul Schubert de l’Université de Genève. Il a pour fonction d’aider les papyrologues à mieux comprendre la typologie des papyrus documentaires grecs d’Égypte, c’est-à-dire à tenir compte des particularités de la mise en page et la structure de chaque type de document. Le projet tente de proposer une typologie qui puisse être appliquée à l’ensemble de la documentation, sur la base de témoins significatifs.

Grand dictionnaire latin d’Olivetti

https://www.grand-dictionnaire-latin.com/

Site proposant (parmi de nombreux lexiques) un dictionnaire latin-français et français-latin, un outil de déclinaison et conjugaison automatique. On regrettera peut-être la concision extrême des définitions, ainsi que la présence très intrusive de la publicité.

Greek and Roman civilisation : subject support of University College Cork Library

https://libguides.ucc.ie/GreekandRomanCivilisation/GettingStarted

Collection de ressources pour l’étude des civilisations grecques et romaines réunies par la bibliothèque de l’université de Cork (Irelande) : livres et livres électroniques, périodiques, bases de données et sites web, répertoires de thèses, etc.

Greek Fonts Society

https://www.greekfontsociety-gfs.gr

Site de la Greek Font Society (GFS), qui propose en accès libre des fontes grecques historiques (XVIe-XXIe siècles) numérisées par leurs soins. Elles incluent généralement l’ensemble des caractères du grec polytonique.

Greek Paleography from Antiquity to the Renaissance

https://spotlight.vatlib.it/greek-paleography

Cours de paléographie grecque établi par Timothy Janz, hébergé sur le site de la bibliothèque vaticane. La présentation chronologique permet d’aborder l’évolution des différents types d’écriture, siècle après siècle. Pour chaque type distingué, de nombreux exemples sont présentés, avec le plus souvent un accès direct aux manuscrits des collections du Vatican (ou d’autres bibliothèques), ainsi qu’une riche bibliographie.

Greek, Roman and Byzantine Studies (GRBS)

https://grbs.library.duke.edu/index.php/grbs

GRBS est une revue trimestrielle à comité de lecture, consacrée à la culture et à l’histoire de la Grèce, de l’Antiquité à la Renaissance. Elle présente des recherches sur tous les aspects du monde hellénique, de l’Antiquité préhistorique aux périodes grecque, romaine et byzantine, y compris des études d’érudition classique moderne. Le site donne un accès libre à tous les numéros déjà publiés, avec possibilité de télécharger chacun des articles. Quelques monographies publiées sous les mêmes auspices sont également disponibles.

Griechischer Geist aus Basler Pressen

https://ub.unibas.ch/cmsdata/spezialkataloge/gg/

Catalogue online des éditions de textes grecs ayant paru à Bâle à la Renaissance. La recherche peut être menée par mot-clé (Wortsuche), par numéro d'inventaire (GG-Nr.) ou par index (noms d'auteur, titre, imprimeur, etc.). Chaque entrée du catalogue est munie d'une description détaillée.

Hellenistic Bibliography

https://sites.google.com/site/hellenisticbibliography/

Références bibliographiques sur la poésie hellénistique, la poésie grecque d’époque impériale, les épigrammes grecques, l’influence de la poésie grecque archaïque et classique sur la poésie hellénistique, l’influence de cette dernière sur les poètes latins, ainsi que sur les historiens d’Alexandre. La bibliographie est maintenue par des membres du Trinity College de Dublin, mais la dernière modification systématique remonte à 2012.

Herbal Images

https://hort.purdue.edu/newcrop/herbalimages/default.html

Site donnant accès aux images de plantes de trois manuscrits anciens du traité Περὶ ὕλης ἱατρικῆς (De materia medica) de Dioscoride, contenant de riches illustrations (cod. Vindobon. [écrit en 512], cod. Neapolitanus [fin VIe ou déb. VIIe s.], ms. Morgan 652 [an. 927/985]). Il permet notamment la comparaison, pour une même espèce, des différentes représentations dans les trois codex.

Hetithologie portal Mainz

https://www.hethport.uni-wuerzburg.de/HPM/index.php

Portail des études en hittitologie à l’Université de Mayence. La page donne accès à différents aux projets de recherche menés à Mayence ou Würzburg, ainsi qu’à des bibliographies, des corpus de textes, des livres numériques, des polices et claviers, de nombreux liens vers des projets externes, des musées, etc.

Hispania Epigraphica Online Database

http://eda-bea.es/

Base de données des inscriptions romaines de la péninsule ibérique (dernière mise à jour du site en 2013).

Hodoi elektronikai

http://hodoi.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm

Corpus d’œuvres grecques allant de l’Antiquité à la Renaissance, et présentées dans un environnement hypertexte : chacun des mots du texte représentent des liens vers une concordance. Pour chaque texte sont également proposés : une liste de vocabulaire avec les fréquences d’attestations, des index inverses, des traductions en français (reprises du site de Philippe Remacle). Le site appartient au département de lettres classiques de l’Université de Louvain.

Homère : Iliade, Odyssée

http://homere.iliadeodyssee.free.fr/

Traductions (et illustrations) anciennes de l’Iliade et de l’Odyssée, contenu d’ouvrages d’érudition anciens sur les œuvres d’Homère (illustrées par la céramique et la statuaire).

Humanistica Friburgensia

https://www.unifr.ch/philclass/fr/recherche/humanistica-helvetica/index/humanistica-friburgensia.html

Page web consacrée à l’humanisme à Fribourg. On y trouve une introduction générale sur le sujet ainsi que plusieurs textes latins traduits en français et en allemand. Parmi ces textes (au format PDF) figurent des lettres d’humanistes et de jésuites sur divers sujets (p. ex. le Collège Saint-Michel), un poème sur Fribourg, une ode de Noël et l’extrait d’une comédie (le Timon) jouée sur la place Notre-Dame à Fribourg.

Humanistica Helvetica

https://humanistica-helvetica.unifr.ch/fr

Portail consacré à la littérature latine des humanistes suisses au XVIe siècle. Le site comprend notamment une introduction générale sur le sujet, environ 140 extraits d'oeuvres latines accompagnés de traductions en français et en allemand et classés par auteur ou par thème/genres littéraire. Les six auteurs principaux (Conrad Gessner, Henri Glaréan, Joachim Vadian, Johannes Fabricius Montanus, Rudolf Gwalther et Simon Lemnius) sont présentés individuellement dans des introductions. C'est aussi le cas des thèmes et des genres littéraires. Le site contient aussi une bibliographie sur le latin de la Renaissance et une liste d'humanistes suisses.

Hypata Romana

https://hypataromana.jimdofree.com

Blog d’une antiquisante dédié à la cité antique d’Hypata en Thessalie, à son histoire et son intégration dans le monde romain. La page présente de nombreuses inscriptions de la région, avec des traductions personnelles de l’auteure, qui s’est également rendue sur place et propose des dossiers alliant antiquité et modernité, agrémentés de ses photos personnelles. 

Hyperdonatus

http://hyperdonat.huma-num.fr/

Editiones collectae antiquorum commentorum electronicae cum translatione, commentariis et adnotationibus criticis. Autrement dit, ce site propose les commentaires de Donat aux comédies de Térence : notamment le texte original, la traduction, la collation des manuscrits, un lexique et un thésaurus.

I.Sicily (digital corpus of the inscriptions of ancient Sicily)

https://isicily.org/

I.Sicily est un projet de corpus épigraphique de la Sicile antique, initié par J. Prag, prof. d’histoire ancienne à Oxford. Le site a vocation à offrir en accès libre une édition numérique des inscriptions découvertes en Sicile (quelle qu’en soit la langue), munies de photographies, traductions, commentaires. Celles-ci sont accessibles suivant différents critères de recherche, notamment en fonction des collections des musées ou des publications dans lesquelles elles ont paru. Une présentation complète du projet est accessible sous ce lien.

IconicLIMC

https://www.iconiclimc.ch/limc/tree.php

Base de données présentant le matériel iconographique rassemblé par la Fondation pour le Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC).  Les enregistrements comprennent une bibliographie, des informations sur l'objet (emplacement et numéro d'inventaire, matière, datation, artiste), une interprétation des choses et des personnages représentés. Une partie des images ne sont accessibles qu'à partir du réseau de l'Université de Lausanne.

ICT im Altsprachlichen Unterricht

https://swisseduc.ch/altphilo/ict_au/pages/index2.php?route=Home

Ce site Web soutient les enseignants dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les cours de langues anciennes en fournissant des informations et des évaluations par les auteurs sur des sujets importants (par exemple, l’utilisation de vidéos d’apprentissage), sur des situations d’enseignement spécifiques (par exemple, la collaboration entre élèves) ou sur des outils sélectionnés (par exemple, Quizlet). La base de données offre différentes options d’accès.

IFAOGrec

https://www.ifao.egnet.net/publications/outils/polices/#grec

Police d’écriture Unicode comportant des caractères spéciaux utiles pour l’édition de papyrus, développée par l’Institut français d’archéologie orientale du Caire. Également : des polices d’écriture pour le copte et des dispositions de clavier pour le grec (pour Windows et Mac OS).

Iliadoscope

https://www2.unil.ch/iliade/#/home

Site web consacré au manuscrit Genavensis graecus 44 contenant l’Iliade. Le site permet notamment de visualiser le manuscrit, de le comparer à sa transcription, ou encore de confronter le texte de l’Iliade à sa paraphrase.

IMAGO – lire du latin illustré

https://imago.langues-anciennes.be

Ce site est dédié aux étudiants et aux curieux qui désirent parfaire la maîtrise du grec et du latin par la lecture. Il propose des textes assortis de commentaires et d’images, ainsi que des questionnaires permettant de tester son niveau.

Inscr. de la Cyrénaïque grecque (IGCyr), Inscr. métriques gr. de la Cyrénaïque (GVCyr)

https://igcyr.unibo.it/#

Faisant partie du projet international Inscriptions of Lybia (ou InsLib), cette page dirigée par Catherine Dobias-Lalou (prof. émérite à l’Univ. de Bourgogne) donne accès à deux corpus d’inscriptions retrouvées dans cette région du bassin méditerranéen :

  • Les Inscriptions de la Cyrénaïque grecque ou IGCyr, qui comprend les documents grecs de la période VIIe-Ier s. av. J.-C. (920 inscr.)
  • Les Inscriptions métriques grecques de Cyrénaïque ou GVCyr), où sont rassemblés les 56 textes métriques grecs antiques, qui couvrent une période plus large (VIe s. av. J.-C. – VIe s. ap. J.-C.).

Les inscriptions, encodées suivant la norme EpiDoc, sont munies de trois traductions (français/anglais/italien), d’un commentaire, de reproductions (photographies ou croquis) et d’une localisation. Elles peuvent être atteintes au moyen d’une fonction et d’un formulaire de recherche ou d’indices efficaces. Des cartes de la région et des sites archéologiques ainsi qu’une très riche bibliographie complètent la documentation.

Inscriptiones Graecae

http://telota.bbaw.de/ig/

Le site, hébergé par l’Akademie der Wissenschaften de Berlin, met à la libre disposition des utilisateurs l’ensemble des sources épigraphiques du corpus des Inscriptiones Graecae. Le texte grec numérisé est accompagné d’une traduction allemande présentée en regard.

L’accès aux inscriptions se fait soit au moyen de l’index détaillé des volumes, soit au moyen d’un formulaire de recherche multi-critères.

Inscriptions of Roman Tripolitania 2021 (IRT2021)

https://irt2021.inslib.kcl.ac.uk/en/

Prenant la suite du site Inscriptions of Roman Tripolitania (2009), publication en ligne du corpus du même nom établi par Joyce Reynolds et John Ward-Perkins en 1952, ce nouveau site, créé par Charlotte Roueché, Gabriel Bodard et Irene Vagionakis, vise à donner un accès pérenne et ouvert aux inscriptions latines de Tripolitaine. L’accent a été mis sur l’indexation des documents et la mise à jour des données bibliographiques.

Inscriptions of the Northern Black Sea (INBS)

https://iospe.kcl.ac.uk/index.html

Édition en ligne des inscriptions antiques et médiévales du littoral nord de la mer Noire, issu d’une collaboration internationale, publiée depuis 2013 sous le titre IOSPE3, en référence à la première édition du corpus établie par V.V. Latyshev (Inscriptiones antiquae Orae Septentrionalis Ponti Euxini graecae et latinae, 1885-1901) et à la seconde édition de 1916 (demeurée inachevée).

Les objectifs du projet comprennent une nouvelle étude de toutes les inscriptions grecques et latines anciennes provenant de la côte nord de la mer Noire, et la publication d’éditions critiques anglaises, russes et ukrainiennes des inscriptions sous forme imprimée et numérique. La région du nord de la mer Noire a abrité de nombreuses colonies grecques antiques depuis le troisième quart du VIIe siècle avant notre ère jusqu’à la chute de Constantinople en 1453. (descr. empr. au site et librement adaptée)

Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)

https://www.inrap.fr/

En France, l’INRAP est l’organisme public chargé de la sauvegarde et de l’étude du patrimoine archéologique menacé par des travaux d’aménagement du territoire.

À travers son site web, l’INRAP fait un grand travail de valorisation de ses fouilles :

Ressources documentaires
Mise à disposition de publications, rapports d’opération, etc.
Médiathèque
Archivage d'enregistrements de conférences, d’émissions de radio (dont Le salon noir et Carbone 14 sur France Culture) et de vidéos
Galerie muséale
Exposition virtuelle des objets archéologiques et de leurs contextes chronologiques et géographiques (lieux de découverte et d’exposition)

Voir aussi Images d’archéologie, l’iconothèque de l’INRAP.

Insula

https://insula.univ-lille.fr/

Insula est le blog de la Bibliothèque des sciences de l’Antiquité de l'université de Lille ; il s’agit d’un espace de respiration, de divagation, de réflexion, d’information.

Les sujets d’Insula portent sur l’Antiquité, évidemment, mais une Antiquité polymorphe : une Antiquité académique, certes, mais également une autre Antiquité, celle des romans, des spectacles, des films, de l’art, du design…

Parce que ce blog est greffé au site d’une bibliothèque, on y écrit également sur le monde des bibliothèques. On y parle de livres, autre évidence, mais on souhaite encore y traiter des humanités numériques.

Enfin, troisième et dernière thématique, la Bibliothèque des sciences de l’Antiquité étant une composante de l’Université de Lille, notre blog souhaite revenir sur l’histoire de cette université et de sa bibliothèque. (description empruntée au blog)

Interactive Maps — Regnum Francorum Online

http://www.francia.ahlfeldt.se/index.php

Carte interactive de l’Empire Franc renvoyant entre autres à des sources épigraphiques allant du IIe au Xe siècle environ. Site ancien dont la navigation n’est pas intuitive.

InterClassica - Investigación y Difusión del Mundo Griego y Romano Antiguo

http://interclassica.um.es/

Interclassica, inauguré en mai 2006, est un projet espagnol qui a pour objectif de diffuser la connaissance de l’Antiquité grecque et romaine au sens large. Il est ouvert à la collaboration de toute personne intéressée, et vise à fournir une information rigoureuse, qui puisse être partagée sans restriction. Le site donne notamment accès à certains ouvrages scientifiques, à des cartes et des liens vers d’autres projets, ainsi qu’à une liste des termes grecs en espagnol.

(Lors de la dernière mise à jour de cette notice, la page était inaccessible pour des raisons de maintenance.)

Internet Encyclopedia of Philosophy (IEP)

https://iep.utm.edu

Encyclopédie ayant pour but de fournir une information scientifique de qualité sur des sujets-clés de la philosophie. Les articles sont destinés à des savants et des étudiants familiers de ce champ d’études, mais non-spécialistes du sujet abordé. Le projet, entamé en 1995, est conduit par une équipe de 30 éditeurs, qui supervisent les travaux de plus de 300 contributeurs, experts dans leur champ d’études.

Internet History Source Project: Byzantine Historiography

https://sourcebooks.fordham.edu/byzantium/texts/byzhistorio.asp

Tableaux des textes historiographiques grecs, latins et byzantins, avec des informations sur leur auteurs, leurs éditions et traductions et les périodes qu’ils couvrent. Projet de l’Université de Fordham (New York).

Internet Philosophy Ontology (InPhO) project

https://www.inphoproject.org

Le site propose une taxonomie de concepts, de penseurs et d’écoles philosophiques sous la forme d’une ontologie dynamique qui évolue en fonction de l’exploitation d’un large corpus (data mining) de plus de 37 millions de mots (issus notamment de la SEP et de l’IEP), mais aussi grâce aux corrections apportées par des experts dans le champ de la philosophie, ou encore par le moyen de calculs statistiques qui alimentent le projet.

Itinera Electronica

http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm

Textes d’auteurs latins de l’Antiquité à la Renaissance préparés dans un environnement hypertexte : les mots des textes sont des liens vers une concordance. Pour chaque texte sont également proposés une liste de vocabulaire avec les fréquences d’attestations, des index inverses, des traductions en français (reprises du site de Philippe Remacle?). Le site appartient au département de lettres classiques de l’Université de Louvain.

Jacoby Online

https://scholarlyeditions.brill.com/bnjo/

Édition numérique des fragments et testimonia des historiens grecs de l’Antiquité. Le moteur de recherche permet d’accéder au contenu des Fragmente der Griechischen Historiker I-III (1923-1959) publiés par Felix Jacoby, au vol. IV réalisé par Stefan Schorn, ainsi qu’au vol. V, édité par Hans-Joachim Gehrke and Felix K. Maier. A ce premier corpus vient s’ajouter le Brill’s New Jacoby (ou BNJ), édité sous la direction de Ian Worthington, et dont la publication s’achèvera courant 2024. Ce deuxième projet complète le précédent et présente des traductions anglaises de tous les passages grecs. Un BNJ2, révision et mise à jour globale du BNJ, devrait par ailleurs être disponible à l’horizon 2030.
Le site permet une navigation aisée et de nombreux modes de recherche dans le corpus. On regrettera cependant que cette ressource précieuse ne soit disponible que sur abonnement.

JSesh — Éditeur hiéroglyphique libre

http://jsesh.qenherkhopeshef.org/fr

JSesh est un traitement de texte gratuit pour les hiéroglyphes égyptiens, actuellement utilisé pour de très nombreuses publications professionnelles en égyptologie. Il permet de générer des textes puis de les copier/coller vers des logiciels tels que MS Word. Il est aussi possible de créer des images de ces textes dans de nombreux formats (jpeg, png, pdf, svg, emf, macpict...). Le site propose en outre une abondante documentation (biblothèque de signes, didacticiels, forum, etc.). (descr. empr. au site et librement adaptée)

Juxta Commons

https://www.juxtasoftware.org/juxta-commons/

Logiciel en ligne permettant de collationner deux versions d’un même texte et de visualiser leurs différences.

Juxtasoftware ☠️

http://www.juxtasoftware.org/download/

Selon ses auteurs, Juxta est un outil open source permettant de comparer et de rassembler plusieurs témoins d’une seule œuvre textuelle. Conçu à l’origine pour aider les chercheurs et les éditeurs à examiner l’histoire d’un texte, du manuscrit à la version imprimée, Juxta offre un certain nombre de possibilités pour l’informatique en sciences humaines et l’érudition textuelle.

[La page officielle n’est plus accessible (12 déc. 2022). Toutefois, le logiciel peut encore être téléchargé à l’adresse suivante : https://juxta.software.informer.com/]

Kelsey Museum of Archaeology | University of Michigan

https://lsa.umich.edu/kelsey/

Les pages de ce site concernent entre autres les expositions, la collection, les projets et les publications du Kelsey Museum of Archeology. La collection comporte principalement des objets de culture gréco-romaine, depuis la Préhistoire jusqua’au Moyen Âge. Les publications concernent les objets de la collection, les fouilles de l’Université de Michigan ou des thématiques diverses.

Kerameikos.org

http://kerameikos.org/

Projet collaboratif visant à définir les concepts intellectuels relatifs à la céramique grecque en s’appuyant sur des données ouvertes liées (linked open data) et en proposant une ontologie. Bien que centré sur la céramique à figures noires et rouges, Kerameikos.org peut aussi s’appliquer à d’autres champs d’études.

Le site permet en outre d’afficher tous les vases correspondant à un certain type (hydries, askos, cratères, etc.), à un lieu de découverte ou de production, à un peintre donné, etc. Les données RDF et la documentation sont déposées à l’adresse suivante où elles peuvent être téléchargées librement.

KIRKE - Katalog der Internetressourcen für die Klassische Philologie

https://www.kirke.hu-berlin.de/ressourc/ressourc.html

Proposé par l’Université de Berlin, ce site offre un accès à différents liens sur l’antiquité classique (ressources générales, archéologie, bibliographies, liste de diffusions, forum Usenet). (Dernière mise à jour remontant à 2018)

KPS Fonts

https://www.schäffel.ch/fonts.html

Site du calligraphe Klaus-Peter Schäffel, qui propose gratuitement des polices de caractères numériques basées sur de nombreux types d’écritures anciens (latins, allemands, grecs, anglais) couvrant l’Antiquité (écritures du Vergilius Sangallensis, du Dioscoride de Vienne, …), le Moyen Âge (minuscules carolines, Livre de Kells, …), et l’époque moderne (nombreux styles d’écriture gothique, antérieurs ou postérieurs à l’introduction de l’imprimerie …).

Kyprios Character

http://kyprioscharacter.eie.gr/en/

Page consacrée à l’histoire, l’archéologie et la numismatique de l’île de Chypre aux époques archaïque et classique (VIe-IVe s. av. J.-C.). Le site internet est issu du projet de recherche The Silver Coinage of the Kings of Cyprus (SilCoinCy), dirigé par l’Institut de recherche historique (Ινστιτούτο Ιστορικών Ερευνών) de la Fondation nationale hellénique de recherche (Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών). Le but premier du projet consistait en l’étude des diverses collections de monnaies chypriotes (tant privées que publiques), et a abouti à la création d’une base de données comprenant 1'500 objets, à une bibliographie numismatique spécialisée, ainsi qu’à une série d’études sur l’histoire et l’archéologie de l’île.

L’Année philologique (APH)

http://cpps.brepolis.net/aph/search.cfm

Base de données bibliographique sur l’Antiquité classique. Regroupe les travaux scientifiques traitant du monde gréco-romain antique dans un sens large.

La Bible - accès direct (traductions)

http://www.info-bible.org/bible/bible.htm#tob

Site dont la vocation première est de « Faire connaître la bonne nouvelle du salut gratuit en Jésus Christ, selon le message essentiel de la Bible ». Son intérêt est de proposer un accès direct à différentes traductions françaises de la Bible, avec moteur de recherche, à des dossiers thématiques, à des liens vers des conférences sur des thèmes liés au christianisme.

La Douzième Heure

https://douziemeheure.ch/

La Douzième Heure est un magazine en ligne qui analyse divers aspects des films sur l’Antiquité (péplums) dans un sens large, allant de la préhistoire au Haut Moyen Âge, en passant par le Moyen-Orient, l’Égypte, la Grèce, Rome, Carthage, les Germains, les mythologies, l’Ancien et le Nouveau Testament, et même la Chine antique.
Le site contient aussi les textes latins lus par le Groupe Informel de Lectures Latines (GILL), un groupe de latinistes qui se réunit six fois par année pour lire des textes latins en version originale groupés par thèmes ou par auteur, fournis sous forme de fascicules avec des préparations de vocabulaire.

(Description en grande partie empruntée au site)

Langues anciennes - Ressources pour l’enseignement des langues anciennes

https://www.languesanciennes.com/

Site dédié à l’enseignement du latin et du grec dans le système scolaire belge (école secondaire). Il comporte des leçons par niveaux, des activités ludiques, des ressources informatiques pour les enseignants ainsi que divers outils.

Last Statues of Antiquity (LSA Database)

http://laststatues.classics.ox.ac.uk/

Cette base de données sur la statuaire antique tardive (de 284 apr. J.-C au VIIIe s.) répertorie les statues (ou leurs éléments) ainsi que leurs bases inscrites, pour autant qu’elles aient fait l’objet d’une publication. Faute de moyens, cet outil, mis en ligne en 2012, n’a pas connu de mise à jour substantielle depuis.

Latin Dictionaries

https://latin-dict.github.io/about.html

Site de Nikita Murzintcev, docteur en latin, qui met à la disposition du public des versions numériques de nombreux dictionnaires anciens de la langue latine (monolingues ou dans de nombreuses langues européennes). Ces ouvrages libres de droits sont proposés sous divers formats (XDXF, Slob, StarDict, et MDict).

Latin, grec, juxta

http://gerardgreco.free.fr

Page de Gérard Gréco, qui propose des reproductions de documents anciens, notamment des éditions scolaires des classiques grecs et latins avec texte et traduction en regard et mot à mot (les juxtalinéaires). Le site a piloté la numérisation du Gaffiot et du Bailly, dont il fournit des versions PDF plein texte.

Latinum electronicum

https://www.latinumelectronicum.app/#

Ce site offre un cours de latin interactif aux élèves et aux étudiant-e-s. Le cours est disponible en français, allemand et italien. Il comporte une grammaire, des fiches de vocabulaire, des tableaux de déclinaison et de conjugaison, des exercices et bien d'autres outils. Ce projet a été financé par la faculté de philosophie et d'histoire de l'université de Bâle et par l’Académie suisse des sciences humaines et sociales.

Leges Populi Romani (LEPOR)

http://telma.irht.cnrs.fr/outils/lepor/introduction/

LEPOR (LEges POpuli Romani) est un projet de base de données dont le but est de regrouper et de documenter les lois comitiales du peuple romain, c’est-à-dire « les lois et plébiscites votés par le peuple ou par la plèbe et les rogationes qui ont au moins été promulguées ». Le site a vocation à remplacer les Leges publicae populi Romani, ouvrage de Giovanni Rotondi (Milan, 1912). Chaque notice donne accès aux sources (latines et grecques). En outre, le corpus peut être interrogé de multiples façons : suivant le nom de l’auteur de la proposition de loi, la date de celle-ci, les thèmes qui s’y trouvent impliqués, sa mention dans une source ancienne, …

Légion VIII Augusta : reconstitution du monde romain

https://leg8.fr/

Site du groupe d’archéologie expérimentale Légion VIII Augusta basé à Autun (Bourgogne). L’association s’est spécialisée dans la reconstitution de l’armée romaine à la période flavienne (fin du Ier s. ap. J.-C.) et organise des démonstrations et des événements. La page internet propose un grand nombre d’articles qui mêlent les sources historiques anciennes et le fruit des découvertes de l’archéologie expérimentale ; elle présente en outre le corpus des inscriptions relatives à la légion VIII (traduites et commentées). On y trouvera également un riche éventail de recettes de cuisine romaines.

Lexicity

http://www.lexicity.com

Portail dédié aux langues anciennes les plus diverses (élamite, slavon, hittite, étrusque, ancien norois, maya, vieux perse …). Le site héberge ou recense sur la toile un grand nombre de lexiques, grammaires, recueils de textes, etc. Même si la page donne ainsi accès à de nombreux ouvrages et projets utiles, on regrettera qu’un certain nombre de liens ne fonctionne plus — la dernière mise à jour datant de 2016.

Lexicon Leponticum (LexLep)

https://lexlep.univie.ac.at/wiki/Main_Page

Le Lexicon Leponticum, qui prend la forme d’un wiki, constitue une édition numérique des inscriptions celtiques lépontiques et cisalpines, deux langues parlées au premier millénaire avant notre ère dans le nord de l’Italie et le sud de la Suisse. La page fournit notamment des informations linguistiques, un dictionnaire étymologique, une bibliographie très complète et tenue à jour, une liste des sites de provenance des inscriptions (avec leur coordonnées géographiques précises), une concordance, des index.

Lexicon of Greek Grammarians of Antiquity (LGGA)

https://referenceworks.brillonline.com/browse/lexicon-of-greek-grammarians-of-antiquity

Le LGGALexique des grammairiens grecs de l’Antiquité, publié sous la direction de Franco Montanari, Fausto Montana, et Lara Pagani, a vocation à inclure l’ensemble des grammairiens de l’Antiquité grecque et latine (570 personnages identifiés). Chaque entrée contient (1) une introduction biographique sur le grammairien concerné, ainsi qu’une description de ses ouvrages et notamment des fragments conservés ; (2) le texte grec de ces fragments ; (3) la bibliographie disponible, incluant, le cas échéant, les éditions et études. Chaque entrée est publiée en italien et en anglais. L’achèvement du Lexique est prévu pour fin 2023. La consultation de l’ouvrage sur le site de Brill nécessite un accès institutionnel.

Lexicon of Greek Personal Names (LGPN)

https://www.lgpn.ox.ac.uk

Ce lexique vise à rassembler tous les anthroponymes grecs attestés dans l’Antiquité, en prenant en compte les sources écrites les plus variées possible entre le VIIIe s. av. J.-C. jusqu’au temps l'Empire romain tardif. À ce jour, 35'000 noms propres sont présentés dans cette base de données en ligne.

LGPN-Ling. Étymologie et sémantique des noms de personnes grecs antiques

https://lgpn-ling.huma-num.fr/about.html

Le projet LGPN-Ling, conduit par Sophie Minon, est destiné à devenir le pendant linguistique du Lexicon of Greek Personal Names, publié sous la forme de 8 vol. papier et d’une base de données en ligne. Il doit ainsi offrir l’étymologie des anthroponymes grecs et remplacer les ouvrages de Bechtel (Die historischen Personennamen des Griechischen bis zur Kaiserzeit) et de Pape–Benseler (Wörterbuch der griechischen Eigennamen) aujourd’hui dépassés.

Les articles du lexique peuvent être filtrés par racine, par léxème ou par sens, ou en fonction de la région et du dialecte. Des liens sont établis avec le LGPN et, pour les papyri, avec le site Trismegistos.

Liber Glossarum (LibGloss)

http://liber-glossarum.huma-num.fr/exist/apps/libgloss/index.html

Première édition véritable du Liber glossarum, glossaire encyclopédique compilé dans l’Espagne wisigothique du VIIe s. et diffusé au siècle suivant dans l’espace carolingien. Cette édition en ligne est le fruit d’un projet dirigé par Anne Gondreux et Franck Cinato. Le site présente les différents manuscrits, la bibliographie spécialisée, le travail d’édition, une navigation dans le texte ainsi qu’un moteur de recherche.

Library Genesis

http://libgen.rs

Site permettant de télécharger sous format PDF ou EPUB un nombre incalculable de publications scientifiques dans tous les domaines, mais en particulier les indispensables pour l’étude de l’Antiquité classique, ainsi que les ouvrages de référence les plus récents. Comme la mise à disposition de bon nombre d’ouvrages ne respecte pas le droit d’auteur et brave la législation de la plupart des pays en la matière, l’adresse internet change régulièrement (à vérifier, le cas échéant, au moyen d’un moteur de recherche).

Library of Latin Texts

http://clt.brepolis.net/llta/pages/Search.aspx

Base de données de textes latins hébergée par Brepolis. Les éditeurs affichent la volonté de recourir aux «meilleures éditions disponibles et selon les meilleures pratiques scientiques», mais les textes sont présentés sans apparat critique. Le corpus a été étendu de façon à comprendre non seulement la littérature patristique et médiévale, auxquelles les premières formes de cette base de données se cantonnaient, mais aussi celles des périodes antique (jusqu’à 200 apr. J.-C.), modernes et contemporaines (jusqu’en 1965).

La base de données offre les possibilités de consulter un texte en particulier ou une concordance de ce texte, de procéder à des recherches sophistiquées sur tout ou partie de la base de données, ce sous-ensemble pouvant être défini a priori (au moment de la recherche) ou a posteriori (filtrage des résultats). Les requêtes peuvent porter sur un ou plusieurs mots. Dans ce dernier cas, on peut préciser si les passages recherchés doivent présenter ces mots dans l'ordre donné ou dans n’importe quel ordre, et à quel point ils doivent être proches les uns des autres. Il est possible d’utiliser des opérateurs logiques et des métacaractères (jokers ou wildcards).

Lien d'accès via les abonnements numériques de la Ville de Genève (pour les étudiants et les chercheurs de l’Université de Genève) : https://clt-brepolis-net.ville-geneve.idm.oclc.org/llta/pages/QuickSearch.aspx

LibriVox

https://librivox.org

Site proposant gratuitement un grand nombre de livres audio lus par des bénévoles. Parmi ces livres figurent des œuvres anciennes (grecques et latines) en langue originale ou en traduction.

LIMC France

http://www.limc-france.fr/bases

Donne accès à trois bases de données : LIMC-icon qui rassemble les documents iconographiques (représentations mythologiques et religieuses) inventoriés et analysés par l’équipe française du Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC), LIMC-biblio (notices bibliographiques complétant les informations publiées dans les volumes du LIMC) et LIMC-abrev (abréviations bibliographiques).

Links Galore

https://docs.google.com/spreadsheets/d/e/2PACX-1vRkUFBfVVqv5Tr2aZS4apFNpTJ-ys6VqeQxgsAI1v7cH5putIgchYWJAVGHuu0lWGmdD2DU7Vb1o7XH/pubhtml

Links Galore est une liste regroupant les principales collections d’auteurs grecs et latins de l’Antiquité et du Moyen Âge (BT, CUF, SC, CSEL, Loeb, PG, etc.) et donnant les liens vers les exemplaires numérisés (tombés dans le domaine public).

La liste complète, qui contient plus de 20'000 entrées, peut être téléchargée librement.

Locus Ludi

https://locusludi.ch/

Locus Ludi est un projet scientifique consacré à la culture ludique dans le monde gréco-romain. Sur le site web, il est possible de jouer à certains jeux antiques. Il y a également une bibliographie, un lexique et des bases de données sur les jeux antiques.

Loeb Classical Library (consultation online)

https://www.loebclassics.com/

L’intégralité des volumes publiés dans la Loeb Classical Library (auteurs grecs et latins, avec traduction anglaise) disponible en ligne. Il est possible de faire des recherches par auteur, période, genre ou encore mot-clé à l’intérieur du corpus. Nécessite toutefois une connexion via une institution.

Loebolus

https://ryanfb.github.io/loebolus/

Le site offre en téléchargement gratuit (scans au format PDF) l’ensemble des volumes de la série Loeb tombés dans le domaine public. Cette collection comprend une grande partie des œuvres grecques et latines de l’Antiquité. Les textes originaux sont munis d’une traduction anglaise en regard ainsi que de quelques notes critiques et commentaires.

Logeion

https://logeion.uchicago.edu/index.html

Logeion, hébergé par l'université de Chicago, propose de nombreux dictionnaires grecs et latins, des analyses morphologiques, des statistiques de fréquence des mots, des exemples tirés d’un large corpus de textes.

MANTO : dynamic digital portal of Greek myth

https://www.manto-myth.org/manto

MANTO est un portail dynamique en humanités numériques portant sur les mythes grecs. Il propose notamment une ontologie formelle. L’objectif de ce projet collaboratif (soutenu par différentes universités anglo-saxonnes) est de constituer un jeu de données à très large échelle permettant de lier des entités (individus, lieux, objets, etc.) au moyen d’une grande variété de relations (X a enfanté/épousé/mis à mort Y, X est l’épithète d’Y, etc.) qui indiquent leurs rapports et leurs interactions. La page offre une visualisation cartographique et tabulaire de ces données.

Manuscripta.se | Greek Manuscripts in Sweden

https://www.manuscripta.se/

Ce site propose un catalogue digital des manuscrits médiévaux et de la Renaissance conservés en Suède. Une bonne partie de ces manuscrits est numérisée.

Mediae Latinitatis Lexicon Minus Online

https://dictionaries.brillonline.com/niermeyer

Le Mediae Latinitatis Lexicon Minus de Jan Frederik Niermeyer (1re éd. 1954-1976) est un lexique fournissant aux médiévistes des informations concises et essentielles sur des concepts formulés en latin, dans le domaine occidental, depuis le début du Moyen Âge jusqu’à l’an 1300. La version numérique hébergée par la plate-forme de Brill (accès institutionnel ou sur abonnement) reproduit la deuxième édition imprimée (2002). Elle fournit, pour chaque concept retenu, des traductions française, anglaise et allemande du lemme. Les recherches peuvent être affinées par le siècle où le terme a été employé. Toutes les entrées sont contextualisées avec des citations pertinentes des textes médiévaux.

Medieval Unicode Font Initiative (MUFI)

https://folk.uib.no/hnooh/mufi/

Groupe de travail à but non lucratif composé de chercheurs et de concepteurs de polices de caractères qui souhaitent trouver une solution commune à un problème récurrent dans les études médiévales : l’encodage et l’affichage de caractères spéciaux dans les textes médiévaux écrits en alphabet latin.

Pour ce faire, la MUFI procède à un large inventaire des caractères et propose des recommandation la standardisation de leur encodage, dans le but, à terme, de proposer l’ajout d’un jeu de caractères médiévaux à la norme Unicode.

Méditerranées

https://mediterranees.net/index_antiquite.html

Site proposant (dans l’une de ses sections) des articles sur différents thèmes de l’Antiquité gréco-romaine : histoire, géographie, mythologie, littérature (et réception), arts, techniques et d’autres aspects des civilisations classiques, ainsi que des ressources pédagogiques.

Méditerrannée antique - Accueil Rome

http://www.mediterranee-antique.fr/Pages_accueil/Accueil_Rome.htm

Le site héberge un grand nombre de travaux anciens et classiques (des XVIIIe-XIXe siècles pour l’essentiel) ayant trait à l’histoire romaine. On citera Montesquieu, Lamartine, Michelet, Bouché-Leclercq, Reinach, Mommsen, Gibbon (les deux derniers en traduction).

MeKeTRE/Repository (Middle Kingdom Tomb Relief Evolution)

https://meketre.org

MEKETREpository est une vaste base de données des tombes de fonctionnaires égyptiens datant du Moyen Empire (de la XIe à la XIIIe dynastie, env. 2030 – 1640 av. J.-C.), en particulier celles de Beni Hassan. Ces tombes fournisent une source inestimable d'informations sur l’art de l’époque. Le projet est conduit par l’institut égyptologique de l’Université de Vienne.

Migne online (AWOL)

http://patristica.net/graeca/PG-volumes.htm

Index de l’ensemble de la Patrologia Græca de Migne, donnant directement accès à chacun des volumes du corpus en version numérique (documents PDF issus d’un projet de l’Université de l’Égée).

Mirabile

http://mirabileweb.it/index.aspx

Le site MIRABILE, « archives digitales de la culture médiévale en Italie », est un système de gestion des connaissances destiné à l’étude et à la recherche sur le Moyen Âge italien. Le projet est conduit sous les auspices de la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (SIMEL) et par la Fondazione Ezio Franceschini  (FEF) de Florence, et dispose d’une large collaboration institutionnelle au sein des universités italiennes.

La page donne accès à de très nombreuses bases de données du latin médiéval, des langues romanes (principalement en Italie), de l’hagiographie, ainsi qu’à certaines revues de ces domaines. Des textes latins, des lexiques, des bibliographies sont également mis à disposition des utilisateurs.

MMapp: Digitized Medieval Manuscripts app

https://digitizedmedievalmanuscripts.org

Le site vise à recenser toutes les bibliothèques détenant des manuscrits médiévaux numérisés. Une carte permet d’accéder directement aux sites institutionnels hébergeant les images des livres anciens.

Mnamon : les écritures anciennes de la Méditerranée, guide critique des ressources électroniques

https://mnamon.sns.it

Répertoire de liens vers des ressources électroniques concernant les différents systèmes d’écritures anciens attestés sur le pourtour méditerranéen au sens large (incl. la Mésopotamie et la péninsule arabique), leurs origines, leurs typologies, leurs supports et les outils d’écriture, ainsi que les langues transcrites. Projet du Laboratoire d’histoire d’archéologie, d’épigraphie et de tradition classique de l’École normale supérieure de Pise. Donne aussi accès aux vidéos d’un séminaire dédié à cette vaste thématique. Liens directs vers : les parties consacrées au grec alphabétique et au latin.

Monumenta Asiae Minoris Antiqua (MAMA) XI

http://mama.csad.ox.ac.uk/index.html

Corpus de 387 inscriptions provenant de monuments antiques de Phrygie et de Lycaonie identifiées et décrites par William Calder et Michael Ballance durant les années 1954-1957. Ces témoignages, recueillis dans le cadre du projet MAMA (qui couvre l’Asie Mineure dans son ensemble), étaient demeurés jusque-là inédits. La publication en ligne, accompagnée en parallèle d’une édition papier, s’appuie sur ces documents d’archives (photographies, croquis des monuments, estampes réalisées in situ) et donne l’édition, la traduction et le commentaire de chaque inscription.

Münchener Sumerischer Zettelkasten

https://www.assyriologie.uni-muenchen.de/forschung/zettelkasten/index.html

Le fichier sumérien de Munich est issu d’un travail de collecte bibliographique sur le vocabulaire du sumérien. initialement appelée "Leipziger Zettelkasten" (version 1998) puis "Leipzig-Münchner Zettelkasten" (versions 2004, 2005, 2006). Cette entreprise a commencé en 1993, à l’occasion de la refondation de l’Institut de l’Orient ancien de l’Université de Leipzig, à l’initiative de Claus Wilcke. Après 1999, Walther Sallaberger a poursuivi l’édition et la coordination du Zettelkasten à Munich ; c’est là que les fiches sur les mots sumériens, collectées par Dietz Otto Edzard lorsqu’il était professeur ordinaire d’assyriologie (1963-1999), ont été intégrées au document. La dernière version provisoire (1120 p.), rebaptisée "Münchner sumerischer Zettelkasten", a été achevée en 2020 et mise à la disposition de toutes les personnes intéressées sous forme de fichier PDF sur le site de l’Institut d’assyriologie et d’hitititologie de la LMU. La dernière version a en outre été traitée numériquement par Marc Endesfelder et mise en ligne sous forme de base de données. (descr. reprise au site et adaptée)

Munich DigitiZation Center (MDZ)

https://www.digitale-sammlungen.de/en/

Depuis 1997, le Centre de numérisation de Munich (MDZ) met à la disposition du public, via son site internet, les riches fonds de la Bibliothèque d’État de Bavière (Bayerische StaatsBibliothek ou BSB). Plus de 2'700'000 manuscrits, imprimés, enregistrements musicaux, cartes, photographies, journaux, etc. sont actuellement en ligne. Parmi ces documents figurent notamment les numérisations d’ouvrages scientifiques anciens, qui peuvent s’avérer utiles pour la recherche.

Musisque Deoque

http://mizar.unive.it/mqdq/public/

Permet la recherche de formes ou de lemmes dans toute la poésie latine (ou dans un corpus restreint) selon plusieurs critères (position dans le vers, métrique, distances, variantes de l’apparat critique), ainsi que la recherche de co-occurrences entre deux textes ou entre un texte et un corpus. Propose également une liste de textes classés par mètres. Inclut les textes poétiques épigraphiques.

Neo-Latin Texts and Scholarship

https://www.arts.kuleuven.be/sph/links

Site de la faculté des lettres de la Katholieke Universiteit Leuven, où l'on trouve des liens vers des corpus de textes néo-latins et d'autres ressources liées.

Neoclassica

https://neoclassica.co/

Site français dédié principalement à la littérature, au latin, au grec ancien, au français, à la grammaire, à la linguistique, avec un soupçon de philosophie, de langues vivantes et d’histoire. Jérémie Pinguet, qui gère le site seul et bénévolement, y propose des articles, des ouvrages, des documents, des liens, des sujets de concours et des biblio-sitographies pour les études littéraires, notamment pour les examens et concours qui s’y rapportent. Les ressources proposées se veulent utiles tant pour les étudiants que pour les professeurs. (Description partiellement empruntée au site)

Nestor

https://classics.uc.edu/nestor/

Nestor est une bibliographie internationale sur les études égéennes, la société homérique, la linguistique indo-européenne et les domaines connexes. Elle est publiée mensuellement de septembre à mai (chaque volume couvre une année civile) par le département des lettres classiques de l’université de Cincinnati. Elle est actuellement dirigée par Carol R. Hershenson. [descr. reprise à la page]

Nomisma

http://nomisma.org

Fruit d’une collaboration internationale, le projet Nomisma a pour objectif de fournir des représentations numériques stables de concepts numismatiques, conformes aux principes de données liées en libre accès (Linked Open Data ou LOD). Ces représentations prennent la forme d’identifiants unitaires (URI http) qui donnent également accès à des informations réutilisables sur ces concepts, ainsi que des liens vers d'autres ressources. La communauté Nomisma.org maintient une ontologie RDF formalisée et un modèle de données pour encoder des concepts, des pièces, des typologies, des collections et d’autres types d’objets numismatiques en tant que LOD.

nomoi

https://www.sfu.ca/nomoi.html

Bibliographie relative au droit en Grèce ancienne (de l’époque archaïque à l’époque hellénistique). La page est gérée par David Mirhady (de la Simon Fraser University) et Ilias Arnaoutoglou (de l’Académie d’Athènes). Les références sont organisées de deux manières : par ordre alphabétique (noms de contributeurs) et dans des sections thématiques (p.ex. famille et héritage, contrat et propriété, commerce et finance, …).

Odysseum : maison numérique des humanités

https://eduscol.education.fr/odysseum/

Site du ministère français de l’éducation nationale proposant des ressources pour les langues et cultures de l’Antiquité. On y trouve notamment des biographies de personnages antiques, des articles et dossiers sur les mythes grecs, des jeux portants sur les langues latine et grecques, toutes activités pouvant servir de supports de cours.

Omnes Viae: Tabula Peutingeriana - Itinerarium Romanum / Planificateur d’itinéraire

https://omnesviae.org/fr/

OmnesViae.org est l’ancêtre du Via Michelin ! Ce calculateur d’itinéraires antiques, initié par René Voorburg et ayant bénéficié d’une large collaboration, offre une reconstruction numérique de la Table de Peutinger (copie médiévale d’une carte romaine des environs de l’an 300). Près de 2000 lieux (sur les 2760 que compte la carte de Peutinger) ont été géolocalisés, et le calcul des distances exploite les données issues des recherches de Richard Talbert.

Online Coins of the Roman Empire (OCRE)

http://numismatics.org/ocre/

Projet conjoint de l’American Numismatic Society et de l’Institute for the Study of the Ancient World de l’Université de New York, OCRE est un nouvel outil conçu pour l’identification, le catalogage et la recherche des pièces de monnaie de la période impériale à Rome. Le projet intègre de nombreux liens vers d’autres bases de données numismatiques.

Online Egyptological Bibliography (OEB)

http://oeb.griffith.ox.ac.uk

Bibliographie égyptologique en ligne, qui contient la plus grande collection de références dans le domaine de l’égyptologie. Le site est mis à jour presque quotidiennement. Il comprend les notices et les résumés de l’Annual Egyptological Bibliography (AEB, 1947-2001), combinée à la Bibliographie Altägypten (BA, 1822-1946), la base de données Aigyptos avec des mots-clés, et plus de 50 000 autres articles. La bibliographie couvre ainsi la période allant de 1822 à nos jours. L’OEB est le fruit d’une collaboration entre l’Université d’Oxford et la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich. (descr. empr. et adaptée du site)

Open Greek & Latin (OGL)

https://opengreekandlatin.org/

Issu d’une collaboration internationale (comptant notamment plusieurs centres de recherche et institutions académiques étasuniennes) et s’appuyant sur le corpus de textes de Perseus, le projet vise à offrir des ressources éducatives libres permettant d’améliorer l’enseignement et la recherche. Celles-ci incluent : un corpus de textes numériques, des outils de lecture et des logiciels. Tout le matériel a vocation a être téléchargé, modifié et redistribué.

Open Richly Annotated Cuneiform Corpus (ORACC)

http://oracc.museum.upenn.edu/index.html

ORACC est un projet collaboratif hébergé par l’Univ. de Pennsylvanie. Il vise à établir un corpus de textes cunéiformes complet et largement annoté. Le projet a été initié par Steve Tinney, qu’il dirige actuellement aux côtés de Jamie Novotny, Eleanor Robson et Niek Veldhuis.

OpenEdition

https://www.openedition.org/

OpenEdition est un portail français de ressources numériques dans le domaine des sciences humaines et sociales. Le site offre un accès à de très nombreuses publications (livres, revues, carnets, événements) : généralement en consultation libre, mais aussi en  téléchargement (gratuit, débloqué grâce à un accès institutionnel, ou disponible à l’achat). Liens directs vers les livres et les revues dans la section Études anciennes.

Orbis

https://orbis.stanford.edu/

Un calculateur d’itinéraires antiques très complet: possibilité de calculer le temps de parcours en fonction de la saison, du type de convoi, du coût...

Orbis Latinus Online

https://olo.heimap.uni-heidelberg.de/

Orbis Latinus Online (OLO) est basé sur la version imprimée du dictionnaire du même nom, qui répertorie les toponymes en latin. Comme le site référence également les noms modernes correspondant aux noms antiques, il est possible de lancer une recherche à partir du toponyme actuel.

Organa Papyrologica

https://www.organapapyrologica.net/content/start.xml

Le site rassemble toutes les ressources papyrologiques numériques gérées par l’Université de Leipzig (voir Papyrus Portal). Il vise à offrir un accès homogène aux collections papyrologiques d’Allemagne et des régions voisines.

Une page est dédiée au Neues Fachwörterbuch (dictionnaire multilingue des termes techniques de l’administration de l’Égypte gréco-romaine), mise à jour du dictionnaire de Friedrich Preisigke, Fachwörter des öffentlichen Verwaltungsdienstes Ägyptens: in den griechischen Papyrusurkunden der ptolemäisch-römischen Zeit, Göttingen 1915.

Oxford Scholarly Editions

https://www.oxfordscholarlyeditions.com/classics

Le site présente les éditions de textes publiées par Oxford University Press. La section classics donne accès aux texte grecs et latin de la série des Oxford Classical Texts (ou OCT). Elle inclut automatiquement les nouvelles publications et comptera à terme toute la collection. La page privilégie un affichage en colonnes : une pour l'index, une autre pour le texte, une troisième pour l’apparat critique et une denière pour les commentaires (publiés à part). Depuis les mots du texte latin, il est possible de lancer une recherche dans l’Oxford Latin Dictionary (OLD).

Malgré la qualité du matériel mis à disposition, on regrettera non seulement la nécessité d’un accès institutionnel, mais aussi le fait que toute autorisation ne libère pas l’accès à l’ensemble du contenu.

Packard Humanities Institute (PHI) - Greek Epigraphy

http://epigraphy.packhum.org/inscriptions/

Base de données comprenant si ce n’est toutes, du moins une bonne partie des inscriptions grecques. Possibilité de faire des recherches par corpus ou par mot-clé.

Packard Humanities Institute (PHI) - Latin Texts

https://latin.packhum.org/index

Le site offre un accès libre l’ensemble des textes littéraires latins, des origines à la fin du IIe s. apr. J.-C., ainsi que certains commentateurs plus tardifs (Servius, Porphyrion) et le Digeste de Justinien. L’intérêt majeur du PHI (disponible à l’origine sur CD-ROM et consultables avec l’outil Diogenes) tient à la qualité des éditions retenues ainsi qu’à la précision de la numérisation. Il est possible de faire défiler le texte pour une lecture suivie, de procéder à une recherche textuelle, ou d’afficher une concordance.

Papyri.info

https://papyri.info/

Papyri.info donne accès :

  • aux transcriptions de papyri publiés et fournis par la Duke Databank of Documentary Papyri (DDbDP),
  • aux métadonnées et aux traductions fournies par Heidelberger Gesamtverzeichnis der griechischen Papyrusurkunden Ägyptens (HGV),
  • aux métadonnées, aux images et aux traductions de l’Advanced Papyrological Information System (APIS),
  • aux transcriptions et aux métadonnées fournies par le Digital Corpus of Literary Papyri (DCLP),
  • les liens vers les enregistrements dans Trismegistos.

Une recherche multicritère peut être faite sur les textes, leurs métadonnées et sur les données bibliographiques.

La Checklist résoud les abréviations utilisées dans les publications de papyrologie.

Papyrus Portal

https://papyri-collection.dl.uni-leipzig.de/content/start.xml

Le site est issu d’un projet visant initialement à la numéristion, au catalogage et à la présentation des papyri des collections de Halle, Iéna et Leipzig. Il accueille à présent (ou projette d’accueillir) ceux des bibliothèques d’Erlangen, de Cologne, de Marbourg, de Wurtzbourg, de Bâle et de Brême. Le site met en outre à disposition des spécialistes et du grand public les résultats des travaux sur ces documents.

Parerga - Lateinische Lexikographie

https://parerga.hypotheses.org

Ce blog, hébergé par la plate-forme Hypotheses et tenu par Josine Schrickx, collaboratrice au Thesaurus linguae Latinae, « couvre », au dire de son auteure, « des aspects de la lexicographie latine qui ne peuvent être inclus dans un dictionnaire ordinaire. Il s’agit d’observations, de pensées, d’images, de chemins secondaires qui émergent lorsque l’on travaille sur le TLL, le plus grand dictionnaire de la langue latine. Ceux-ci peuvent servir de stimulant pour regarder la langue latine sous différents angles. Toute personne intéressée par le latin est invitée à y réfléchir. »

Outre le blog lui-même, l’on trouvera sur la page une bibliographie détaillée des particules latines, ainsi qu’un répertoire de liens plus généraliste (sur les grammairiens antiques, le droit romain, les textes médicaux, …).

Parvum lexicon stemmatologicum/a brief Lexicon of stemmatology

https://www.sglp.uzh.ch/static/MLS/stemmatology/index.html

Dictionnaire de stemmatique visant à établir un lexique commun entre les différentes traditions nationales allemande, française et italienne de cette discipline, et ce dans une perspective multidisciplinaire. La rédaction du dictionnaire était dirigée par Odd Einar Haugen, professeur de vieux norrois à l'université de Bergen en Norvège (page personnelle, page Wikipédia) jusqu'en 2015. Les rédacteurs en chef actuels sont Caroline Macé, chercheuse à l'Institut romand des sciences bibliques (Université de Lausanne) et Philipp Roelli, collaborateur scientifique auprès du Seminar für Griechische und Lateinische Philologie de l'Université de Zurich qui héberge le site internet de ce dictionnaire.

Il est publié avec la licence CC-BY-NC.

Patristic Text Archive : An open access archive of ancient Christian texts

https://pta.bbaw.de/en/

Les archives de textes patristiques mises à dispositions par l’Académie des sciences de Berlin offrent à toute personne intéressée une collection de textes et de traductions de textes chrétiens de l’Antiquité (soit davantage que le terme «patristique» pris dans son sens strict). Pour le moment, ces archives contiennent principalement des textes grecs, mais elles sont explicitement ouvertes à toutes les langues dans lesquelles des œuvres chrétiennes d’époque antique nous seraient parvenues. Le site est également un lieu de traduction des textes patristiques dans toutes les langues modernes.

Patristique.org

http://www.patristique.org/

Site dédié aux Pères de l’Église; on y trouve des traductions en français de certains textes patristiques et des articles de revues sur le sujet.

Patrologia Latina Database

http://pld.chadwyck.co.uk/

Version électronique de la première édition de la Patrologia Latina éditée par Jacques-Paul Migne au XIXe siècle. Les textes des Pères de l’église (à partir de Tertullien) sont présentés avec la numérotation de l’édition de Migne et accompagnés de leurs préfaces, de leurs index et de leur apparat critique.

Pedalion (πηδάλιον)

Dirigé par Toon Van Hal (Katholieke Universiteit Leuven), Pedalion (litt. le «gouvernail») est une plateforme d’apprentissage et de lecture du grec ancien. Le site a d’abord été développé comme une grammaire modulaire. Mais le projet s’est ensuite étendu et propose à présent une méthode fondée sur le passage (ou la navigation) entre niveaux formel, sémantique et syntaxique de la langue, dans le but de dépasser le caractère quelque peu figé de l’apprentissage traditionnel et de le rapprocher des méthodes appliquées aux langues modernes. Pour ce faire, le site propose, pour un large éventail de textes, une description syntaxique, phrase par phrase, sous la forme d’arbres (générés par logiciel) qui mettent l’accent sur les relations entre mots.

Persée

https://www.persee.fr/collections?d=107&d=102

Portail offrant un accès libre et gratuit à de très nombreux articles de revues et ouvrages scientifiques francophones, dans les domaines des lettres et des sciences humaines et sociales. Le site a vocation à publier les séries ou collections dans leur intégralité.

Perseus Digital Library

http://www.perseus.tufts.edu/hopper/

La Perseus Digital Library ou Perseus Project est un portail web de l’Université Tufts près de Boston aux États-Unis. Placé sous la direction du Prof. Gregory Crane, il tisse un réseau dense entre des éditions de textes, des traductions anglaises, des dictionnaires et des grammaires, majoritairement placés dans le domaine public (et donc relativement anciens) ou plus récents grâce à la permission des ayants-droits. Les textes sont encodés dans le format XML/TEI.

Les textes sont présentés dans une interface offrant plusieurs fonctionnalités — navigation facilitée, affichage des éditions alternatives, outils de recherche, analyse grammaticale et lexicale (fréquences lexicales), références croisées — qui contribuent à permettre une « lecture contextualisée ».

Le Perseus Catalog (https://catalog.perseus.org/) est un catalogue de références bibliographiques qui vise à donner une vision complète de l’histoire des textes.

Une partie des logiciels informatiques utilisés dans ce projet sont publiés sous license open source et les corpora sont téléchargeables.

Le futur environnement de lecture du projet, baptisé Scaife viewer, peut être testé à cettte adresse : https://scaife.perseus.org/.

PETRAE: Programme d’Enregistrement, Traitement et Reconnaissance automatique en Épigraphie

https://petrae.huma-num.fr/index.php/fr/

Système d’enregistrement des inscriptions latines et grecques mis au point à l’Institut Ausonius, qui recueille les textes épigraphiques de différentes régions où travaillent ses chercheurs et leurs collaborateurs.

Les inscriptions publiées sont accessibles en ligne; elles sont présentées avec une traduction et une description complète de la pierre.

Les inscriptions non-publiées ne sont accessibles qu’aux personnes inscrites sur le site.

Philologisch-historischer Kommentar zur Chronik des Malalas

https://malalas.hadw-bw.de/einfuehrung

Texte grec et commentaire allemand de la Chronique de Jean Malalas, qui couvre les événements survenus dans le monde connu jusqu’au règne de Justinien (527-565). Le commentaire historique et philologique a été établi par une équipe de recherche de l’Akademie der Wissenschaften d’Heidelberg, sous la direction du Prof. Misha Meier. La publication en ligne de ces travaux devrait être régulièrement augmentée et mise à jour.

Pinakes | Πίνακες

https://pinakes.irht.cnrs.fr/

Portail dédié aux manuscrits grecs antérieurs au XVIe siècle. La base de donnée du projet Pinakes a été constituée à partir des catalogues de bibliothèques du monde entier. Différents types de recherches sont possibles en fonction notamment d’un auteur ou d’une œuvre particulière (afin d’atteindre les mss. correspondants), ou selon des critères codicologiques. Un accent particulier est mis sur la tenue à jour de la bibliographie relative à chaque manuscrit.

POLIS

https://polis.stanford.edu/

Comme l’indiquent les auteurs du site dans leur description, cette page permet aux chercheurs et aux étudiants du monde grec (et dans une certaine mesure romain) de visualiser des données sur les lieux (en particulier les cités-états grecques archaïques et classiques) et les figures historiques d’une certaine importance, à partir de deux grands ensembles de données, et de générer des cartes et des informations statistiques simples à partir de ceux-ci.

La dernière mise à jour du site date de mars 2014.

Pompeii Bibliography and Mapping Project (PBMP)

https://digitalhumanities.umass.edu/pbmp/

Projet établi par Eric Poehler (Prof. à l’Univ. de Massachusets), PBMP se décline en deux volets principaux : d’une part une carte interactive de Pompéi, de l’autre une bibliographie visant à l’exhaustivité (18'000 entrées) et utilisant les plates-formes Zotero (pour les données) et Omeka (pour leur affichage).

La carte permet l’exploration du site. Le visiteur peut zoomer chaque quartier d’habitation et accéder alors aux photos du site Pompeii in pictures.

PompeiiinPictures

http://pompeiiinpictures.com/pompeiiinpictures/index.htm

La page, établie par Jackie et Bob Dunn, propose une très large collection de photographies prises sur les sites majeurs des abords du Vésuve (Herculaneum, Stabiae, Oplontis, Boscoreale, …), au premier rang desquels figure bien entendu Pompéi. Pour le site de Pompéi, les photos sont classées en fonction des régions de la ville, puis des insulae et des demeures individuelles. Sur la page, l’accès à ces différents lieux peut se faire par index ou au moyen d’une fonction de recherche. Les auteurs proposent également un glossaire latin-italien-anglais des termes techniques relatifs à l’architecture romaine.

Portail des sciences de l’antiquité en Suisse

https://www.ch-antiquitas.ch/fr/antiquitas/

Actualité de la recherche, des publications, des manifestations et des offres d’emplois dans le domaine de l’étude de l’Antiquité en Suisse. La page présente également des ressources en ligne destinées aux chercheurs (périodiques suisses en ligne, manuscrits, textes, dictionnaires, cartes, bibliographie thématique, bases de données archéologiques, iconographiques, épigraphiques, papyrologiques).

Portail Numérique de l’Histoire du Droit

http://www.histoiredudroit.fr/index.html

Le site présente différentes ressources relatives à l’étude de l’histoire du droit en France : actualités de la recherche et publications, départements et instituts dispensant des cours d’histoire du droit dans l’Hexagone, bibliothèques d’importance dans le domaine, liens vers des corpora de sources en ligne et la littérature scientifique, liens vers les universités et institutions étrangères …

La page donne également accès au Corpus Iuris Civilis dans la traduction française donnée en 1803 par H. Hulot, J.-F. Berthelot, P.-A. Tissot et A. Berenger. Les reproductions numériques de l’édition originale peuvent ainsi être téléchargées livre par livre au format PDF.

Pour l’amour du grec

https://pourlamourdugrec.com/

Blog de Paul Schubert, professeur de grec à l’Université de Genève, dont les articles font le lien entre des sujets d’actualité et des extraits de la littérature grecque.

Prima elementa

https://www.prima-elementa.fr/

Site offrant des outils pour les latinistes débutants, notamment un dictionnaire latin-français,  une grammaire de base, et des textes originaux de difficulté modérée, assortis de commentaires.

Project MUSE

https://muse.jhu.edu/

Base de données rassemblant des périodiques et de livres électroniques dans le domaine des humanités et des sciences sociales, dont un certain nombre de titres relevant des sciences de l’Antiquité : Acta classica, American Journal of philology, Arethusa, Classical World, Mouseion: Journal of the Classical Association of Canada, Ilinois Classical studies, Journal of Late Antiquity, Syllecta Classica.

Projet Textométrie

https://txm.gitpages.huma-num.fr/textometrie/?lang=fr

Logiciel open-source pour la textométrie développé par le laboratoire IHRIM de l’ENS de Lyon. Il permet l’analyse de grands corpus de textes au moyen de la lexicométrie et la statistique textuelle. Disponible sur Linux, Mac et Windows.

Propylaeum – Fachinformationsdienst Altertumswissenschaften

https://www.propylaeum.de

Propylaeum, service d’information spécialisé pour les études classiques géré par l’UB Heidelberg et le BSB Munich, est un portail d’informations et de services destiné aux chercheurs. Le site a vocation à offrir des services d’appui à la recherche (édition électronique, libre accès, numérisation et présentation en ligne des inventaires pertinents pour la recherche et la communication scientifique).

Prosopographia Imperii Romani (PIR)

https://pir.bbaw.de/#/overview

Projet initié par Th. Mommsen à l’Académie de Berlin et confié à Elimar Klebs, Paul von Rohden et Hermann Dessau, qui publièrent une première publication d’ensemble en trois volumes entre 1897 et 1898 (vol. I, A-C / vol. II, D-O / vol. III, P-Z). La volonté de l’Académie de remanier l’ouvrage aboutit à une seconde publication, qui s’étala de 1936 à 2015. Cette prosopographie de l’Empire romain recense plus de 15'000 individus de rang sénatorial ou équestre pour l’époque du principat — depuis la bataille d’Actium (31 av. J.-C.) jusqu’au règne de Dioclétien (284-305), qui apporte des changements profonds dans la structure de l’État. La version en ligne de cet ouvrage permet d’accéder librement aux données numérisées grâce à un moteur de recherche précis.

Prosopography of the Byzantine Empire (PBE I)

http://www.pbe.kcl.ac.uk

Le site PBE I Online, présente les résultats de recherche du projet Prosopography of the Byzantine Empire, 641-867 (PBE I) qui a été réalisé principalement au King’s College de Londres de 1989 à 2001. Il couvre une période où la structure administrative et l’élite gouvernante de Byzance subissait des changements cruciaux, et où le monde méditerranéen de l’Antiquité tardive prenait les formes du Moyen Âge. La PBI I a été initialement publiée par Ashgate sous forme de CD en 2001, et l’édition en ligne en reprend, pour l’essentiel, le contenu. 

Prosopography of the Byzantine World (PBW)

https://pbw2016.kdl.kcl.ac.uk

Ce site donne accès à la base de données de la Prosopography of the Byzantine World (PBW), qui couvre les années 1025-1180, et représente une continuation du travail prosopographique entrepris par A.H.M. Jones en 1950, et parrainé depuis par la British Academy. Parmi les différents modes de recherche et de consultation proposés, il est possible d’atteindre un personnage en fonction des données sigillographiques (la page donnant en outre le texte des sceaux prix en compte). Le site tire par ailleurs parti des données d’identification disponibles en accès ouvert sur le Web : pour les auteurs, à la VIAF et au catalogue de Perseus ; pour les lieux à Pleiades et, si possible, aux Geonames.

PSIonline

http://www.psi-online.it/home

Base de données de papyrologie donnant accès à des documents de bibliothèques italiennes principalement, mais aussi d’institutions étrangères.

Ptolemaeus Arabus et Latinus (PAL)

https://ptolemaeus.badw.de/start

Projet de l’Union des Académies allemandes des sciences, conduit par le Prof. Nikolaus Hasse (Univ. Würzburg), ce site est consacré à l’édition et à l’étude des versions arabes et latines des textes astronomiques et astrologiques de Ptolémée (Almageste, Tétrabiblos, …) ou du Ps.-Ptolémée, ainsi que des commentaires qui s’y rapportent.

Il a pour but de fournir un traitement complet du Corpus Ptolemaicum et de comprendre la réception de celui-ci jusqu’en 1700, ce qui inclut un catalogue des manuscrits (des œuvres, mais aussi des commentaires et des tables astronomiques), des transcriptions de ceux-ci, une reproduction des éditions critiques et des traductions existantes. Le projet propose aussi un glossaire grec-arabe-latin, des programmes permettant d’analyser et d’éditer les tables astronomiques, ainsi que des études spécifiques sur le corpus.

PYTHIA — Bibliographie platonicienne

http://www.pythia.fr

Ce site a pour objectif de recenser et de faciliter l’accès à l’ensemble des publications scientifiques parues sur Platon (articles, monographies, traductions). Il prend la suite de la bibliographie platonicienne publiée d’abord par Harold F. Cherniss puis par Luc Brisson et son équipe dans Lustrum (1958-1990) et ensuite aux éditions J. Vrin (1990-2000), avec l’ajout régulier des publications parues à partir de 2000.

Ces données sont accessibles au moyen d’une interface de recherche dédiée qui permet de trouver des notices, de les classer et de sauvegarder les résultats des recherches. Les entrées offrent pour la plupart des résumés analytiques, dont une partie provient de l’Année philologique (APh). L’utilisation de cette ressource bibliographique est soumise à un abonnement à souscrire auprès des éditions Vrin. Il est néanmoins possible d’accéder gratuitement à une version restreinte des données durant 30 jours. (descr. empr. au site et librement adaptée)

Ramminger, Neulateinische Wortliste

http://nlw.renaessancestudier.org/

Lexique néo-latin établi par Johann Ramminger, ancien lexicographe du Thesaurus Linguae Latinae (voir son blog). Il couvre l’époque allant de Pétrarque à l’an 1700. La recherche peut s’effectuer par lemme, mais également par index inverse.

Reallexikon der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie (RlA)

http://publikationen.badw.de/de/rla/index

Mise en ligne par l’Académie bavaroise des sciences (BAdW) des volumes du Reallexikons der Assyriologie und Vorderasiatischen Archäologie, en format PDF. Le moteur de recherche permet d’accéder aux articles par lemme, catégorie thématique, période, auteur de l’article, volume …

Recueil des Inscriptions concernant les Cultes Isiaques (RICIS)

http://ricis.huma-num.fr/index.html

Base de données rassemblant les inscriptions publiées par Laurent Bricault dans les volumes éponymes et dans la collection Bibliotheca isiaca. La recherche peut être menée en fonction de plusieurs critères (notamment les noms de lieux antiques et modernes), ainsi qu’à partir d'une carte. Les inscriptions sont décrites, transcrites, traduites, commentées et assorties de commentaires et de bibliographies, voire de photographies.

Recueil informatisé des inscriptions gauloises (RIIG)

https://riig.huma-num.fr/

Le projet RIIG, « recueil informatisé des inscriptions gauloises », vise à éditer toutes les inscriptions en langue gauloise répertoriées sur le sol français, à actualiser les éditions précédentes, à publier chaque texte avec une contextualisation précise, à préparer une analyse sociolinguistique, et à offrir une bibliographie archéologique et linguistique à jour.

RefSeek

https://www.refseek.com

RefSeek est un moteur de recherche internet destiné aux étudiants et chercheurs. Il vise à rendre les informations académiques facilement accessibles à tous. RefSeek effectue ses recherches dans plus de cinq milliards de documents, y compris des pages Web, des livres, des encyclopédies, des revues et des journaux scientifiques.

Répertoire des sources philosophiques antiques (RSPA)

https://rspa.ups2259.vjf.cnrs.fr

« Ce Répertoire a pour ambition de regrouper les sources philosophiques primaires de l’Antiquité, des présocratiques à la fin du VIe siècle de notre ère, en fournissant pour chaque document une liste des éditions, traductions, commentaires et instruments divers utiles pour une recherche de première main. La bibliographie secondaire n’est généralement pas prise en compte. » (descr. empr. au site)

Cet outil a été créé par Richard Goulet en 1994, puis géré par Martine Vidoni (jusqu’en 2012) ; le projet est actuellement dirigé par Pinelopi Skarsouli.

rogueclassicism

https://rogueclassicism.com/

Blog où est passée en revue, presque quotidiennement, l'actualité anglophone de la recherche, de l’enseignement et de la vulgarisation concernant l’Antiquité. Le site recense ainsi les podcasts, les articles de presse ou les articles de blogs (dont certains sont rédigés en grec ancien ou en latin).

Roman Inscriptions of Britain (RIB)

https://romaninscriptionsofbritain.org/

Le site donne accès aux inscriptions de la Bretagne romaine publiées dans les volumes de la série des Roman Inscriptions of Britain (dont les célèbres tablettes de Vindolanda). De nombreux modes d’accès aux documents sont disponibles : recherches plein texte, par site, par institution, etc.

Roman Law Resources

http://iuscivile.com/

Ce site tenu par Ernest Metzger de l’Université de Glasgow (School of Law) comporte diverses ressources sur le droit civil romain, comme une liste d’abréviations, des données bibliographiques ou des liens internet, ainsi que des comptes-rendus de publications et un espace blog. La dernière mise à jour date de 2017.

Roman Provincial Coinage online (RPC)

https://rpc.ashmus.ox.ac.uk

Le projet, dirigé par Jérôme Mairat (conservateur des monnaies romaines à l’Ashmolean Museum), a pour objectif d’établir une typologie standard du monnayage provincial de l’Empire romain, complétant ainsi le catalogue chronologique des monnaies impériales romaines ou RIC (Roman Imperial Coinage), désormais intégré au projet OCRE.

Le matériel présenté vise à faciliter l’étude des portraits et de la titulature des empereurs, la réponse des villes au nouvel ordre romain, la compréhension du contrôle exercé par Rome sur ses provinces, l’histoire interne des cités et le rôle du monnayage provincial dans l’économie de l’empire. Cet ouvrage vise donc à répondre non seulement aux besoins des numismates, mais aussi des historiens, des épigraphistes, des archéologues …

En plus des fonctions de recherche usuelles, il est possible d’accéder aux monnaies grâce à l’index des volumes imprimés du RPC, aux index des contremarques ou des magistrats provinciaux, ou encore à une carte des lieux de découverte (descr. reprise au site et librement adaptée)

Rome in the Footsteps of an XVIIIth Century Traveller

http://www.romeartlover.it/index.html

Page personnelle de Roberto Piperino, qui partage les résultats de ses lectures et de ses balades dans la ville de Rome (où il réside) et bien au-delà. Le site, agrémenté de nombreuses photos et illustrations, est conçu pour cheminer à travers le patrimoine architectural et historique de la Ville éternelle, et pour se perdre, au gré des liens, d’un quartier à l’autre, d’une ville à une autre, et voyager à travers l’Italie, l’Europe et la Méditerranée.

Sanniti – Archeologia dell’antico Sannio

http://www.sanniti.info/index.html

La page, gérée par l’architecte Davide Monaco, est destinée à mettre en valeur l’histoire du monde samnite sous ses différents aspects, en présentant aux visiteurs le résultat de recherches historiques et archéologiques. Avec la contribution de différents auteurs, sont présentés successivement l’histoire des Samnites, leur organisation politique, leur territoire, leur religion, l’osque et les principaux documents conservés de cette langue, les principaux témoignages grecs et romains sur ce peuple, ainsi qu’un répertoire des sources et une bibliographie.

Schola Latina

https://scholalatina.it/

École italienne dispensant des cours de latin et de grec dans ces deux langues (basés sur les méthodes Lingua latina per se illustrata et Athenaze), et proposant des lessons à distance.

SEMEN-L - Société d’Etudes Médio Et Néo-Latines

http://www.semen-l.org

La SEMEN-L, une société savante française, réunit philologues, littéraires, philosophes, historiens, historiens de l’art, juristes dans un continuum qui va de la fin de l’Antiquité jusqu’à nos jours, dans une perspective pluridisciplinaire. Elle cherche à promouvoir la connaissance de la langue et de la production latines en Europe, en particulier au Moyen Âge et à la Renaissance. Sur le site se trouvent également des ressources utiles à la recherche dans ce domaine.

Senecana

http://senecana.it

Projet dirigé par Andrea Balbo et Emanuele Lana, le site Senecana entend donner un accès substantiel et fiable à un grand nombre de ressources sur Sénèque. La page s’ordonne selon quatre axes :

  • une bibliographie reprenant (sous une forme augmentée) la Bibliografia senecana del XX secolo (soit plus de 6500 notices)
  • une section Materiali, qui contient une série de contributions scientifiques et didactiques librement téléchargeables
  • une section Notizie à propos des projets de recherche en cours sur Sénèque, et destinée à l’échange d’idées nouvelles autour de son œuvre
  • une section Testi destinée à accueillir toutes les œuvres de Sénèque

SIL : Gentium

https://software.sil.org/gentium/

La police d’écriture Gentium, conçue par Victor Gaultney (2001-2002) à l’Université de Reading [UK] (reconnue notamment pour son département de typographie). Cette police gratuite comporte plus 2700 caractères (et 4200 glyphes, qui incluent de nombreux diacritiques et ligatures). Elle permet ainsi d’écrire la plupart des langues employant l’écriture latine, l’écriture cyrillique, ainsi que le grec (ancien et moderne). Elle est diffusée gratuitement par le Summer Institute of Linguistics ou SIL (organisation religieuse évangélique).

Silva Rhetoricae: The Forest of Rhetoric

http://rhetoric.byu.edu/

Ce site, tenu par Dr. Gideon Burton de la Brigham Young University, est un guide des termes de la rhétorique classique et de la renaissance.

Site de Philippe Remacle

http://remacle.org/

Site offrant des traductions françaises de textes des littératures grecque, latine et médiévales, dont certaines sont accompagnées du texte original et de commentaires, ainsi que la transcription d’ouvrages d’histoire et de littérature. Le tout est tombé dans le domaine public, et par conséquent ancien et sujet à caution !

Slovník středověké latiny / Dictionary of Medieval Latin in the Czech Lands

http://lb.ics.cas.cz/o_slovniku.html#en

Ce dictionnaire du latin médiéval, projet de l’Institut de philosophie de l’Académie tchèque des sciences (Prague), s’intéresse à la langue employée dans les régions de l’actuelle Tchéquie entre l’an mil et le début du XVIe siècle. Pour l’instant, il couvre les lettres A-M. Ces entrées sont également accessibles sur la Database of Latin Dictionaries (DLD) proposée par Brepols (dont on trouvera le lien dans notre liste).

Société française d’études épigraphiques sur Rome et le monde romain (SFER)

http://epigraphie-sfer.com

Société d’épigraphie fondée en 1995 à l’initiative d’André Chastagnol. La plupart des informations de la page sont réservées aux membres. Celle-ci offre cependant un accès libre à des liens et ressources relatives à l’épigraphie romaine antique.

Société internationale des amis de Cicéron (SIAC)

https://www.tulliana.eu/

Le site comporte plusieurs rubriques : La rubrique Propédeutique présente divers sujets destinés, selon les cas, à un large public ou aux chercheurs, et constituant des outils de référence. La rubrique Oeuvres présentent les écrits de Cicéron, en distinguant celles de Cicéron de celles des autres auteurs. La rubrique Documents est constituée d’ouvrages mis en ligne, de préférence inédits sur internet, de traductions, d’outils multimédia et d’études originales. La rubrique Chronologie présente à la fois une chronologie cicéronienne succincte propre au site et les Ephemerides Tullianae, pour l’instant en italien seulement.

Society for Classical Study

https://classicalstudies.org

Anciennement The American Philological Association. Principale société d’études grecques et latines d’Amérique du Nord.

Sources des Encyclopédies Médiévales, corpus annoté (SourcEncyMe)

http://sourcencyme.irht.cnrs.fr/

Projet initié par Isabelle Draelants (CNRS), bénéficiant d’une large collaboration scientifique, SourcEncyMe a pour objet l’élaboration d’un corpus des encyclopédies médiévales latines (du XIIIe s. principalement) et l’identification de leurs sources grecques, arabes et latines lorsqu’elles portent sur la pensée scientifique et philosophique.

Le site propose ainsi une collection de textes annotés ainsi qu’un moteur de recherche.

Sources littéraires - Quelques traductions françaises sur la Toile

http://bcs.fltr.ucl.ac.be/SLinf4.html

Sélection de traductions françaises disponibles en ligne, préparée par Bibliotheca Classica Selecta (Université de Louvain). La page n'a pas été mise à jour depuis 2013.

Stanford Digital Forma Urbis Romae Project

http://formaurbis.stanford.edu

Issu d’un projet conduit par Jennifer Trimble et Marc Levoy (entre 2002 et 2016), ce site est dédié à la Forma Vrbis Romae, plan antique de la ville de Rome, réalisé en marbre entre 203 et 211, et recouvrant à l’origine une surface verticale de 18×13 m sur un mur du forum de la Paix. La page présente les 1186 fragments conservés et tente de les assembler au moyen d’algorithmes de correspondance 3D, afin d’offrir à la communauté savante et au grand public une meilleure compréhension de ce précieux document.

Stanford Encyclopedia of Philosophy (SEP)

https://plato.stanford.edu/index.html

Cette encyclopédie de la philosophie, qui comprend quelque 1600 entrées, a été envisagée dès l’origine comme un ouvrage régulièrement revu et augmenté par un groupe d’experts dans le domaine. De nombreux articles sont consacrés aux philosophes anciens et concepts-clés des différentes écoles et courants de l’Antiquité. Chaque entrée est structurée en chapitres et munie d’une bibliographie spécifique. Le contenu de l’encyclopédie est en accès libre, mais il est nécessaire de créer un compte pour accéder à certaines fonctions.

Suda On Line: Byzantine Lexicography (SOL)

http://www.cs.uky.edu/~raphael/sol/sol-html/index.html

Publication numérique de la Souda (encyclopédie byzantine du Xe siècle) fournissant le texte (issu du TLG), une traduction anglaise, des notes, un classement thématique, ainsi que des liens avec le site Perseus. Le projet a été conduit de manière collaborative, sous les auspices du Stoa Consortium for Electronic Publication in the Classics. Chaque article est suivi du nom de son traducteur et de ses réviseurs.

Une recherche plein-texte peut être faite dans les traductions anglaises et les articles peuvent aussi être parcourus selon les thèmes qu’ils abordent. La recherche plein texte en grec est accessible aux utilisateurs enregistrés ou grâce à un accès temporaire. Attention : le texte est affiché par défaut en transcription betacode (difficilement lisible pour les non-habitués) ; il est cependant possible de choisir l’affichage au format Unicode (UTF-8) depuis la page des résultats.

Tacitus on line

http://tacitus.elan-numerique.fr/

Issu d’un projet de recherche en cours, ce site réunit les premiers commentaires en latin (1517-1608) sur les Annales de Tacite (pour l'instant les trois premiers livres). Le texte de Tacite (tiré de l’édition des Belles Lettres) y est balisé : les passages qui ont fait l'objet de commentaires par les savants sont mis en évidence. Leurs remarques, qui sont classées thématiquement (histoire, politique, controverse...), peuvent être directement consultées.

Tesserae

https://tesserae.caset.buffalo.edu/

Outil de recherche de co-occurrences entre plusieurs textes (latins, grecs) destiné à la mise en évidence d’intertextes. Le site est le résultat d’un projet mené par l’Université de Buffalo (NY).

Textkit Greek and Latin Forums

https://www.textkit.com/greek-latin-forum/index.php

Forum anglophone dédié à l’apprentissage des langues grecque et latine. Les ouvrages didactiques (grammaires, lexiques, dictionnaires, manuels de thème, textes de lecture), mis à disposition sur l’ancienne version du site, sont disponibles sur cette page et sur leur page d'utilisateur sur Archive.org. Ils sont téléchargeables au format PDF.

The Alpheios Project

http://alpheios.net/

The Alpheios Project est une organisation à but non lucratif qui propose notamment une extension pour navigateur web (Alpheios Reading Tools) fournissant des informations grammaticales et lexicales à la demande lors de la lecture en ligne de textes en grec ancien ou en latin (ainsi qu’en arabe classique et en persan), telles que les définitions du Liddell-Scott-Jones et du Lewis & Short, des analyses grammaticales, des tableaux de conjugaison et de déclinaison, des renvois à des grammaires, une concordance. Disponible pour Safari, Firefox et Chrome.

Ces outils peuvent être testés sur quelques textes en grec ancien et en latin disponibles directement sur le site du projet : https://texts.alpheios.net/ et sont également mis à disposition sous forme d’une bibliothèque javascript à l’intention des concepteurs de sites web où sont hébergés des textes en grec ancien et en latin.

The Ancient World Online (AWOL)

http://ancientworldonline.blogspot.com/

Site recensant les périodiques en libre accès sur Internet, ainsi que les monographies et des manuels et des cours de langue.

The Assyrian Dictionary of the Oriental Institute of the University of Chicago (CAD)

https://oi.uchicago.edu/research/publications/assyrian-dictionary-oriental-institute-university-chicago-cad

Le Chicago Assyrian Dictionary (ou CAD) a été initié au début des années 1920 et achevé en 2010. Il a été conçu pour fournir plus qu’une simple information lexicale, plus qu’un équivalent mot à mot entre l’akkadien et l’anglais. En présentant chaque mot dans un contexte significatif, généralement accompagné d’une traduction complète et idiomatique, il recrée le milieu culturel et assume ainsi à bien des égards la fonction d’une encyclopédie. Ses sources couvrent une période allant du IIIe millénaire avant J.-C. au Ier siècle après J.-C., et une aire géographique s’étendant de la mer Méditerranée aux montagnes du Zagros. Ses volumes PDF sont désormais disponibles en téléchargement sur cette page dédiée.

(descr. reprise au site et librement remaniée)

The Byzantine Legacy

https://www.thebyzantinelegacy.com

Ce site, créé par David Hendrix, est dédié à l‘exploration de Constantinople et de l’héritage byzantin dans tous les territoires ayant fait partie de l’Empire à un moment donné (Italie, Afrique du Nord, Égypte, Arménie …) ou auprès des peuples ayant été influencés par la civilisation byzantine (Russes, Hongrois, Turcs, Mongols …). Nombreuses localisations et photographies de monuments, reconstitutions architecturales, vue anciennes des villes byzantines.

The Cicero Homepage

https://sites.la.utexas.edu/cicero/

Bibliographie relative à M. Tullius Cicéron, hébergée par le site de l’Université du Texas. Celle-ci peut notamment être consultée œuvre par œuvre. La page contient en outre une chronologie et une biographie de l’orateur romain, ainsi que des liens directs vers les textes en latin sur The latin library.

The Conversation : articles sur l’Antiquité

https://theconversation.com/fr/topics/antiquite-21981

Média en ligne proposant des articles écrits par des chercheurs universitaires en collaboration avec des journalistes. Les articles sont publiés sous licence CC BY-ND 4.0 et peuvent donc être republiés gratuitement sous certaines conditions. Articles sur des thèmes connexes : Rome, Grèce antique, archéologie, égyptologie.

The Demotic Dictionary of the Oriental Institute of the University of Chicago (CDD)

https://oi.uchicago.edu/research/publications/demotic-dictionary-oriental-institute-university-chicago

Ce dictionnaire, édité par l’institut d’études orientales de l’Université de Chicago, est un outil lexicographique destiné à la lecture des textes rédigés en écriture démotique (qui correspond au stade tardif de la langue égyptienne ancienne, 650 av. J.-C. - Ve s. apr. J.-C.). Le CDD complète et met à jour les données du Demotisches Glossar de W. Erichsen (1954).

Cette publication préliminaire du CDD en ligne est offerte sous la forme d’une série de fichiers PDF (un par lettre). D’autres fascicules seront ajoutées au fur et à mesure de l’avancement du projet.

The Digital Classicist Wiki

https://wiki.digitalclassicist.org/Main_Page

Répertoire collaboratif de ressources numériques (digital humanities) dédiées à l’étude de l’Antiquité. Les pages retenues donnent accès à des projets académiques. Elles sont décrites avec précision, avec mention des responsables officiels (fondateurs, éditeurs, auteurs). Le site wiki est hébergé par l’Institute of Classical Studies, de l’Université de Londres.

The Directory of open-access Journals (DOAJ)

https://www.doaj.org/

Répertoire de périodiques en accès libres et évalués par des pairs, avec indexation de leur contenu. Donne facilement accès à des titres publiés dans des régions du monde (comme l’Amérique latine) dont la recherche n’est pas bien représentée sur les plateformes habituelles.

The Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL)

https://etcsl.orinst.ox.ac.uk

L’Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL), un projet de l’université d’Oxford, comprend une sélection de près de 400 compositions littéraires enregistrées sur des sources provenant de l’ancienne Mésopotamie (Irak moderne) et datant de la fin du IIIe et du début du IIe millénaire avant notre ère.

Le corpus contient des textes sumériens en translittération, des traductions anglaises en prose et des informations bibliographiques. Les translittérations et les traductions peuvent être recherchées, parcourues et lues en ligne à l’aide des outils du site web.

Le financement du projet ETCSL a pris fin à l’été 2006 et aucune mise à jour n’est désormais effectuée sur son contenu.

(descr. reprise au site et adaptée)

The Global Egyptian Museum

http://www.globalegyptianmuseum.org/default.aspx

Selon une estimation approximative, plus de 2 millions d’objets de l’Égypte ancienne sont conservés dans environ 850 collections publiques, dispersées dans 69 pays à travers le monde. Ce site Web vise à les rassembler dans un musée virtuel mondial, qui peut être visité à tout moment, de n’importe où. Le Global Egyptian Museum est un projet de longue haleine, mené sous l’égide du Comité international d’égyptologie (CIPEG). (descr. empr. au site et adaptée)

The Latin Library

http://www.thelatinlibrary.com/

La page (maintenue pendant plus de vingt ans par William L. Carey) donne accès à un large éventail de textes latins de toutes les périodes, depuis ceux des auteurs archaïques et classiques jusqu’à ceux des savants des XVIIIe et XIXe siècles, en passant par les compositions du Moyen Âge et de la Renaissance. Les textes au format html sont d’un emploi pratique, mais l’on regrettera l’absence d’apparat critique. Ils sont pour la plupart issus de la numérisation d’éditions anciennes ou de sources peu sûres, qui s’avèrent désormais dépassées.

The Latin Text Archive

https://lta.bbaw.de

Cette archive des textes latins est une plateforme et une base de données en ligne permettant de conserver, d’explorer et de distribuer en libre accès des éditions numériques. Elle offre également un lexique morphologique du latin médiéval, le Frankfurt Latin Lexicon (ou FLL), utilisé pour la lemmatisation de tous les textes de la base de données. Actuellement, la LTA se concentre sur les textes médiévaux de l’Europe post-romaine (après 400), jusqu’au XVe siècle. À long terme, elle vise à élargir sa couverture chronologique afin de retracer les changements sémantiques dans la production de textes latins européens jusqu'à l’époque moderne.

The Little Sailing – Μικρός Απόπλους

http://www.mikrosapoplous.gr/en/

Ce petit navigateur, qui propose de partir naviguer au milieu des textes (μικρός απόπλους), est édité par Angelos Perdikouris. Il offre une grande variété de textes grecs antiques, de l’époque classique pour l’essentiel, ainsi que des extraits d’œuvres néohelléniques. Chaque titre peut être téléchargé individuellement au format MS Word. Quelques traductions (en grec moderne) sont également proposées. Le site, dont la dernière mise à jour remonte à 2007, demeure cependant fonctionnel.

The Mind is a Metaphor | Browse the Database

http://metaphors.iath.virginia.edu/metaphors

The Mind is a Metaphor est décrit par ses auteurs comme un ouvrage de référence évolutif, une collection interactive de métaphoriques mentales, dont les enrichissements successifs doivent (ou devraient !) sans cesse resserrer la trame. Cette collection sert de base à une étude savante des métaphores et des images-racines auxquelles ont fait appel les romanciers, poètes, dramaturges, essayistes, philosophes, belles-lettristes, prédicateurs et pamphlétaires du XVIIIe siècle anglais. Elle donne accès à une série de citations issues de langues variées (anglais, français, allemand, grec, afro-anglais, néerlandais …), et munies, le cas échéant, d’une traduction anglaise.

The Pennsylvania Sumerian Dictionary 2 (ePSD2)

http://oracc.museum.upenn.edu/epsd2/sux

Le Pennsylvania Sumerian Dictionary (PSD) est un projet de compilation d’un dictionnaire complet de la langue sumérienne. Il est géré par le Musée d’archéologie et d’anthropologie de l’Université de Pennsylvanie. Le projet a débuté sous la direction d’Åke W. Sjöberg (1924-2014) et d’Erle Leichty en 1974, sur le modèle du Chicago Assyrian Dictionary, lui-même débuté en 1921. (lien vers l’ePSD, première édition, sous format numérique)

En 2017, une deuxième version du dictionnaire a été publiée, sous le nom d’ePSD2. Elle comprend plus de 12'000 mots, phrases et noms sumériens, apparaissant sous près de 100'000 formes distinctes. Le corpus couvre environ 100'000 des plus de 134'000 textes sumériens connus. Le projet est dirigé par Steve Tinney, assisté de Philip Jones (éditeur exécutif) et Niek Veldhuis (éditeur associé). La ressource contient un glossaire, un corpus et un catalogue, une liste de signes, un index de la littérature et divers articles sur la langue sumérienne.

(descr. reprise à l’art. de Wikipedia et librement adaptée)

The Philological Museum

http://www.philological.bham.ac.uk/

Site dévolu à la littérature humaniste, principalement de langue anglaise. Nombreuses éditions de textes en version numérique, munies de traductions anglaises modernes.

The Stoa: a Review for Digital Classics

https://blog.stoa.org/

Blog tenu par un consortium de spécialistes en les humanités numériques dans le domaine de l’Antiquité classique. Le blog diffuse des informations et des annonces, discute des meilleures pratiques à adopter et présente des projets expérimentaux.

Thesaurus Defixionum (TheDefix)

https://heurist.fdm.uni-hamburg.de/html/heurist/?db=The_dema&website&id=41774

La base de données vise à recenser toutes les inscriptions antiques de malédiction rituelle, qui ont fait l’objet de publications dispersées (env. 1700 documents). Celles-ci sont généralement gravées sur des lamelles de plomb et déposées dans des lieux particuliers. Retrouvées depuis les îles britanniques et jusqu’en Mésopotamie, elles sont rédigées dans des langues variées (grec, latin, osque, phénicien, celte, araméen …). Le TheDefix, actuellement géré par Werner Rieß (Univ. de Hambourg) prend la suite du projet TheDeMa (Thesaurus Defixionum Magdeburgensis), base de données développée entre 2015 et 2019 par l’Univ. de Magdeburg par Sara Chiarini, Martin Dreher, Kirsten Jahn et Yves Löbel.

Thesaurus Linguae Aegyptiae

https://aaew.bbaw.de/tla/index.html

Le Thesaurus Linguae Aegyptiae a pour objet de mettre à disposition, sous la forme d’un dictionnaire virtuel, un nouvel outil de recherche lexicographique sur la langue égyptienne. En ce sens, le projet suit de près l’objectif et la méthode du dictionnaire complet de la langue égyptienne édité par Adolf Erman en 1897.

Le site du Thesaurus consiste en une plate-forme de publication mise à disposition sur Internet par le projet Structure et transformation du vocabulaire de la langue égyptienne (ancien projet de dictionnaire de l'égyptien ancien) de l’Académie des sciences et des sciences humaines de Berlin-Brandebourg. Dans le Thésaurus, un corpus numérique de textes égyptiens (y compris démotiques) a été mis à la disposition du public pour une recherche assistée par ordinateur. La lemmatisation et l’annotation morpho-syntaxique du matériel textuel permettent des recherches spécifiques d’un point de vue lexical, philologique, linguistique et historico-culturel. Tous les textes sont accompagnés de traductions courantes pour aider en particulier les non-spécialistes et les universitaires des disciplines voisines dans leur travail. (descr. reprise du site et adaptée)

Thesaurus linguae Graecae (TLG)

http://stephanus.tlg.uci.edu/

Base de données comportant pratiquement tous les textes publiés de la littérature grecque d’Homère au Moyen Age (sans apparat critique).

Thesaurus Linguae Latinae (TLL)

https://thesaurus.badw.de/

Le Thesaurus Linguae Latinae (abrégé ThlL ou TLL) est un dictionnaire monolingue du latin, qui a pour but de couvrir l’ensemble de la latinité (des origines à Isidore de Séville) et a pour ambition de recenser, pour chacun des lemmes identifiés, toutes les acceptions attestées. Cette vaste entreprise a débuté en 1893 sous la direction d’Eduard Wölfflin, assisté de Friedrich Leo et Franz Bücheler. En 1899, après les étapes préparatoires du projet, a été fondé a Münich l’institut pour le Thesaurus Linguae Latinae, à la Bayerische Akademie der Wissenschaften. La publication du dictionnaire se poursuit jusqu’à nos jours. Pour le moment ont paru les volumes couvrant les lettres A-N, O et P-R.  Le détail des fascicules parus peut être consulté sur le site de Richard Wolf.

Le site des éditions De Gruyter propose, sur abonnement ou via une connexion institutionnelle, un accès numérique au dictionnaire. Le moteur de recherche permet un accès direct au contenu par l’index des articles ou par référence au volume et à la page ; il donne aussi la possibilité de recherches plein texte.

Plus récemment, le site de la Bayerische Akademie a mis à la disposition du grand public, en accès libre, un moteur de recherche permettant notamment d’accéder au contenu du dictionnaire (au format PDF) par lemme, ou par l’index des volumes et des fascicules.

Thesaurus Musicarum Latinarum

https://chmtl.indiana.edu/tml/

Le Thesaurus Musicarum Latinarum (TML), hébergé par l'université de l'Indiana, vise à donner accès aux textes latins sur la musique; ces textes datent de la fin de l'Antiquité au XVIIe siècle. Il est possible d'effectuer différents types de recherche: en plein texte (SEARCH), par auteur, par titre, par date, par incipit, etc. (BROWSE).

Thèses.fr

http://www.theses.fr/sujets/

Base de données des thèses de doctorat françaises. La recherche peut être menée par noms propres, disciplines, domaines d’étude, établissement, mots-clés.

tlgu

http://tlgu.carmen.gr/

Outil en ligne de commande permettant non seulement de convertir la représentation de caractères des fichiers du Thesaurus Linguae Graecae (littérature grecque) et du Packard Humanities Institute vers le système Unicode, mais aussi de manipuler les références des textes jusqu’à l’échelle de la ligne ou du vers. Publié sous licence libre (GPL).

TOCS-IN : Tables of Contents of Journals of Interest to Classicists

https://to-classics.info/tocs/tocs.html

Dépouillement des tables des matières d’une sélection de revues et d’ouvrages collectifs portant sur l’Antiquité classique, le Proche-Orient ancien et l’histoire des religions, soit plus de 200'000 références bibliographiques en 2023. Les données, régulièrement actualisées, sont consultables via un formulaire de recherche (ou grâce à notre page Κλικ/Clic) et librement téléchargeables sous formes de fichiers textes. La base de données est aussi accessible à partir d’un site de l’Université de Louvain. Voir aussi l’historique et la liste des revues dépouillées.

ToposText

https://topostext.org

ToposText est une collection indexée de lieux et de textes liés à des événements mythiques ou historiques de la Grèce ancienne (du néolithique jusqu’au IIe siècle de notre ère). Le projet a été initié par Brady Kiesling, ancien historien et archéologue de Californie, qui a exploré la Grèce deux décennies durant (en voiture, à pied ou à vélo), dans le but d’apprécier ἐπὶ τόπου les données livrées par le texte de Pausanias ou d’autres sources primaires. La page internet (également déclinée en une application mobile) vise à offrir une bibliothèque portable des classiques grecs, organisée de façon géographique.

Translations of Byzantine Saints’ Lives

https://www.doaks.org/research/byzantine/resources/hagiography/alphabetical-order-by-saints-name

Répertoire actualisé des traductions de vies de Saints byzantines dans les langues modernes (par ordre alphabétique). La liste est tenue par l’institut d’études byzantines de Dumbarton Oaks (Washington), qui propose par ailleurs quelques traductions en accès libre.

TreeTagger

http://www.cis.uni-muenchen.de/~schmid/tools/TreeTagger/

Le TreeTagger est un outil permettant d’annoter les textes en fonction des parties du discours et des lemmes. Il prend en compte un large éventail de langues modernes, mais aussi le latin, le grec ancien, le copte et un certain nombre de langues vernaculaires du Moyen Âge (ancien français, moyen haut-allemand).

Il est proposé par Helmut Schmid, chercheur au Centrum für Informations- und Sprachverarbeitung de l’Université de Munich.

Trismegistos

https://www.trismegistos.org/index.php

Trismegistos est un ensemble de bases de métadonnées (metadata database) relatives aux textes retrouvés en Égypte (principalement), attestés sur support physique, et appartenant à la période comprise entre 800 av. et 800 apr. J.-C.

Les bases de données reliées entre elles comprennent :

  • une base de données onomastique et partiellement prosopographique (à l’exception des pharaons, empereurs et saints) des individus mentionnés dans les textes documentaires d’Égypte dans l’intervalle de temps déjà mentionné ;
  • une base de données géographique incluant les lieux mentionnés dans ces textes, mais aussi des lieux de découverte ou d’origine des documents ;
  • une base de données des archives, c’est-à-dire des ensembles que forment plusieurs papyrus au moment de leur trouvaille ;
  • une base de données des collections muséales ou privées qui accueillent actuellement les textes recensés.

Les différentes entités sont associées à des identifiants uniques.

Trismegistos ne fournit en principe ni les transcriptions, ni les traductions, ni les images des documents recensés, mais indique des liens vers d’autres projets qui donnent accès à ces données. Voir aussi la bibliographie.

U.S. Epigraphy Project (USEP)

https://usepigraphy.brown.edu/projects/usep/collections/

Base de données des inscriptions grecques et latines conservées aux États-Unis, avec, selon les collections, la transcription, des photographies et des références bibliographiques.

UB Heidelberg: Digitale Bibliothek

https://www.ub.uni-heidelberg.de/helios/

La bibliothèque de Heidelberg donne accès à des numérisations de bonne qualité d’ouvrages anciens. Un certain nombre de documents sont catégorisés par disciplines (fachbezogene Informationen/Resources by subjects) dont l’égyptologie, l’archéologie classique et les Altertumwissenschaften.

En complément, heidICON est une base de données multimédias documentant entre autres des sites et des objets archéologiques.

Ubi Erat Lupa

http://lupa.at/

Banque d’images de monuments sur pierre (statues, bas-reliefs, éléments d’architecture, inscriptions) datant l’Antiquité (jusqu’à l’époque de Justinien), et issus de musées et de collections privées. Plus de 30'000 monuments de pierre et 70'000 photos sont ainsi accessibles en ligne.

Un site au hasard

https://www.leshecatonchires.com/liens/sors.php

En cliquant sur le lien ci-dessus vous serez redirigés vers un site de notre collection choisi au hasard. Tentez votre chance !

Unicode Fonts for Ancient Scripts (UFAS)

https://dn-works.com/ufas/

La page propose un riche éventail de polices créées par G. Douros et mises à la disposition gratuite du public. Les différentes polices permettent d’écrire (outre le grec alphabétique en différents styles) le cunéiforme, les hiéroglyphes égyptiens, les linéaires A et B, le maya, le slavon …

Universal Short Title Catalogue

https://www.ustc.ac.uk/search

Site de l’Univ. de St. Andrews, qui recense toutes les éditions depuis les débuts de l’imprimerie jusqu’à la fin du XVIIe siècle et fournit des liens vers les numérisations dans les bibliothèques du monde entier.

Venturus

http://www.venturus.de/vframe.htm?vtusc.htm

Page de Johannes Saltzwedel consacrée à l’histoire de la pensée et à la bibliophilie. Elle contient notamment : la bibliographie des livres de la collection Tusculum ; le Nomenclator philologorum, dictionnaire des philologues classiques de F.A. Eckstein ; une liste des principales ventes aux enchères de bibliothèques en Angleterre (1676-1900).

Vergil project

http://vergil.classics.upenn.edu/

Le site permet d’afficher le texte latin de l’Énéide avec, en regard, plusieurs commentaires et traductions, des correspondances homériques (d’après Knauer : Die Aeneis und Homer: Studien zur poetischen Technik Vergils mit Listen der Homerzitate in der Aeneis, 1964) et des variantes textuelles. Il propose également une analyse syntaxique de chaque mot latin.

Verzeichnis der im deutschen Sprachbereich erschienenen Drucke des 16. Jahrhunderts (VD 16)

https://bvbat01.bib-bvb.de/TP61/start.do?View=vd16&SearchType=2

Éditions du XVIe s. conservées dans les bibliothèques allemandes, avec liens vers celles qui ont été numérisées. Le VD16 comprend environ 106'000 titres provenant de 333 bibliothèques. Parmi ces ouvrages figurent les éditions d’auteurs antiques grecs et latins.

Verzeichnis der im deutschen Sprachbereich erschienenen Drucke des 17. Jahrhunderts (VD 17)

http://www.vd17.de/

Éditions du XVIIe siècle conservées dans les bibliothèques allemandes avec liens vers celles qui ont été numérisées. Parmi ces ouvrages se trouvent des éditions d'auteurs grecs et latins.

Virgil.org

http://virgil.org/

Page consacrée à de nombreux aspects du poète mantouan et de son œuvre. On y trouve des éléments biographiques, une fonction de recherche (sous forme de concordance) dans les Bucoliques, les Géorgiques et l’Énéide, une série de bibliographies thématiques très complètes, quelques traductions anglaises anciennes, pour ne citer que les ressources principales.

Vocabulaire de l’égyptien ancien (VEGA)

http://vega-vocabulaire-egyptien-ancien.fr

Le VÉgA est un outil qui permet de représenter les connaissances évolutives en égyptien ancien. Il donne accès (par regroupement et recoupement) aux mots et à leurs attestations, à leurs références, à leurs graphies en hiéroglyphes. Il propose également des liens vers des bases documentaires hébergeant les textes anciens. La création d’un compte est nécessaire pour accéder à l’outil.

Voci dal mondo antico

http://www.poesialatina.it/index.htm

Ce site, développé par Giuseppe Frappa, enseignant à Udine, a pour objectif de faciliter l’étude des textes antiques au moyen d’outils permettant d’afficher l’analyse logique, la traduction, etc. Une attention particulière est accordée à la poésie grecque et latine ainsi qu’à la métrique. Des questionnaires géographiques et historiques permettent de tester ses connaissances de manière ludique.

WAZU JAPAN’s Gallery of Polytonic Greek

http://www.wazu.jp/gallery/Fonts_GreekPoly.html

Liste de polices d’écriture gratuites incluant le grec polytonique et répondant à la norme Unicode. La page donne un aperçu rapide des caractères de chaque polices, ainsi que des conseils d’utilisation. La dernière mise à jour remonte toutefois à septembre 2006.

WebLettres classiques

https://www.weblettres.net/languesanc/

Section consacrée aux langues anciennes (latin, grec) de ce portail de l’enseignement des lettres, où l’on trouve des répertoires de liens, des cours et des séquences d’enseignements.

WebLIMC

https://weblimc.org/page/home

Base de données iconographiques présentant le matériel des archives de la Fondation pour le Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC) transférées à Bâle.

Wikisource grec — Βικιθήκη

https://el.wikisource.org/wiki/Κατηγορία:Συγγραφείς

Bibliothèque couvrant toutes les périodes de la langue grecque. Ces textes (au format HTML et en accès libre) forment la Βικιθήκη (le Wikisource grec), constamment enrichie par les utilisateurs bénévoles et proposant des œuvres parfois difficiles à trouver. Étant donné que le projet mêle les littératures antique, médiévale, moderne, ainsi que des traductions néohelléniques d’auteurs étrangers (parmi lesquels on reconnaîtra Φρανσουά Βιγιόν ou Πολ Βερλαίν), il vaut la peine de s’assurer au préalable de l’époque à laquelle appartient le texte que l’on consulte.

Wikisource latin — Vicifons

https://la.wikisource.org/wiki/Pagina_prima

Bibliothèque numérique de Wikipedia pour les œuvres latines. Elle couvre toute la latinité, depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne et offre un accès large et ouvert à des œuvres peu classiques. Le lecteur veillera toutefois à la qualité des éditions reproduites, qui ne sont pas toujours signalées avec clarté.

WoPoss

https://woposs.unine.ch/index.html

Hébergé par l’université de Neuchâtel, WoPoss (A World of Possibilities) est un projet sur l’étude diachronique des modalités lexicales du latin. Le corpus comprend des textes littéraires et documentaires allant du IIIe siècle av. J.-C. au VIIe siècle apr. J.-C.

Words in Progress (WiP)

http://www.aristarchus.unige.net/Wordsinprogress/en/Home

Le site WiP – Words in Progress (projet du prof. F. Montanari) est une base de données en ligne librement accessible et enrichie en permanence. Il représente un complément aux principaux dictionnaires récents du grec ancien et byzantin et vise à fournir un outil scientifique pour les mots rares ou mal attestés.

Wörterbuchnetz

https://woerterbuchnetz.de/

La page créée par le Centre pour les Digital humanities de l’université de Trèves () offre un accès libre à de nombreux dictionnaires allemands en format texte, bien indexés, et consultables au sein d’une structure commune qui permet de passer rapidement d’un ouvrage à l’autre. Au sein de cette collection de lexiques figure notamment le Mittellateinisches Wörterbuch et le Lexicon musicum Latinum medii aevi (ou LmL).

Zenon Dai

https://zenon.dainst.org/

Bibliographie consacrée l'archéologie (avec moteur de recherche) offerte par le Deutsches Archäologisches Institut.

Εγκυκλοπαίδεια Μείζονος Ελληνισμού

http://www.ehw.gr/ehw/forms/Default.aspx

Encyclopédie du monde grec médiéval, en grec moderne et en anglais. Elle comprend surtout des entrées relatives à des régions situées en dehors des frontières actuelles de l’État grec — Asie Mineure, Constantinople, Pont-Euxin ; ces articles sont accessibles depuis des portails spécifiques.

Επιτομή του Μεγάλου Λεξικού της Αρχαίας Ελληνικής Γλώσσας των H.G. Liddell and R. Scott

http://www.greek-language.gr/Resources/ancient_greek/tools/liddel-scott/index.html

Version numérique, en grec modrne, de l’Intermediate Greek-English Lexicon d’Henry George Liddell et Robert Scott (1889). Cette édition reprend la traduction modernisée en 2007 par la maison d’édition Pelekanos.

mot1 mot2
les résultats contiendront mot1 ou mot2;
+mot1 +mot2
les résultats contiendront nécessairement mot1 et mot2;
mot1 -mot2
les résultats contiendront mot1 mais pas mot2;
mot*
les résultats contiendront tout mot commençant par mot : mots, motif, etc.

La recherche prend aussi en compte les étiquettes.

Ou filtrez les sites selon une des étiquettes suivantes :